Michael Rösch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michael Rösch
Image illustrative de l’article Michael Rösch
Michael Rösch en 2012.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 2001-2019
Site officiel michael-roesch.de
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Belgique Belge
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Drapeau : Belgique Belge (depuis 2013)
Naissance (37 ans)
Lieu de naissance Pirna (Allemagne de l'Est)
Taille 1,84 m (6 0)
Poids de forme 78 kg (172 lb)
Club Sportverein Altenberg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 0 0
Championnats du monde 0 0 3
Coupe du monde (épreuves indiv.) 2 5 2

Michael Rösch, né le à Pirna en Allemagne de l'Est, est un biathlète belgo-allemand représentant la Belgique depuis 2014. Il est champion olympique de relais en 2006 avec l'Allemagne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2004, il s'illustre dans les catégories d'âge inférieures en remportant notamment quatre titres lors des Championnats du monde jeunes et juniors entre 2001 et 2004 (trois en relais masculin, un en sprint).

Il fait ses débuts en Coupe du monde durant la saison 2003-2004, marquant ses premiers points sur sa troisième course avec une sixième place au sprint de Fort Kent.

En 2006, il est médaillé d'or en relais aux Jeux olympiques de Turin avec Ricco Groß, Sven Fischer et Michael Greis. Il est aussi dixième de la mass start. C'est également durant cet hiver qu'il est monté pour la première fois sur un podium de Coupe du monde, avec une troisième place à Osrblie. S'ensuit une victoire lors de la poursuite de Ruhpolding, ce qui lui vaut un rang de cinquième mondial en fin de saison. En 2007, 2008 et 2009, il remporte également la médaille de bronze aux mondiaux avec le relais allemand.

En 2013, il est naturalisé belge[1]. Il commence à courir sous ses nouvelles couleurs en .

Il participe aux championnats du monde de 2015 et de 2016. En 2016-2017, il revient au plus haut niveau avec deux sixièmes places en poursuite et occupe la vingt-troisième place au classement de la Coupe du monde en décembre.

En 2018, il prend part aux Jeux olympiques de Pyeongchang, douze ans après sa dernière participation. Il y est 38e du sprint, 23e de la poursuite et 75e de l'individuel.

En , il annonce la fin de sa carrière sportive[2].

Il est le fils du biathlète Eberhard Rösch.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2006
Drapeau : Italie Turin
42e 10e Médaille d'or, Jeux olympiques
Jeux olympiques 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
75e 38e 23e

Légende :
Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
— : Il n'a pas participé à cette épreuve

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Mondiaux 2005
Drapeau : Autriche Hochfilzen
17e
Mondiaux 2006
Drapeau : Slovénie Pokljuka
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 4e
Mondiaux 2007
Drapeau : Italie Anterselva
18e 10e 23e Médaille de bronze, monde
Mondiaux 2008
Drapeau : Suède Östersund
25e 5e 7e 28e Médaille de bronze, monde
Mondiaux 2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
18e 14e 9e 5e Médaille de bronze, monde
Mondiaux 2015
Drapeau : Finlande Kontiolahti
13e 21e 23e 26e
Mondiaux 2016
Drapeau : Norvège Holmenkollen
45e 80e 25e
Mondiaux 2017
Drapeau : Autriche Hochfilzen
55e 51e 31e

Légende :
Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante à cette date
— : Il n'a pas participé à cette épreuve

  • En raison des Jeux olympiques de Turin, la seule épreuve disputée aux Mondiaux de Pokljuka 2006 est le relais mixte, épreuve qui ne figure pas au programme des Jeux olympiques.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 5e en 2006.
  • 9 podiums individuels : 2 victoires, 5 deuxièmes places et 2 troisièmes places.
  • 17 podiums en relais, dont 2 victoires.

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final Sprint Poursuite Individuel Mass start
2003-2004 51e 44e 57e - -
2004-2005 49e 44e 43e - 50e
2005-2006 5e 8e 5e 9e 12e
2006-2007 11e 7e 14e 9e 16e
2007-2008 11e 11e 7e 17e 17e
2008-2009 16e 19e 15e 19e 11e
2009-2010 76e 69e 82e 82e -
2011-2012 50e 51e 55e - 36e
2014-2015 50e 56e 49e 29e 47e
2016-2017 33e 39e 24e - 34e
2017-2018 63e 71e 52e - -

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Départ en masse Total
2005-2006 - Drapeau : Allemagne Ruhpolding - - 1
2006-2007 Drapeau : Russie Khanty-Mansiysk - - - 1
Total 1 1 0 0 2

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or en relais en 2001, 2002 et 2004.
  • Médaille d'or du sprint en 2003.
  • Médaille d'argent de l'individuel en 2002.
  • Médaille d'argent du relais en 2003.
  • Médaille d'argent du sprint en 2004.
  • Médaille d'argent de la poursuite en 2004.

Championnats d'Europe junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or de la poursuite en 2002.
  • Médaille d'or du relais en 2004.
  • Médaille d'argent du sprint en 2002.
  • Médaille d'argent du relais en 2002.

Championnats du monde de biathlon d'été[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or de la poursuite en 2014.
  • Médaille d'argent du sprint en 2009 et 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Roesch sous le drapeau Belge, ski-nordique.net, le 11 novembre 2013
  2. (de) Biathlet Michael Rösch gibt Karriereende bekannt, sur xc-ski.de, le 12 janvier 2019

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :