Championnat de France de basket-ball de Pro A 2014-2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pro A 2014-2015
Description de l'image Logo ProA.jpg.
Généralités
Sport Basket-ball
Organisateur(s) LNB
Édition XCIIIe édition
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du 26 septembre 2014 à juin 2015
Participants 18 équipes
Matchs joués 306 + 20
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Pro B 2014-2015
Palmarès
Tenant du titre Limoges
Promu(s) en début de saison Boulogne-sur-Mer
Bourg-en-Bresse
Rouen (Wild-card)
Châlons-Reims (Wild-card)
Vainqueur Limoges
Finaliste Strasbourg
Relégué(s) Boulogne-sur-Mer
Bourg-en-Bresse
Meilleur joueur Drapeau : France Adrien Moerman
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : États-Unis Mike Green (7,2)
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : États-Unis Steven Gray (16,8)

Navigation

La saison 2014-2015 de Pro A est la quatre-vingt-treizième édition du championnat de France de basket-ball, la vingt-huitième depuis la création de la LNB et la vingt-deuxième sous l'appellation « Pro A ».

À l'issue de la saison régulière, les huit premières équipes au classement sont qualifiées pour les playoffs. Le vainqueur de ces playoffs est désigné « Champion de France ».

Les deux dernières équipes à l'issue de la saison régulière sont reléguées en Pro B.

Formule de la compétition[modifier | modifier le code]

Dix-huit équipes s'affrontent sous forme de matches aller-retour lors de la saison régulière, du 26 septembre 2014 au 16 mai 2015. Chaque équipe dispute en conséquence 34 matches, dont 17 à domicile et 17 à l'extérieur. Un classement est établi après chaque journée, prenant en compte le ratio entre le nombre de victoires et le nombre de matches joués.

Au terme de la phase aller, les équipes classées de la première à la huitième place sont qualifiées pour la Leaders Cup. Cette compétition se déroule sur trois jours, entre le 20 et le 22 février 2015, à Disneyland Paris.

À l'issue de la saison régulière, les huit meilleures équipes sont qualifiées pour les playoffs. Le vainqueur des playoffs est désigné champion de France et se qualifie directement pour la saison régulière 2015-2016 de l'Euroligue.

Les équipes classées 17e et 18e sont reléguées en Pro B.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Élargissement à 18 clubs[modifier | modifier le code]

Après un échec la saison passée, la LNB souhaite de nouveau attribuer deux wild-cards pour la saison 2014-2015[1]. Les équipes de Châlons-Reims et Rouen sont ainsi pressenties pour accéder à la Pro A[2]. Le 8 juin 2014, les deux clubs sont officiellement invités par la LNB à rejoindre l'élite du basket français[3]. Le choix de Rouen fait néanmoins polémique, le club de Seine-Maritime n'ayant terminé qu'à la 14e place de la saison de Pro B[4],[5].

Clubs engagés[modifier | modifier le code]

Les quatorze premiers de la saison 2013-2014 de Pro A, le premier de la saison régulière et le vainqueur des playoffs du championnat de France de basket-ball de Pro B 2013-2014 ainsi que deux équipes invitées par la LNB participent à la compétition.

Club Dernière
montée
Classement[6]
2013-2014
Entraîneur Depuis Salle Capacité
théorique
Saisons
en Pro A[7]
Strasbourg IG Basket 1999 1 Drapeau : France Vincent Collet 2011 Rhénus Sport 6 200 46
Limoges CSP 2012 2 Drapeau : France Jean-Marc Dupraz
Drapeau : France Philippe Hervé
2015 Palais des Sports de Beaublanc 5 516 30
Le Mans Sarthe Basket 1990 3 Drapeau : TurquieDrapeau : France Erman Kunter 2014 Antarès 6 023 50
SLUC Nancy Basket 1994 4 Drapeau : France Alain Weisz 2013 Palais des sports Jean-Weille 6 027 21
Paris-Levallois Basket 2009 5 Drapeau : France Gregor Beugnot 2011 Stade Pierre-de-Coubertin
Palais des sports Marcel-Cerdan
4 016
3 000
47
JDA Dijon 2011 6 Drapeau : France Jean-Louis Borg 2010 Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy 4 628 26
ASVEL Lyon-Villeurbanne 1948 7 Drapeau : France Pierre Vincent
Drapeau : Canada John-David Jackson
2014 Astroballe 5 643 66
Élan sportif chalonnais 1996 8 Drapeau : France Jean-Denys Choulet 2013 Le Colisée 4 948 19
Orléans Loiret Basket 2006 9 Drapeau : France François Peronnet
Drapeau : France Pierre Vincent
2015 Zénith d'Orléans
Palais des sports d'Orléans
5 500
3 222
9
JSF Nanterre 2011 10 Drapeau : France Pascal Donnadieu 1987 Palais des Sports de Nanterre 1 594 4
Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez 2013 11 Drapeau : France Claude Bergeaud 2012 Palais des sports de Pau 7 800 40
BCM Gravelines Dunkerque 1988 12 Drapeau : France Christian Monschau 2008 Sportica 3 043 27
Cholet Basket 1987 13 Drapeau : France Laurent Buffard 2012 La Meilleraie 5 191 28
STB Le Havre 2000 14 Drapeau : France Éric Bartecheky 2012 Salle des Docks Océane 3 298 18
SOMB Boulogne-sur-Mer 2014 1 (Pro B) Drapeau : France Germain Castano 2009 Salle Damrémont 1 650 1
JL Bourg-en-Bresse 2014 2 (Pro B) Drapeau : France Frédéric Sarre
Drapeau : France Jean-Luc Tissot
2015 Ekinox 3 548 8
Champagne Châlons Reims Basket 2014 3 (Pro B) Drapeau : France Nikola Antić 2010 Complexe René-Tys 2 926 1
SPO Rouen Basket 2014 14 (Pro B) Drapeau : France Christophe Denis 2012 Kindarena 6 000 4
Légende des couleurs

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Rang Équipe % J G P Pp Pc GA
1 Strasbourg F 88 34 30 4 2592 2230 1,1623
2 Nanterre C 74 34 25 9 2797 2517 1,1112
3 Limoges T 65 34 22 12 2766 2593 1,0667
4 Le Mans L 56 34 19 15 2553 2537 1,0063
5 Lyon-Villeurbanne 56 34 19 15 2536 2465 1,0288
6 Le Havre 56 34 19 15 2585 2568 1,0066
7 Nancy 53 34 18 16 2608 2565 1,0168
8 Chalon-sur-Saône 53 34 18 16 2618 2575 1,0167
9 Gravelines Dunkerque 53 34 18 16 2533 2441 1,0377
10 Dijon 50 34 17 17 2584 2595 0,9958
11 Paris Levallois 50 34 17 17 2611 2551 1,0235
12 Châlons-Reims I 50 34 17 17 2712 2702 1,0037
13 Pau-Lacq-Orthez 38 34 13 21 2539 2648 0,9588
14 Cholet 38 34 13 21 2661 2770 0,9606
15 Rouen I 35 34 12 22 2544 2718 0,936
16 Orléans 29 34 10 23 2458 2667 0,9216
17 Bourg-en-Bresse P 26 34 9 25 2635 2851 0,9242
18 Boulogne-sur-Mer P 26 34 9 25 2632 2964 0,888
Légende :
  •      Qualification pour les playoffs
  •      Relégation en Pro B
T : Tenant du titre
F : Finaliste de Pro A 2013-2014
P : Promu de Pro B 2013-2014
C : Vainqueur de la Coupe de France 2013-2014
L : Vainqueur de la Leaders Cup 2014
I : Invité par la LNB par wild-card
0
Source: lnb.fr

Règlement :

Le classement est établi en tenant compte[8],[9] :

  • du pourcentage de matchs gagnés sur le nombre de matchs joués (il est attribué un match gagné en moins pour une rencontre perdue par forfait ou pénalité),
  • du goal-average (rapport entre points pour et points contre).

Les huit premiers sont qualifiés pour les play-offs. Les deux derniers sont relégués en Pro B.

