Simon Schempp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simon Schempp
Image illustrative de l'article Simon Schempp
Simon Schempp (2014)
Contexte général
Sport Biathlon
Période active De 2009 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Mutlangen
Taille 1,78 m
Poids de forme 68 kg
Club Zoll-Ski-Team
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 0
Championnats du monde 4 2 2
Coupe du monde (globes) 0 2 1
Coupe du monde (épreuves indiv.) 12 11 2

Simon Schempp, né le à Mutlangen, est un biathlète allemand actuellement en activité.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière chez les juniors est marquée par deux médailles d'or obtenues en relais en 2007 à Martell-Val Martello et en 2009 à Canmore. Il obtient en plus de ces titres une médaille de bronze en poursuite en 2007, une médaille de bronze en relais en 2008 et une médaille d'argent en poursuite en 2009. Il commence sa carrière en Coupe du monde lors de l'édition 2009. Il obtient son premier podium individuel en 2010 à Oslo en réussissant un sans-faute pour terminer deuxième d'une poursuite remportée par le Français Martin Fourcade[1]. Le 17 janvier 2014, il termine premier ex æquo avec Lukas Hofer du sprint d'Antholz-Anterselva, décrochant ainsi sa première victoire individuelle[2]. Le lendemain, lors de la poursuite, il remporte sa deuxième victoire en Coupe du monde malgré un tir à dix-huit sur vingt. Il s'impose devant le Français Jean-Guillaume Béatrix et le Norvégien Henrik L'Abée-Lund[3].

Lors des Jeux olympiques de Sotchi, Schempp décroche la médaille d'argent dans l'épreuve du relais (4 × 7,5 km), en compagnie de Daniel Böhm, Erik Lesser et Arnd Peiffer. Lors des championnats du monde 2016 à Oslo, il remporte une médaille d'argent en relais mixte et en relais.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[4]
Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Départ en ligne Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2010
Drapeau : Canada Vancouver
- - - - 5e Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques 2014
Drapeau : Russie Sotchi
16e 15e 6e 13e Médaille d'argent, Jeux olympiques DSQ[5],[6]

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or.
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent.
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze.
  • - : pas de participation à l'épreuve.
  • Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante lors de cette édition.
  • DSQ : disqualifié

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Les Championnats du monde 2010 ne comportent que l'épreuve du relais mixte en raison des Jeux de Vancouver.

Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
Mondiaux 2010
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'or, monde
Mondiaux 2012
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
90e 19e 9e 26e Médaille de bronze, monde -
Mondiaux 2013
Drapeau : République tchèque Nové Město
- 28e 18e 14e Médaille de bronze, monde 13e
Mondiaux 2015
Drapeau : Finlande Kontiolahti
8e 77e - 8e Médaille d'or, monde -
Mondiaux 2016
Drapeau : Norvège Holmenkollen
16e 8e 18e 19e Médaille d'argent, monde Médaille d'argent, monde
Mondiaux 2017
Drapeau : Autriche Hochfilzen
13e 9e 10e Médaille d'or, monde 4e Médaille d'or, monde

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or.
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent.
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze.
  • - : pas de participation à l'épreuve.
  • Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante lors de cette édition.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 4e en 2015 et 2016.
  • 49 podiums:
    • 25 podiums individuels : 12 victoires, 11 deuxièmes places et 2 troisièmes places[7].
    • 18 podiums en relais : 2 victoires, 8 deuxièmes places et 8 troisièmes places.
    • 7 podiums en relais mixte : 3 victoires, 3 deuxièmes places et 1 troisième place.

Dernière mise à jour le 19 février 2017

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuelle Mass start Total
2013-2014 Drapeau : Italie Antholz Drapeau : Italie Antholz 2
2014-2015 Drapeau : Italie Antholz Drapeau : Italie Antholz Drapeau : Allemagne Ruhpolding 3
2015-2016 Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : Slovénie Pokljuka
Drapeau : Italie Antholz
Drapeau : Slovénie Pokljuka
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
5
2016-2017 Drapeau : Allemagne Oberhof
Drapeau : Autriche Hochfilzen (Ch du monde)
2
Total 5 4 0 3 12

(état au 19 février 2017)

Différents classements en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final Sprint Poursuite Individuelle Mass Start
2009-2010 36e 38e 34e 39e -
2010-2011 87e - - 60e -
2011-2012 26e 28e 21e 16e 27e
2012-2013 29e 27e 32e 63e 17e
2013-2014 10e 11e 6e 26e 21e
2014-2015 4e 3e 4e 14e 7e
2015-2016 4e 2e 6e 9e 14e
2016-2017 5e 11e 6e 13e 2e

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Relais
Mondiaux 2007
Drapeau : Italie Martell-Val Martello
5e 4e Médaille de bronze, monde Médaille d'or, monde
Mondiaux 2008
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
9e 5e 5e Médaille de bronze, monde
Mondiaux 2009
Drapeau : Canada Canmore
5e 6e Médaille d'argent, monde Médaille d'or, monde

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fourcade, et de trois », sur europosrt.fr,
  2. Mirko Horminal, « Schempp et Hofer se partagent la gagne ! », sur ski-nordique.net,
  3. Alexandre Coiquil, « Antholz-Anterselva : Jean-Guillaume Béatrix signe son premier podium en carrière », sur eurosport.fr,
  4. (en) Profil olympique de Simon Schempp sur sports-reference.com
  5. Le relais allemand, composé de Evi Sachenbacher-Stehle, Laura Dahlmeier, Daniel Böhm et Simon Schempp est disqualifié en raison du contrôle positif effectué sur Evi Sachenbacher-Stehle.
  6. (en) « IBU Press Release », sur biathlonworld.com,
  7. l'Union internationale de biathlon, inclut dans les statistiques de coupe du monde, les médailles obtenues aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :