Tarjei Bø

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tarjei Bø
Image illustrative de l’article Tarjei Bø
Tarjei Bø en 2010.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 2006-
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Norvège Norvégienne
Naissance (31 ans)
Lieu de naissance Stryn
Taille 1,85 m
Club Markane IL
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 0
Championnats du monde 9 1 8
Coupe du monde (globes ind.) 3 1 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 9 9 17

Tarjei Bø (parfois écrit Tarjei Boe), né le à Stryn, est un biathlète norvégien, vainqueur de la Coupe du monde 2010-2011 et multiple champion du monde. Son frère cadet, Johannes Thingnes Bø est également un biathlète de haut niveau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre dans l'équipe nationale norvégienne en 2006, devenant champion du monde jeune de l'individuelle, puis fait ses débuts en Coupe du monde en mars 2009 à Khanty-Mansiïsk, après avoir remporté les quatre titres aux Championnats d'Europe junior. Il finit soixante-et-unième du sprint et ne participe pas à la poursuite.

En fin d'année 2009, il fait ses preuves dans l'IBU Cup, où il monte sur un podium. Il est promu dans l'équipe type norvégienne et participe à l'étape de Coupe du monde à Pokljuka, où il prend la quatrième place au sprint, échouant à trois dixièmes de seconde du troisième Thomas Frei. Il remporte ensuite le relais d'Oberhof, son premier podium en Coupe du monde. C'est aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 qu'il connaît son premier succès olympique en remportant le relais 4 × 7,5 km. Il est aussi 21e à l'individuelle.

En fin d'année 2010, il se révèle en remportant sa première course en Coupe du monde (également son premier podium) à l'occasion du sprint d'Hochfilzen sous la neige[1]. Après quatre autres succès individuels dont le titre de champion du monde de l'individuelle conquis en Russie, il remporte le classement général de la Coupe du monde en devançant son compatriote Emil Hegle Svendsen, devenant le plus jeune à réaliser cette performance. Il ne parvient pas à réitérer cette performance l'hiver suivant, retombant au septième rang mondial et gagnant une seule course à Hochfilzen dans une saison marquant le début de la domination de Martin Fourcade.

En 2013, il ajoute trois titres mondiaux à son palmarès, le relais masculin, le relais mixte et la mass-start, malgré une préparation d'avant saison manquée[2].

Il a également participé à deux courses de la Coupe du monde de ski de fond, obtenant une vingtième place en individuel en 2011 à Sjusjoen[3].

Lors de la saison 2013-2014, il réalise des Jeux olympiques catastrophiques, étant notamment pénalisé par son tir. De plus, il réalise une saison cauchemardesque, finissant 28e du général.

Il remonte lors de la saison 2014-2015 en remportant notamment 3 médailles de bronze dans les courses individuelles, plus le bronze obtenu dans le relais mixte ainsi que le bronze dans le relais masculin. Il termine 19e du classement général.

Après une saison 2016-2017 compliquée, il revient en 2017-2018, en force, lors de l'épreuve d'Östersund ou il gagne le premier sprint devant Martin Fourcade. Il n'avait pas gagné depuis quatre ans. Lors des épreuves d'Oberhof, il monte sur le podium avec une troisième place à la poursuite derrière Martin Fourcade et son frère Johannes Thingnes Bø. À Antholz-Anterselva, après un sprint et une poursuite catastrophique, il finit deuxième de la mass start derrière Martin Fourcade mais devant son compatriote Erlend Bjøntegaard. Aux Jeux olympiques de Pyeongchang, il échoue au pied du podium lors de la poursuite (quatrième), puis remporte la médaille d'argent en relais derrière les Suédois.

Aux Championnats du monde 2019, Tarjei Bø gagne sa huitième médaille individuelle dans des mondiaux avec le bronze sur le sprint, remporté par son frère Johannes. Il remporte ensuite son cinquième titre au relais masculin.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[4]
Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2010
Drapeau : Canada Vancouver
21e - - - Médaille d'or, Jeux olympiques Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques 2014
Drapeau : Russie Sotchi
26e 39e 27e - 4e -
Jeux olympiques 2018
Drapeau : Corée du Sud PyeongChang
13e 13e 4e 8e Médaille d'argent, Jeux olympiques -

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • - : Non disputée par Tarjei Bø