Matches[modifier | modifier le code]

Résultats (dom.\ext.) BSM BRG CHA CCR CHO DIJ GRA LEH LEM LIM VIL NCY NTR ORL PAR PAU ROU STR
Boulogne-sur-Mer 80-79 66-61 80-84 103-79 86-70 64-79 102-103 57-74 85-96 90-99 82-89 74-98 86-92 66-95 79-73 61-66 70-93
Bourg-en-Bresse 94-80 99-88 62-81 90-80 96-101 71-78 73-81 65-87 67-99 65-95 83-68 83-99 75-98 76-84 88-67 87-72 82-86
Chalon-sur-Saône 100-78 73-80 89-84 95-88 66-76 52-57 80-78 73-88 81-72 79-80 81-64 96-72 85-69 70-64 84-72 94-82 52-56
Châlons-Reims 87-91 85-87 84-80 88-70 86-80 85-84 84-96 74-83 103-92 88-71 69-76 80-83 69-49 84-85 85-75 70-76 69-73
Cholet 115-90 91-77 79-81 77-80 81-73 74-73 79-84 83-85 66-78 75-73 87-84 77-88 89-67 78-85 78-79 80-75 52-67
Dijon 81-78 117-113 68-71 78-57 68-70 68-62 72-67 80-79 63-76 86-71 73-87 100-105 81-73 77-58 64-76 90-81 70-74
Gravelines-Dunkerque 66-80 68-62 65-74 75-66 90-71 73-53 69-78 69-63 78-81 61-50 66-71 92-84 83-61 87-68 95-86 92-49 62-76
Le Havre 116-77 77-76 79-70 80-76 76-81 83-63 62-78 71-85 85-79 73-85 72-78 79-105 79-66 73-87 69-61 71-63 59-72
Le Mans 68-61 96-83 68-66 79-88 61-82 63-80 78-73 70-56 59-74 92-76 74-70 63-81 82-89 73-67 83-78 61-63 76-83
Limoges 83-88 79-70 78-63 77-65 83-73 78-67 87-83 84-77 89-83 79-81 75-56 72-90 102-66 73-65 96-89 92-62 68-87
Lyon-Villeurbanne 89-65 86-64 56-64 89-75 67-56 79-67 79-56 54-65 80-67 74-83 69-67 65-88 64-60 77-71 84-59 74-79 75-90
Nancy 105-74 94-68 74-59 72-77 98-94 64-73 67-61 78-84 71-74 101-107 72-66 70-79 73-64 64-74 75-83 96-83 65-78
Nanterre 84-70 84-62 89-66 106-88 84-71 61-73 74-68 61-68 73-61 72-75 76-65 77-84 94-81 60-71 82-46 101-89 73-69
Orléans 79-86 76-74 98-80 77-84 72-79 79-62 88-73 73-71 81-86 91-85 72-78 71-80 73-89 68-88 75-89 83-87 60-82
Paris-Levallois 86-69 80-76 84-94 87-66 89-96 75-87 99-107 81-59 74-65 92-66 64-60 64-77 80-76 76-77 70-71 83-73 68-83
Pau-Lacq-Orthez 90-59 77-64 73-90 83-91 92-81 80-77 67-69 75-84 85-91 79-69 67-78 76-79 77-91 72-60 70-59 83-55 58-86
Rouen 98-84 68-81 70-77 84-97 98-66 84-90 76-83 68-76 75-68 76-74 82-89 66-67 60-69 88-86 64-58 88-69 76-89
Strasbourg 93-71 76-63 85-84 56-63 77-63 63-56 77-58 63-54 67-68 56-65 68-58 82-72 69-49 80-61 89-80 70-62 77-68
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur

Équipe leader journée par journée[modifier | modifier le code]

Strasbourg Illkirch Graffenstaden Basket Jeunesse sportive des Fontenelles de Nanterre Limoges Cercle Saint-Pierre Strasbourg Illkirch Graffenstaden Basket Limoges Cercle Saint-Pierre Strasbourg Illkirch Graffenstaden Basket Saint Thomas Basket Le Havre Jeunesse sportive des Fontenelles de Nanterre

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Équipe / Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 En tête Relégable
Boulogne-sur-Mer 16 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 17 17 17 17 17 17 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 - 33
Bourg-en-Bresse 12 17 13 10 14 15 17 17 17 17 17 17 17 18 18 18 18 18 18 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 - 29
Chalon-sur-Saône 18 8 14 12 8 10 5 5 8 6 7 7 6 7 10 13 10 8 11 10 9 7 11 12 12 12 12 12 12 12 11 8 8 8 - 1
Châlons-Reims 10 15 17 15 10 14 16 13 14 15 14 14 12 14 15 15 14 14 14 14 12 11 12 11 9 7 10 9 10 11 12 11 12 12 - 1
Cholet 6 11 11 11 7 8 7 7 12 11 10 12 13 13 13 14 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 14 14 - -
Dijon 13 10 7 9 6 6 8 6 5 5 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 6 8 9 7 7 7 9 10 12 11 10 - -
Gravelines-Dunkerque 3 7 5 5 4 4 3 3 3 3 4 4 5 9 6 8 9 12 12 12 11 8 9 10 10 11 8 8 8 7 7 9 9 9 - -
Le Havre 7 1 3 2 5 5 9 11 13 14 13 13 14 12 14 7 8 7 9 7 8 10 10 7 6 5 5 5 5 5 4 4 4 6 1 -
Le Mans 11 14 10 6 11 7 10 8 6 9 12 10 8 6 7 5 7 5 8 9 7 9 8 9 11 10 9 11 9 8 8 7 5 4 - -
Limoges 2 3 2 3 2 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1 1 1 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 11 -
Lyon-Villeurbanne 14 9 12 16 9 13 15 14 11 8 11 11 11 11 5 11 12 10 7 8 10 12 7 8 7 8 6 6 6 6 6 6 6 5 - -
Nancy 17 12 6 7 12 9 6 9 7 10 6 9 9 8 8 6 5 6 5 5 5 6 5 4 5 4 4 4 4 4 5 5 7 7 - 1
Nanterre 1 6 4 4 3 3 4 4 4 4 3 3 3 2 2 2 2 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 3 -
Orléans 15 16 15 17 17 16 13 16 16 13 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 - 2
Paris-Levallois 9 5 8 8 13 11 11 10 10 12 9 8 10 10 12 10 6 9 6 6 6 5 6 5 4 6 11 10 11 10 9 10 10 11 - -
Pau-Lacq-Orthez 4 13 16 14 15 12 12 15 15 16 15 15 15 15 11 12 13 11 10 11 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 - -
Rouen 8 4 9 13 16 17 14 12 9 7 8 6 7 5 9 9 11 13 13 13 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 15 13 - 1
Strasbourg 5 2 1 1 1 2 2 2 2 2 2 1 2 3 3 3 3 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 19 -

Leaders statistiques[modifier | modifier le code]

Joueurs leaders
Catégorie Joueur Équipe Statistiques
Évaluation par match Drapeau : France Adrien Moerman Limoges 19,80
Points par match Drapeau : États-Unis Erving Walker Dijon 16,87
Rebonds par match Drapeau : États-Unis Randal Falker Nancy 9,93
Rebonds défensifs par match Drapeau : France Adrien Moerman Limoges 7,27
Rebonds offensifs par match Drapeau : États-Unis Randal Falker Nancy 3,67
Passes décisives par match Drapeau : États-Unis Mike Green Paris-Levallois 7,60
Interceptions par match Drapeau : États-Unis Kyle Weems Nanterre 2,13
Balles perdues par match Drapeau : République dominicaine Ricardo Greer Le Havre 3,07
Contres par match Drapeau : France Abdoulaye Loum Orléans 2,10
Fautes par match Drapeau : États-Unis Tasmin Mitchell Châlons-Reims 3,53
Fautes provoquées par match Drapeau : États-Unis Erving Walker Dijon 6,20
Dunks par match Drapeau : États-Unis Darryl Watkins Châlons-Reims 1,93
Pourcentage aux tirs Drapeau : États-Unis Ahmad Nivins Lyon-Villeurbanne 67,44 %
Pourcentage aux lancer-francs Drapeau : États-Unis Blake Schilb Paris-Levallois 96,67 %
Pourcentage à 2 points Drapeau : États-Unis Ahmad Nivins Lyon-Villeurbanne 67,97 %
Pourcentage à 3 points Drapeau : États-Unis David Noel Orléans 58,33 %
Équipes leaders
Catégorie Équipe Statistiques
Évaluation par match Nanterre 95,33
Points par match Nanterre 83,73
Rebonds par match Nancy 39,20
Rebonds défensifs par match Limoges 27,40
Rebonds offensifs par match Nancy 12,80
Passes décisives par match Limoges 19,60
Interceptions par match Nanterre 8,80
Balles perdues par match Pau-Lacq-Orthez 15,47
Contres par match Paris-Levallois 4,80
Fautes par match Limoges 20,93
Fautes provoquées par match Gravelines-Dunkerque 21,33
Pourcentage aux tirs Nanterre 50,27 %
Pourcentage aux lancer-francs Lyon-Villeurbanne 82,04 %
Pourcentage à 2 points Nanterre 57,39 %
Pourcentage à 3 points Nanterre 39,35 %

Records statistiques[modifier | modifier le code]

Records individuels
Catégorie Joueur Équipe Record
Évaluation Drapeau : États-Unis Ahmad Nivins Lyon-Villeurbanne 34
Points Drapeau : États-Unis Sharrod Ford
Drapeau : France Pape Sy
Paris-Levallois
Gravelines-Dunkerque
29
Paniers marqués Drapeau : États-Unis Keddric Mays Boulogne-sur-Mer 11
Paniers tentés Drapeau : République dominicaine Ricardo Greer Le Havre 21
Paniers à 3 points réussis Drapeau : États-Unis Jamal Shuler
Drapeau : France Pape Sy
Drapeau : États-Unis Keydren Clark
Nanterre
Gravelines-Dunkerque
Nanterre
6
Paniers à 3 points tentés Drapeau : États-Unis Keddric Mays Boulogne-sur-Mer 11
Lancers francs réussis Drapeau : France Pape Sy Gravelines-Dunkerque 13
Lancers francs tentés Drapeau : France Pape Sy Gravelines-Dunkerque 14
Rebonds Drapeau : France Adrien Moerman Limoges CSP 17
Rebonds offensifs Drapeau : France Mouhammadou Jaiteh Nanterre 9
Rebonds défensifs Drapeau : États-Unis Shawn King Le Havre 11
Passes décisives Drapeau : France Andrew Albicy Gravelines-Dunkerque 13
Interceptions Drapeau : France Jean-Michel Mipoka Rouen 7
Balles perdues Drapeau : États-Unis Taurean Green Lyon-Villeurbanne 7
Contres Drapeau : États-Unis John Flowers
Drapeau : États-Unis Sharrod Ford
Drapeau : France Landing Sané
Bourg-en-Bresse
Paris-Levallois
Paris-Levallois
4
Fautes provoquées Drapeau : États-Unis Erving Walker
Drapeau : France Pape Sy
Dijon
Gravelines-Dunkerque
10
Minutes Drapeau : États-Unis John Flowers Bourg-en-Bresse 42
Records collectifs
Catégorie Équipe Record
Évaluation Limoges 139
Points Gravelines-Dunkerque 107
Paniers marqués Limoges 42
Paniers tentés Boulogne-sur-Mer 79
Paniers à 3 points réussis Nanterre 14
Paniers à 3 points tentés Boulogne-sur-Mer 33
Lancers francs réussis Le Havre 26
Lancers francs tentés Le Havre 38
Rebonds Le Havre
Pau
Châlons-Reims
Le Havre
43
Rebonds offensifs Gravelines-Dunkerque 16
Rebonds défensifs Châlons-Reims 37
Passes décisives Paris-Levallois
Limoges
30
Interceptions Rouen 16
Balles perdues Paris-Levallois 26
Contres Paris-Levallois 10
Fautes Limoges 29
Fautes provoquées Le Havre 29

Playoffs[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
                                       
Les 23, 25 et 27 mai 2015        
 (1) Strasbourg 65 71 78
Les 30 mai, 1er et 4 juin 2015
 (8) Chalon-sur-Saône 62 79 65  
 (1) Strasbourg 78 86 72
Les 23, 25 et 27 mai 2015
 (4) Le Mans 69 79 85  
 (4) Le Mans 71 68 69
Les 12, 14, 18 et 20 juin 2015
 (5) Lyon-Villeurbanne 70 74 60  
 (1) Strasbourg 68 66 59 75
Les 22 et 24 mai 2015
   (3) Limoges 70 52 71 82
 (2) Nanterre 76 68
Les 31 mai, 2 et 5 juin 2015
 (7) Nancy 84 82  
 (7) Nancy 61 74 77
Les 22 et 24 mai 2015
   (3) Limoges 78 92 82  
 (3) Limoges 78 81
 (6) Le Havre 75 75  

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Trophées LNB[modifier | modifier le code]

Meilleur joueur (MVP)
Meilleur marqueur
Meilleur entraîneur
Meilleur défenseur
Meilleur jeune
Meilleure progression
Meilleure contreur
Meilleur entraîneur des centres de Formation
Meilleur arbitre
Meilleur sixième homme

Depuis la saison 2014-2015, le trophée du sixième homme (officiellement « trophée DLSIxième homme » du nom du sponsor principal, DLSI) récompense le meilleur remplaçant de chacune des deux phases (aller et retour) du championnat de France de Pro A. Pour être éligible, un joueur doit avoir disputé au moins les deux tiers des rencontres de son équipe, tout en s'étant trouvé dans le cinq majeur dans moins d'un tiers de ceux-ci[10].

MVPs par journée de la saison régulière[modifier | modifier le code]

MVP par journée de la saison régulière
Journée Joueur Équipe Évaluation
1[11] Drapeau : États-Unis Blake Schilb (1/1) Paris-Levallois (1/1) 22
2[12] Drapeau : États-Unis Ahmad Nivins (1/1) ASVEL (1/2) 34
3[13] Drapeau : États-Unis John Flowers (1/1) Bourg-en-Bresse (1/2) 32
4[14] Drapeau : Saint-Vincent-et-les-Grenadines Shawn King (1/1) Le Havre (1/2) 33
5[15] Drapeau : États-Unis Trey McKinney-Jones (1/1) Gravelines-Dunkerque (1/1) 28
6[16] Drapeau : France Adrien Moerman (1/3) Limoges (1/5) 33
7[17] Drapeau : États-Unis Zachery Peacock (1/1) Cholet (1/1) 37
8[18] Drapeau : France Edwin Jackson (1/1) ASVEL (2/2) 32
9[19] Drapeau : France Adrien Moerman (2/3) Limoges (2/5) 32
10[20] Drapeau : États-Unis Jamar Smith (1/1) Limoges (3/5) 29
11[21] Drapeau : États-Unis Jamal Shuler (1/1) Nanterre (1/3) 38
12[22] Drapeau : États-Unis Mark Payne (1/3) Châlons-Reims (1/3) 28
13[23] Drapeau : États-Unis Kevin Dillard (1/1) Pau-Lacq-Orthez (1/1) 27
14[24] Drapeau : États-Unis Tweety Carter (1/1) Boulogne-sur-Mer (1/3) 30
15[25] Drapeau : États-Unis Mykal Riley (1/2) Nanterre (2/3) 36
16[26] Drapeau : France Rodrigue Beaubois (1/1) Le Mans (1/1) 38
17[27] Drapeau : France Florent Piétrus (1/1) Nancy (1/2) 30
18[28] Drapeau : États-Unis Darnell Harris (1/2) Orléans (1/3) 41
19[29] Drapeau : États-Unis Mikal Riley (2/2) Nanterre (3/3) 32
20[30] Drapeau : France Jordan Aboudou (1/1) Chalon-sur-Saône (1/2) 30
21[31] Drapeau : France Nobel Boungou Colo (1/1) Limoges (4/5) 30
22[32] Drapeau : États-Unis Mark Payne (2/3) Châlons-Reims (2/3) 38
23[33] Drapeau : États-Unis Randal Falker (1/1) Nancy (2/2) 28
24[34] Drapeau : République dominicaine Ricardo Greer (1/1) Le Havre (2/2) 28
25[35] Drapeau : États-Unis Marcus Dove (1/1) Chalon-sur-Saône (2/2) 32
26[36] Drapeau : France Adrien Moerman (3/3) Limoges (5/5) 33
27[37] Drapeau : États-Unis Erving Walker (1/1) Dijon (1/1) 38
28[38] Drapeau : États-Unis Mark Payne (3/3) Châlons-Reims (3/3) 36
29[39] Drapeau : France Bangaly Fofana (1/1) Strasbourg (1/1) 29
30[40] Drapeau : États-Unis Darnell Harris (1/2) Orléans (2/3) 35
31[41] Drapeau : États-Unis Devin Booker (1/1) Bourg-en-Bresse (2/2) 26
32[42] Drapeau : États-Unis Brian Greene (1/1) Orléans (3/3) 27
33[43] Drapeau : France Stephen Brun (1/1) Boulogne-sur-Mer (2/3) 30
34[44] Drapeau : États-Unis Kenny Boynton (1/1) Boulogne-sur-Mer (3/3) 33

MVPs par mois de la saison régulière[modifier | modifier le code]

