Verus (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Verus
Biographie
Décès
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Tours

Verus est le huitième évêque de Tours, autour de l'an 500.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Grégoire de Tours, soupçonné par les Wisigoths d'intelligence avec les Francs[1],[2], il fut exilé (au plus tard en 501)[3] jusqu'à la fin de ses jours. Il laissa ses biens aux églises et à ses serviteurs[4]. En 506, toujours en exil, Verus enverra un diacre pour le représenter au concile d'Agde[5].

Il fut évêque onze ans et huit jours et eut pour successeur Licinius.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Wisigoths, ariens et qualifiés d'hérétiques par les « catholiques » (appelés « nicéens » à l'époque), étaient en conflit avec les Francs.
  2. Ernest Lavisse, Histoire générale du IVe siècle à nos jours, Volume 4, Armand Colin, Paris, 1893, p. 113.
  3. Mémoires de la Société Archéologique de Touraine, Tome XXI, Guilland-Verger/Georget-Joubert, Tours, 1871, p. 275 (lire en ligne), .
  4. Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle ; avec une introduction, des suppléments, des notices et des notes, par M. Guizot, J.-L.-J. Brière, Paris, 1823, pp. 145–146 (lire en ligne).
  5. Louis Duchesne, Les anciens catalogues épiscopaux de la province de Tours, E. Thorin, Paris, 1890, p. 25.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source primaire[modifier | modifier le code]