Liste des évêques et archevêques de Tours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Archidiocèse de Tours.

Liste des évêques de Tours[modifier | modifier le code]

IVe siècle[modifier | modifier le code]

Ve siècle[modifier | modifier le code]

VIe siècle[modifier | modifier le code]

VIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 21 Lupare (602-614)
  • 22 Agiric (614-617)
  • 23 Ginaldus (617-618)
  • 24 Valatus (618-619)
  • 25 Sigélaicus (619-622)
  • 26 Léobald (622-625)
  • 27 Modégisile (625-638)
  • 28 Latinus (638-650)
  • 29 Carégisile (650-652)
  • 30 Rigobert (652-654)
  • 31 Papolene (654-660)
  • 32 Chrotbert (660-695)
  • 33 Pélage II (695-700)

VIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 34 Evartius (700-709)
  • 35 Ibbon (709-724)
  • 36 Gontran II (724-732)
  • 37 Didon (732-733)
  • 38 Rimbert (733-752)
  • 39 Aubert (752-754)
  • 40 Ostald (754-760)
  • 41 Gravien (760-765)
  • 42 Eusebe (765-771)
  • 43 Herling (771-792)
  • 44 Joseph Ier (792-815)

IXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 45 Landran Ier (815-836)

Liste des archevêques de Tours[modifier | modifier le code]

En 815, Tours devient le siège d'un archevêché.

IXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 45 Landran Ier (815-836)
  • 46 Ursmarus (836-846)
  • 47 Landran II (846-851)
  • 48 Amauri (851-855)
  • 49 Hérard (855-871)
  • 50 Actard (871-875)
  • 51 Adalardus (875-890)
  • 52 Héberne (890-916)

Xe siècle[modifier | modifier le code]

  • 53 Robert (916-932)
  • 54 Téotolon (932-945)
  • 55 Joseph II (946-957)
  • 56 Frotaire (957-960)
  • 57 Hardouin (960-980)
  • 58 Archambaud de Sully (981-1003)

XIe siècle[modifier | modifier le code]

XIIe siècle[modifier | modifier le code]

Sceau de Joscion

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIVe siècle[modifier | modifier le code]

XVe siècle[modifier | modifier le code]

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Évêque constitutionnel d'Indre-et-Loire[modifier | modifier le code]

Archevêques de Tours[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Histoire des Francs[modifier | modifier le code]

Dans le dixième livre du Historia Francorum de saint Grégoire de Tours († 594), au bout de cette œuvre, à partir du premier évêque de Tours jusqu'au dix-neuvième, à savoir lui-même, étaient précisés[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://books.google.fr/books?id=iPEfGh7E5_UC&pg=PAc Notice de François Guizot, p. xvii note n°1 (le 17 novembre 593 selon l'évêque de La Ravelière ; en 595 d'après Dom Ruinart)
  2. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 26 octobre 2019)
  3. Histoire des Francs, tome X, traduit par Joseph Guadet