MVP par mois de la saison régulière
Mois Joueur Équipe Évaluation Points Rebonds Passes
Octobre[45] Drapeau : France Adrien Moerman (1/2) Limoges (1/2) 20,6 14,4 7,8 2,6
Novembre[46] Drapeau : France Adrien Moerman (2/2) Limoges (2/2) 24,0 14,2 11,0
Décembre[47] Drapeau : France Rodrigue Beaubois (1/1) Le Mans (1/1) 13,4 14,0 3,3 2,2
Janvier[48] Drapeau : États-Unis Mykal Riley (1/1) Nanterre (1/1) 25,3 20,7 5,3 5,3
Février[49] Drapeau : États-Unis Louis Campbell (1/1) Strasbourg (1/1) 18,3 12,0 4,3 5,7
Mars[50] Drapeau : France Florent Piétrus (1/2) Nancy (1/2) 19,0 11,0 7,0 3,0
Avril[51] Drapeau : France Florent Piétrus (2/2) Nancy (2/2) 20,0 12,3 10,3

Clubs engagés en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Euroligue[modifier | modifier le code]

Équipe Tour préliminaire Saison régulière Top 16 Playoffs Bilan général
Stade Vic-Def Groupe Vic-Def Groupe Vic-Def Stade Vic-Def Vic-Def
Limoges Qualification directe 6e du groupe B 2 - 8 (20%) Reversé en EuroCoupe 2 - 8 (20%)
Lyon-Villeurbanne Finaliste 2 - 1 (67%) Reversé en EuroCoupe 2 - 1 (67%)
Strasbourg Demi-finaliste 1 - 1 (50%) Reversé en EuroCoupe 1 - 1 (50%)

Eurocoupe[modifier | modifier le code]

Équipe Saison régulière Last 32 Playoffs Bilan général
Groupe Vic-Def Groupe Vic-Def Stade Vic-Def Vic-Def
Dijon 3e du groupe B 6 - 4 (60%) 3e du groupe K 2 - 4 (33%) Éliminé 8 - 8 (50%)
Limoges Participation à l'Euroligue 3e du groupe J 3 - 3 (50%) Éliminé 3 - 3 (50%)
Lyon-Villeurbanne 5e du groupe B 3 - 7 (30%) Éliminé 3 - 7 (30%)
Nancy 2e du groupe C 6 - 4 (60%) 4e du groupe N 1 - 5 (17%) Éliminé 7 - 9 (44%)
Paris-Levallois 3e du groupe A 5 - 5 (50%) 2e du groupe M 3 - 3 (50%) Quart de finale 3 - 1 (75%) 11 - 9 (55%)
Strasbourg 1er du groupe A 8 - 2 (80%) 3e du groupe G 3 - 3 (50%) Éliminé 11 - 5 (69%)

Eurochallenge[modifier | modifier le code]

