371

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de redirection Cette page concerne l'année 371 du calendrier julien. Pour l'année 371 av. J.-C., voir 371 av. J.-C.. Pour le nombre 371, voir 371 (nombre).
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
4 juillet : Martin, évêque de Tours.
Années :
368 369 370  371  372 373 374
Décennies :
340 350 360  370  380 390 400
Siècles :
IIIe siècle  IVe siècle  Ve siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

371 est une année commune commençant un samedi.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Printemps : les Perses envahissent l'Arménie ; Valens envoie ses généraux Traianus et Vadomarius avec la consigne de rester sur la défensive. Les deux armées se rencontrent à Bagawan, près des sources de l'Arsanias ; un engagement a lieu, durant lequel le sparapet Mouchel Mamikonian se distingue. Les Perses doivent reculer, et après quelques combats cèdent l'Arzanène et la Gordyène acquises en 363[1].
  • Juin : Valens, qui a passé l'hiver à Constantinople, est à Cyzique[2].
  • 4 juillet : l'ermite Martin est élu évêque de Tours un peu malgré lui[3].
  • Juillet : Valens est à Ancyre[2]. Il est occupé durant l'été par la guerre contre les Perses. Une trêve est conclue à la fin de la saison qui laisse les parties en désaccord[1].
  • 10 novembre : Valens est à Antioche ; les négociations se poursuivent avec les Perses et un traité de paix est signé pour sept ans[1]. Valens doit faire face à un grave complot (371-372). Le notaire Théodorus est arrêté, condamné pour lèse-majesté et exécuté avec ses nombreux « complices ». Ils avaient consulté une prophétie pour connaitre le nom du prochain empereur dont le nom commencerai par Théod[4].


Naissances en 371[modifier | modifier le code]

Décès en 371[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Noel Emmanuel Lenski, Failure of empire : Valens and the Roman state in the fourth century A.D., University of California Press, (ISBN 9780520233324, présentation en ligne)
  2. a et b Socrates, Günther Christian Hansen, Histoire ecclésiastique, vol. 4 à 6, Cerf, (ISBN 9782204081702, présentation en ligne)
  3. Alain Dessertenne, La Bourgogne de Saint Martin : histoire, monuments, légendes, Éditions Cabedita, (ISBN 9782882954947, présentation en ligne)
  4. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  5. Patrick Périn, Laure-Charlotte Feffer, Les Francs, A. Colin, (ISBN 9782200016913, présentation en ligne)
  6. Léon Homo, Nouvelle histoire romaine, Fayard, (présentation en ligne)
  7. François Zosso, Christian Zingg, Les empereurs romains : 27 av. J.-C.-476 ap. J.-C., Errance, (ISBN 9782877720830, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]