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte Relais mixte simple
Mondiaux 2011
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
Médaille d'or, monde Médaille de bronze, monde Médaille de bronze, monde 4e Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2012
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
18e 17e 7e 17e Médaille d'or, monde - Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2013
Drapeau : République tchèque Nove Mesto
12e 18e 17e Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde Médaille d'or, monde Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2015
Drapeau : Finlande Kontiolahti
25e Médaille de bronze, monde Médaille de bronze, monde Médaille de bronze, monde Médaille d'argent, monde Médaille de bronze, monde Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2016
Drapeau : Norvège Holmenkollen
22e 54e 31e 6e Médaille d'or, monde Médaille de bronze, monde Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2017
Drapeau : Autriche Hochfilzen
- 14e 9e 14e 8e - Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2019
Drapeau : Suède Östersund
Médaille de bronze, monde 13e 4e 9e Médaille d'or, monde - -

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • - : Non disputée par Tarjei Bø

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1 gros globe de cristal en 2011.
  • 2 petits globes de cristal :
    • Vainqueur du classement du sprint en 2011.
    • Vainqueur du classement de la poursuite en 2011.
  • 69 podiums[5] :
    • 35 podiums individuels : 9 victoires, 9 deuxièmes places, 17 troisièmes places.
    • 25 podiums en relais : 16 victoires, 6 deuxièmes places et 3 troisièmes places.
    • 9 podiums en relais mixte : 5 victoires, 1 deuxième place et 3 troisièmes places.

Dernière mise à jour le 23 mars 2019

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison Individuelle Sprint Poursuite Mass start Général
Courses Points Position Courses Points Position Courses Points Position Courses Points Position Courses Points Position
2008-2009 0/4 - - 1/10 - - 0/7 - - 0/5 - - 1/26 0 NC
2009-2010 2/4 24 50e 6/10 108 29e 2/6 33 53e 1/5 11 41e 11/25 176 43e
2010-2011 4/4 172 2e 10/10 393 1er 7/7 334 1er 5/5 211 3e 26/26 1110 1er
2011-2012 3/3 67 14e 9/10 249 6e 7/8 257 4e 4/5 107 20e 23/26 680 7e
2012-2013 2/3 55 14e 6/10 179 15e 4/8 125 25e 4/5 159 6e 16/26 519 15e
2013-2014 2/2 10 47e 4/9 76 39e 4/8 132 21e 1/3 48 24e 11/22 266 28e
2014-2015 2/3 28 37e 8/10 148 25e 7/7 183 7e 3/5 134 7e 20/25 493 19e
2015-2016 3/3 68 14e 8/9 234 6e 8/8 267 4e 4/5 139 8e 23/25 708 6e
2016-2017 0/3 - - 3/9 74 42e 3/9 89 37e 2/5 56 30e 8/26 219 36e
2017-2018 1/2 21 35e 8/8 194 10e 7/7 193 8e 5/5 183 4e 21/22 591 7e
2018-2019 2/3 54 17e 8/9 271 6e 7/8 266 5e 5/5 133 11e 23/26 724 6e

Dernière mise à jour le 17 mars 2019

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuelle Mass start Total
2010-2011 Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : Allemagne Oberhof
Drapeau : Autriche Hochfilzen Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk (Ch du monde) Drapeau : Allemagne Oberhof 5
2011-2012 Drapeau : Autriche Hochfilzen 1
2012-2013 Drapeau : Norvège Holmenkollen Drapeau : République tchèque Nove Mesto (Ch du monde) 2
2017-2018 Drapeau : Suède Östersund 1
Total 5 1 1 2 9

(état au 2 décembre 2017)

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or du relais en 2009.
  • Médaille d'or du sprint en 2019.
  • Médaille d'or de la poursuite en 2019.
  • Médaille d'argent de l'individuelle en 2019.

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

  • Presque Isle 2006 : médaille d'or de l'individuelle, médaille d'argent de la poursuite.
  • Val Martello 2007 : médaille d'argent de la poursuite et du relais.
  • Canmore 2008 : médaille de bronze du sprint et de la poursuite.

Championnats d'Europe junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or du sprint, de la poursuite, de l'individuelle et du relais en 2009.

IBU Cup[modifier | modifier le code]

  • 3 podiums, dont 1 victoire.

Ski de fond[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général en Coupe du monde : 138e en 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tarjei Boe Prevails in Snowy Hochfilzen Sprint, sur biathlonworld.com, le 10 décembre 2010
  2. (en) Tarjei Bø won Gold in Biathlon, sur theoslotimes.com, le 19 février 2013
  3. (en) Tarjei Bø dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  4. (en) Profil olympique de Tarjei Bø sur sports-reference.com
  5. l'Union internationale de biathlon, inclut dans les statistiques de coupe du monde, les médailles obtenues aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :