Ricco Groß

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ricco Groß
Image illustrative de l’article Ricco Groß
Ricco Groß à Antholz en 2006.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 1990-2007
Site officiel www.ricco-gross.de
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Nationalité Allemagne
Naissance (50 ans)
Lieu de naissance Bad Schlema (Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest)
Taille 1,79 m
Poids de forme 76 kg
Club SG Dynamo Zinnwald
SC Ruhpolding
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 4 3 1
Championnats du monde 9 5 6
Coupe du monde (globes ind.) 1 - -
Coupe du monde (épreuves ind.) 9 21 22

Ricco Groß, né le à Bad Schlema, est un biathlète allemand. Il est quadruple champion olympique de relais et du monde dans des courses individuelles, faisant de lui un des biathlètes les plus titrés de l'histoire.


Biographie[modifier | modifier le code]

Ricco Groß commence le biathlon à l'âge de treize ans après des débuts en ski de fond. Durant sa jeunesse, il devient sergent dans l'armée allemande tout en continuant à s'entraîner[1].

Il a remporté huit médailles olympiques, le meilleur total pour un biathlète allemand avec Sven Fischer, dont quatre titres en relais, égalant ainsi le record du soviétique Alexander Tikhonov[1], en 1992, 1994, 1998 et 2006 et une médaille d'argent en 2002. Il ajoute trois podiums individuels à ce total, sans remporter de titre cependant : argent sur le sprint en 1992 et 1994 et bronze sur la poursuite en 2002.

Il est à titre individuel quatre fois champion du monde dont une fois devant son public à Oberhof en 2004 lors de la poursuite, discipline où il remporte deux autres titres en 1999 et 2003. Au total, Ricco Groß obtient vingt podiums aux Championnats du monde, ce qui fait de lui l'un des plus médaillés de l'histoire.

Depuis ses débuts en Coupe du monde de 1990[1], Gross est monté à neuf reprises sur la plus haute marche. En 1997, il signe ses deux premières victoires, la première à Ruhpolding, la seconde aux Championnats du monde à Osrblie, à chaque fois dans l'épreuve de l'individuel, ce qui lui permet de remporter son premier et unique globe de cristal sur cette discipline. En 1997-1998, il figure sur plusieurs podiums, dont une victoire à Pokljuka, autant de performances qui l'aident à atteindre le deuxième rang du classement final de la Coupe du monde, qu'il n'arrivera jamais à remporter du fait notamment de la domination des super-stars Ole Einar Bjørndalen et Raphaël Poirée, actifs sur la même période que lui. En 2000, il gagne deux courses sur ses terres, enlevant le sprint et la mass start de Ruhpolding.

En , il remporte la neuvième et dernière victoire de sa carrière sur la poursuite d'Antholz. En 2007, il annonce la fin de sa carrière sportive.

Par la suite il est devenu commentateur de biathlon à la télévision allemande. En 2015, il prend la tête de l'équipe Russe. En 2018, il est désigné entraîneur en chef de l'équipe nationale autrichienne[2].

Il est père de fils, Simon, Gabriel et Marco, qui est aussi biathlète[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Résultats de Ricco Gross aux Jeux olympiques d'hiver
Édition \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais
JO 1992
Drapeau : France Albertville
Médaille d'argent, Jeux olympiques Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'or, Jeux olympiques
JO 1994
Drapeau : Norvège Lillehammer
Médaille d'argent, Jeux olympiques Médaille d'or, Jeux olympiques
JO 1998
Drapeau : Japon Nagano
6e 17e Médaille d'or, Jeux olympiques
JO 2002
Drapeau : États-Unis Salt Lake City
4e 4e Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille d'argent, Jeux olympiques
JO 2006
Drapeau : Italie Turin
11e 6e 12e Médaille d'or, Jeux olympiques

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • — : pas de participation à l'épreuve
  • Épreuve non existante : épreuve inexistante ou non olympique

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Mondiaux \ Épreuve individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte Course par équipes
1991
Drapeau : Finlande Lahti
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'or, monde Épreuve inexistante à cette date
1995
Drapeau : Italie Antholz Anterselva
55e Médaille de bronze, monde Médaille d'or, monde
1996
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
9e 12e Médaille d'argent, monde
1997
Drapeau : Slovaquie Osrblie
Médaille d'or, monde 34e 26e Médaille d'or, monde
1998
Drapeau : Slovénie Pokljuka Drapeau : Autriche Hochfilzen
JO Nagano 7e JO Nagano Médaille d'argent, monde
1999
Drapeau : Finlande Kontiolahti
Drapeau : Norvège Oslo
Médaille d'argent, monde 6e Médaille d'or, monde 8e 4e Épreuve inexistante à cette date
2000
Drapeau : Norvège Oslo Drapeau : Finlande Lahti
9e 7e 18e 6e Médaille de bronze, monde
2001
Drapeau : Slovénie Pokljuka
7e 27e 14e 4e 12e
2002
Drapeau : Norvège Oslo
JO Salt Lake City 11e JO Salt Lake City
2003
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
Médaille de bronze, monde Médaille d'argent, monde Médaille d'or, monde 22e Médaille d'or, monde
2004
Drapeau : Allemagne Oberhof
4e Médaille d'argent, monde Médaille d'or, monde 29e Médaille d'or, monde
2005
Drapeau : Autriche Hochfilzen /Khanty-M.
Médaille de bronze, monde 7e 6e 7e 6e Médaille de bronze, monde
2006
Drapeau : Slovénie Pokljuka
JO Turin 10e
2007
Drapeau : Italie Antholz Anterselva
9e Médaille de bronze, monde

Légende :
Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante ou absente du programme
— : pas de participation à cette épreuve


Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 2e en 1998.
  • 1 petit globe de cristal : vainqueur du classement de l'individuel en 1997.
  • Selon l'Union internationale de biathlon, qui inclut les Jeux olympiques et les Championnats du monde :
    • 52 podiums en épreuve individuelle : 9 victoires, 21 deuxièmes places et 22 troisièmes places (au sens strict, 39 podiums, 5+16+18).
    • 54 podiums en relais, dont 26 victoires.
    • 1 podium en relais mixte.
    • 2 podiums en course par équipes, dont 1 victoire.

Détail des victoires individuelles[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve individuel Sprint Poursuite Mass start Total
1996-1997 Drapeau : Allemagne Ruhpolding
Drapeau : Slovaquie Osrblie (Ch. du monde)
2
1997-1998 Drapeau : Slovénie Pokljuka 1
1998-1999 Drapeau : Finlande Kontiolahti (Ch. du monde) 1
1999-2000 Drapeau : Allemagne Ruhpolding Drapeau : Allemagne Ruhpolding 2
2002-2003 Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk (Ch. du monde) 1
2003-2004 Drapeau : Allemagne Oberhof (Ch. du monde) 1
2005-2006 Drapeau : Italie Antholz Anterselva 1
Total 3 1 4 1 9

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Année Classement général final
1991 7e
1992 30e
1993 10e
1994 5e
1995 10e
1996 7e
1997 4e
1998 2e
1999 4e
2000 8e
2001 9e
2002 7e
2003 3e
2004 3e
2005 6e
2006 8e
2007 26e

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Ricco Groß, sur olympic.org
  2. (en) Neotrainer Groß de biathlon: "Potential lost from exhaustion" , sur tech2.org, le 28 novembre 2018
  3. (ru) Profil de Marco Groß, sur biathlon.com.ua

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :