Mark Kirchner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mark Kirchner
Image illustrative de l’article Mark Kirchner
Mark Kirchner en 2018.
Contexte général
Sport Biathlon
ski de fond
Période active années 1990
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne de l'Est Est-allemande
Drapeau : Allemagne Allemande (depuis 1990)
Nationalité Allemagne et République démocratique allemande
Naissance (50 ans)
Lieu de naissance Neuhaus am Rennweg (Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est)
Taille 1,78 m
Poids de forme 68 kg
Club Wintersportverein Scheibe-Alsbach
Wintersportverein Oberhof
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 1 0
Championnats du monde 7 1 2
Coupe du monde
(globes)
2
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
11 2 4

Mark Kirchner, né le à Neuhaus am Rennweg, est un biathlète allemand. Il a remporté trois titres olympiques et sept titres mondiaux durant sa carrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Triple champion du monde junior dont une fois sur l'individuel en 1988[1] en tant que représentant de la RDA, Mark Kirchner commence sa carrière internationale sénior au sein d'une équipe est-allemande qui vit ses dernières heures durant la saison 1989-1990, alors l'Allemagne se trouve engagé dans le processus de la réunification. Il monte déjà sur ses premiers podiums en individuel et en relais à Walchsee, ce qui lui vaut d'être sélectionné pour les Championnats du monde de Minsk. Il gagne ses premiers titres sur les deux épreuves finalement disputées à Oslo en raison du manque de neige à Minsk : le sprint et la course par équipes, avec Raik Dittrich, Birk Anders et Frank Luck. Courant désormais pour l'Allemagne, il confirme ces résultats en 1991, remportant les titres mondiaux sur le sprint, l'individuel et le relais. Après une nouvelle victoire à Holmenkollen, il se hisse au deuxième rang de la Coupe du monde. Lors de la saison suivante, il se concentre sur les Jeux olympiques à Albertville, où il remporte la médaille d'or sur le sprint devant son compatriote Ricco Groß, ainsi que sur le relais et gagne aussi une médaille d'argent sur l'individuel. En 1992-1993, il connaît un nouvel hiver riche en résultats, puisqu'il ajoute trois victoires à son palmarès dont un troisième titre mondial de sprint à Borovets. En 1994, il échoue pour la première fois à monter sur un podium individuel en Coupe du monde, mais conserve le titre olympique du relais à Lillehammer, où il est le porte-drapeau de la délégation allemande[2]. Jusqu'en 1997 et l'individuel de Nagano, il remporte seulement le titre mondial du relais en 1995, son septième et dernier titre. En 1998, il n'obtient pas de résultats suffisants pour pouvoir se qualifier pour les Jeux olympiques et s'essaie sur le ski de fond, sans obtenir de grand succès[2], participant seulement aux Championnats du monde 1999.

Après sa carrière de biathlète de haut niveau, il est devenu entraîneur de l'équipe d'Allemagne masculine[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Résultats de Mark Kirchner aux Jeux olympiques d'hiver
Épreuve / Édition Individuel Sprint Relais
JO 1992
Drapeau : France Albertville
Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'or, Jeux olympiques
JO 1994
Drapeau : Norvège Lillehammer
7e 12e Médaille d'or, Jeux olympiques

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • — : pas de participation à l'épreuve

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Nat. Mondiaux \ Épreuve individuel Sprint Poursuite Relais Course par équipes
Drapeau : Allemagne de l'Est

RDA

1990
Drapeau : URSS Minsk / Drapeau : Norvège Oslo / Kontiolahti
13e Médaille d'or, monde Épreuve inexistante à cette date Médaille de bronze, monde Médaille d'or, monde
Drapeau : Allemagne

Allemagne

1991
Drapeau : Finlande Lahti
Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde
1993
Drapeau : Bulgarie Borovets
20e Médaille d'or, monde Médaille de bronze, monde
1995
Drapeau : Italie Antholz
15e 52e Médaille d'or, monde
1996
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
36e
1997
Drapeau : Slovaquie Osrblie
43e 32e 14e - Médaille d'argent, monde

Légende :
Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante
— : pas de participation à cette épreuve

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Deuxième du classement général en 1991 et 1993.
  • 17 podiums individuels, dont 11 victoires.
  • 10 victoires en relais et 2 par équipes[1].

Détail des victoires individuelles[modifier | modifier le code]

Saison \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
1989-1990 Drapeau : Norvège Oslo (Ch. du monde) 1
1990-1991 Drapeau : Allemagne Oberhof
Drapeau : Finlande Lahti (Ch. du monde)
Drapeau : Norvège Oslo
Drapeau : Finlande Lahti (Ch. du monde) 4
1991-1992 Drapeau : Norvège Oslo Drapeau : France Albertville (Jeux olympiques) 2
1992-1993 Drapeau : Suède Östersund Drapeau : Slovénie Pokljuka
Drapeau : Bulgarie Borovets (Ch. du monde)
3
1996-1997 Drapeau : Japon Nagano 1
Total 6 5 0 0 11

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Année Classement général final
1990 9e
1991 2e
1992 13e
1993 2e
1994 20e
1995 14e
1996 20e
1997 9e
1998 46e

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Profil, sur skisport365.com
  2. a et b (en) Profil olympique de Mark Kirchner sur sports-reference.com
  3. Biathlon : Mark Kirchner remplace Frank Ulrich à la tête de l'équipe allemande, sur ski-nordique.net