Équipe Saison régulière Last 16 Playoffs Bilan général
Groupe Vic-Def Groupe Vic-Def Stade Vic-Def Vic-Def
Le Mans 1er du groupe G 5 - 1 (83%) 2e du groupe J 4 - 2 (67%) Quart de finale 1 - 2 (33%) 10 - 5 (67%)
Nanterre 1er du groupe E 5 - 1 (83%) 1er du groupe J 4 - 2 (67%) Vainqueur 4 - 0 (100%) 13 - 3 (81%)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Lacoste, « La LNB reconduit les wild-cards pour la saison 2014/15 », catch-and-shoot.com,‎
  2. Alexandre Lacoste, « Wild-cards : Châlons-Reims et Rouen en Pro A l’an prochain ? », catch-and-shoot.com,‎
  3. Alexandre Lacoste, « Officiel : Châlons-Reims et Rouen obtiennent une Wild-card pour la Pro A », catch-and-shoot.com,‎
  4. « La wild card de Rouen suscite la polémique », evreux-basket.com,‎
  5. Gabriel Pantel-Jouve, « Editorial : Les wild-cards, une idée qui a trop dérivé », catch-and-shoot.com,‎
  6. Classement en saison régulière
  7. Depuis la saison 1949-1950, 1re édition moderne du championnat
  8. « Règlement des Compétitions - Règlement sportif commun aux championnat Pro A et Pro B, Article 343, page 145 », lnb.fr,‎
  9. « Statuts et réglements de la Ligue Nationale de Basketball (Saison 2014-2015) », lnb.fr,‎
  10. « Matt HOWARD (SIG Strasbourg) remporte le Trophée DLSIxièmehomme 2016 de la phase Aller » [PDF], sur lnb.fr, LNB,‎ (consulté le 9 février 2016)
  11. Gabriel Pantel-Jouve, « Blake Schilb MVP de la première journée », bebasket.com,‎
  12. Amaury Boulay, « Ahmad Nivins MVP de la deuxième journée », bebasket.com,‎
  13. Alexandre Lacoste, « John Flowers MVP de la troisième journée », bebasket.com,‎
  14. Amaury Boulay, « Shawn King MVP de la quatrième journée », bebasket.com,‎
  15. Benjamin Guillot, « Trey McKinney-Jones MVP de la cinquième journée », bebasket.com,‎
  16. Benjamin Bonneau, « Adrien Moerman MVP de la sixième journée », bebasket.com,‎
  17. Gabriel Pantel-Jouve, « Zack Peacock MVP de la septième journée », bebasket.com,‎
  18. Alexandre Lacoste, « Edwin Jackson MVP de la huitième journée », bebasket.com,‎
  19. Amaury Boulay, « Adrien Moerman MVP de la neuvième journée », bebasket.com,‎
  20. Alexandre Lacoste, « Jamar Smith MVP de la dixième journée », bebasket.com,‎
  21. Alexandre Lacoste, « Jamal Shuler MVP de la onzième journée », bebasket.com,‎
  22. Emile Vaizand, « Mark Payne MVP de la douzième journée », bebasket.com,‎
  23. Alexandre Lacoste, « Kevin Dillard MVP de la treizième journée », bebasket.com,‎
  24. Alexandre Lacoste, « Tweety Carter MVP de la quatorzième journée », bebasket.com,‎
  25. Gabriel Pantel-Jouve, « Mykal Riley MVP de la quinzième journée », bebasket.com,‎
  26. Benjamin Guillot, « Rodrigue Beaubois MVP de la seizième journée », bebasket.com,‎
  27. Benjamin Guillot, « Florent Piétrus MVP de la dix-septième journée », bebasket.com,‎
  28. Alexandre Lacoste, « Darnell Harris MVP de la dix-huitième journée », bebasket.com,‎
  29. Benjamin Guillot, « Mykal Riley MVP de la dix-neuvième journée », bebasket.com,‎
  30. Benjamin Guillot, « Jordan Aboudou MVP de la vingtième journée », bebasket.com,‎
  31. Benjamin Guillot, « Nobel Boungou-Colo MVP de la vingt-et-unième journée », bebasket.com,‎
  32. Benjamin Guillot, « Mark Payne MVP de la vingt-deuxième journée », bebasket.com,‎
  33. Benjamin Guillot, « Randal Falker MVP de la vingt-troisième journée », bebasket.com,‎
  34. Gabriel Pantel-Jouve, « Ricardo Greer MVP de la vingt-quatrième journée », bebasket.com,‎
  35. Benjamin Guillot, « Marcus Dove MVP de la vingt-cinquième journée », bebasket.com,‎
  36. Gabriel Pantel-Jouve, « Adrien Moerman MVP de la vingt-sixième journée », bebasket.com,‎
  37. Emile Vaizand, « Erving Walker MVP de la vingt-septième journée », bebasket.com,‎
  38. Emile Vaizand, « Mark Payne MVP de la vingt-huitième journée », bebasket.com,‎
  39. Benjamin Guillot, « Bangaly Fofana MVP de la vingt-neuvième journée », bebasket.com,‎
  40. Benjamin Guillot, « Darnell Harris MVP de la trentième journée », bebasket.com,‎
  41. Alexandre Lacoste, « Devin Booker MVP de la trente-et-unième journée », bebasket.com,‎
  42. Benjamin Guillot, « Brian Greene MVP de la trente-deuxième journée », bebasket.com,‎
  43. Benjamin Guillot, « Stephen Brun MVP de la trente-troisième journée », bebasket.com,‎
  44. Benjamin Guillot, « Kenny Boynton MVP de la trente-quatrième journée », bebasket.com,‎
  45. Amaury Boulay, « Adrien Moerman élu joueur du mois d'octobre », bebasket.com,‎
  46. Gabriel Pantel-Jouve, « Moerman de nouveau joueur du mois », bebasket.com,‎
  47. Emile Vaizand, « Rodrigue Beaubois élu joueur du mois de décembre », bebasket.com,‎
  48. Emile Vaizand, « Mykal Riley élu joueur du mois de janvier », bebasket.com,‎
  49. Gabriel Pantel-Jouve, « Louis Campbell MVP du mois de février », bebasket.com,‎
  50. Alexandre Lacoste, « Florent Piétrus élu MVP du mois de mars », bebasket.com,‎
  51. Gabriel Pantel-Jouve, « Piétrus MVP du mois d'avril », bebasket.com,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]