Liste des vitraux de Manessier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voir article principal : Alfred Manessier

Alfred Manessier travaillant aux maquettes de l'Église protestante Unser Lieben Frauen de Brême en 1968

Les vitraux d'Alfred Manessier en France[modifier | modifier le code]

à Abbeville (1982-1993)
Église Saint-Gereon, Cologne

Seize ensembles, par ordre alphabétique de la ville dans laquelle ils sont situés :

Les vitraux d'Alfred Manessier hors de France[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

  • Llutxent, Chapelle de la Ermita, 1974. [Lieu où séjourna régulièrement Alfred Manessier de 1963 à 1985].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hem, La chapelle Sainte-Thérèse de l'enfant Jésus et de la Sainte Face, Abbaye de Saint-André-les-Bruges, Art d'église, s.d., 16 p.
  • fr. Gérard de la Trinité, Le message spirituel des vitraux de Manessier et Entretien avec Alfred Manessier, dans L'Art sacré, Lumières dans l'église, 2, Paris, 2e trimestre 1968, p. 12-15 et 18-26.
  • Hélène Claveyrolas, Les vitraux d'Alfred Manessier dans les édifices historiques, Éd. Complicités, Paris, 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Voir l'étude d'Hélène Claveyrolas citée dans la bibliographie
  2. « 16 verrières décoratives (baies 1 à 16) », notice no IM25001732, base Palissy, ministère français de la Culture