Verus (évêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verus.

Verus
Biographie
Décès
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Tours

Verus est le huitième évêque de Tours, autour de l'an 500.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Grégoire de Tours, soupçonné par les Wisigoths d'intelligence avec les Francs[1],[2], il fut exilé (au plus tard en 501)[3] jusqu'à la fin de ses jours. Il laissa ses biens aux églises et à ses serviteurs[4]. En 506, toujours en exil, Verus enverra un diacre pour le représenter au concile d'Agde[5].

Il fut évêque onze ans et huit jours et eut pour successeur Licinius.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Wisigoths, ariens et qualifiés d'hérétiques par les « catholiques » (appelés « nicéens » à l'époque), étaient en conflit avec les Francs.
  2. Ernest Lavisse, Histoire générale du IVe siècle à nos jours, Volume 4, Armand Colin, Paris, 1893, p. 113.
  3. Mémoires de la Société Archéologique de Touraine, Tome XXI, Guilland-Verger/Georget-Joubert, Tours, 1871, p. 275 (lire en ligne), .
  4. Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle ; avec une introduction, des suppléments, des notices et des notes, par M. Guizot, J.-L.-J. Brière, Paris, 1823, pp. 145–146 (lire en ligne).
  5. Louis Duchesne, Les anciens catalogues épiscopaux de la province de Tours, E. Thorin, Paris, 1890, p. 25.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source primaire[modifier | modifier le code]