Louis Labeyrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labeyrie.

Louis Labeyrie
Image illustrative de l’article Louis Labeyrie
Louis Labeyrie en 2014, sous le maillot du Paris-Levallois Basket
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (26 ans)
Gonesse, Val-d'Oise
Taille 2,09 m (6 10)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Espagne Valencia Basket Club
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
Fos-sur-Mer
Draft de la NBA
Année 2014
Position 57e
Franchise Pacers de l'Indiana
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-
Fos-sur-Mer
Fos-sur-Mer
Fos-sur-Mer
Hyères Toulon
Paris-Levallois
Paris-Levallois
Paris-Levallois
Paris-Levallois
Paris-Levallois
SIG Strasbourg
Valencia
0-
02,8
03,9
09,1
03,4
06,4
05,3
07,9
09,9
13,0
-
Sélection en équipe nationale **
2017-Drapeau : France France (15 sél.)87

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Louis Labeyrie est un joueur français de basket-ball né le 11 février 1992 à Gonesse. Il mesure 2,09 m et évolue au poste de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Labeyrie commence le basket-ball dans le club de Veynes dans les Hautes-Alpes. Il rejoint ensuite le centre de formation de Fos-sur-Mer[1].

Labeyrie débute sa carrière en NM1, la troisième division française avec Fos-sur-Mer lors de la saison 2008-2009. Le club monte et Labeyrie évolue pendant deux saisons en Pro B. Lors de la saison 2010-2011, il est nommé meilleur espoir de Pro B et est recruté par le club de Hyères Toulon (HTV) en 2011 pour jouer en première division[2].

Profitant des problèmes financiers du HTV, qui peine à attirer des bons joueurs aux salaires élevés, Louis Labeyrie obtient beaucoup de temps de jeu lors de la saison 2011-2012. Il réussit un bon match contre Paris-Levallois lors de la 5e journée (19 points, 10 rebonds) et est nommé dans la meilleure équipe de la journée[2]. Il réussit une bonne saison individuelle, même si le HTV est relégué. Labeyrie finit la saison régulière avec des moyennes de 9,1 points et 6,5 rebonds. Il est 2e au trophée du joueur ayant le plus progressé en Pro A (derrière Evan Fournier), et 3e au trophée du meilleur jeune de Pro A (derrière Fournier et Léo Westermann)[3].

En juillet 2012, il signe un contrat de 3 ans avec le Paris-Levallois Basket[4].

Il se présente à la draft 2013 de la NBA avant de retirer son nom[5],[6].

Avec l'arrivée de Gregor Beugnot au poste d'entraîneur du Paris-Levallois, Labeyrie joue très peu, passant derrière Landing Sané, Vincent Poirier, Jawad Williams, Aloysius Anagonye et Elton Brown dans la rotation pour les postes intérieurs et se trouve dans une « impasse » professionnelle[7].

Lors de la draft 2014 de la NBA, il est sélectionné par les Pacers de l'Indiana au second tour, à la 57e position puis aussitôt transféré chez les Knicks de New York. Cette sélection au deuxième tour ne lui assure alors pas une place en NBA[8], seuls les joueurs choisis lors du premier tour étant assurés d'un contrat garanti.

Du 10 au 20 juillet 2015, il participe à la NBA Summer League de Las Vegas avec les Knicks[9].

À la fin de la saison 2016-2017, il est élu meilleur sixième homme du championnat de France[10].

Labeyrie accepte une invitation des Knicks de New York en juin 2017 pour participer à la Summer League d’Orlando. C'est sa troisième participation à une Ligue d'été[11].

En juillet 2017, Labeyrie signe un contrat de deux ans avec la SIG Strasbourg[12]. Avec Strasbourg, il remporte la Coupe de France[13] mais se fait éliminer en quart de finale de la Ligue des champions par le futur vainqueur de la compétition. Labeyrie est élu dans l'équipe-type de la compétition avec le MVP Manny Harris, D.J. Kennedy, Elmedin Kikanović et Ovie Soko[14].

En juillet 2018, Labeyrie rompt son contrat avec la SIG et rejoint le club espagnol de Valence avec lequel il signe un contrat de deux ans[15].

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Le 6 mai 2014, il fait partie de la liste des seize joueurs pré-sélectionnés pour l'équipe de France A' pour effectuer une tournée en Chine et en Italie durant le mois de juin[16].

Il fait partie des 18 joueurs pré-sélectionnés pour le championnat d'Europe qui se déroule du 29 août au 17 septembre 2017[17].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Romain Davesne, « One, two, three, viva Labeyrie ! », Basket USA,
  2. a et b « All-Stars - J5 : la révélation Louis Labeyrie », sur Ligue nationale de basket, .
  3. « Soirée des Trophées : Le palmarès 2012 », LNB,
  4. « Labeyrie au Paris-Levallois », L'Équipe,
  5. (en) « Louis Labeyrie Rumors », sur Hoops Rumors,
  6. (en) « Eighteen early-entry candidates withdraw from 2013 Draft », NBA,
  7. Gabriel Pantel-Jouve, « Gregor Beugnot ne compte pas sur Louis Labeyrie », Catch and Shoot,
  8. Alexandre Lacoste, « Les Knicks ne comptent pas vraiment sur Louis Labeyrie », sur catch-and-shoot.com,
  9. Fabrice Auclert, « Summer league : Louis Labeyrie avec les Knicks », sur basketusa.com,
  10. « #DLSIxiemeHomme de la saison : Louis Labeyrie », LNB,
  11. http://www.basketusa.com/news/433858/les-knicks-rappellent-louis-labeyrie-pour-la-summer-league-dorlando/
  12. « Le Parisien Louis Labeyrie signe à Strasbourg », BasketEurope,
  13. https://www.insidebasketeurope.com/actu/sig-boulazac.html
  14. (en) « Star Lineup revealed, Kulboka Best Young Player », FIBA Europe,
  15. Arnaud Lecompte, « Louis Labeyrie quitte Strasbourg pour Valence », L'Équipe,
  16. « Paul Lacombe et Axel Toupane en équipe de France A’ », sur SIG basket,
  17. http://www.sports.fr/basket/equipe-de-france/articles/une-pre-selection-de-18-joueurs-pour-l-euro-1877639/

Liens externes[modifier | modifier le code]