593

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 593 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Vue du Shi Tennō-ji.

Europe[modifier | modifier le code]

  • Printemps :
  • Automne : l'armée de Priscus retourne en Thrace pour hiverner, malgré les ordres de l'empereur Maurice Ier. Les Slaves en profitent et ravagent Aquis, Scupi et Zaldapa (Dobroudja)[3].
  • Décembre (date présumée) à mars 594[4] : Agilulf assiège Rome, défendue par Grégoire le Grand, isolé. Les lettres du pape Grégoire décrivent une Rome désespérée, affamée, attendant le grain de Sicile ou accueillant des populations fuyant les Lombards. Les évêques abandonnent leurs diocèses pour se réfugier dans des lieux fortifiés, les monastères sont dévastés, comme celui de Monte Cassino (580) qui reste abandonné plus d’un siècle.


Naissances en 593[modifier | modifier le code]

Décès en 593[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Frédéric, Japan encyclopedia, Harvard University Press, (ISBN 0674017536, lire en ligne)
  2. Paul Goubert, Byzance avant l'Islam, Volume 2, A. et J. Picard, (lire en ligne)
  3. a et b Michael Whitby, The Emperor Maurice and his historian: Theophylact Simocatta on Persian and Balkan warfare, Oxford University Press, (ISBN 0198229453, lire en ligne)
  4. Francis Clark, The "Gregorian" dialogues and the origins of Benedictine monasticism, BRILL, (ISBN 9004128492, lire en ligne)
  5. Henri Martin, Histoire de France:, Volume 2, Furne, (lire en ligne)
  6. Stephen Baxter, Catherine Karkov, Janet L. Nelson, David Pelteret, Early medieval studies in memory of Patrick Wormald, Ashgate Publishing, Ltd. (ISBN 0754663310, lire en ligne)
  7. Ferdinand Lot, Naissance de la France, Librairie Arthème Fayard, , 864 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]