Robert (référendaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert
Fonctions
Évêque catholique
Maire du palais
Biographie
Décès
Activité
Père
Enfants
Angadrême de Renty
Lambert of Hesbaye (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Le référendaire Robert parfois appelé Chrodobert ou Chrodebert (Chrodobertus dans les textes latins) est un noble franc qui eut de hautes responsabilités en Neustrie au VIIe siècle.

Il fut référendaire du roi Dagobert Ier vers 630, maire du palais des royaumes de Neustrie et de Bourgogne en 663, puis évêque de Tours vers 665[1]. Il pourrait également avoir été évêque de Paris à une époque où il n'était pas rare de détenir plusieurs évêchés[2]. Il est cité comme témoin d'un acte de Clovis II en Neustrie à Clichy-la-Garenne[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il appartient probablement à la famille des Robertiens et serait ainsi avec son frère Erlebert, noble de Thérouanne, le plus ancien membre connu de cette lignée[4].

Il est le père de sainte Angadrême et l'oncle paternel du chancelier Robert, fils d'Erlebert, autre ancêtre des Robertiens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shoichi Sato, Chrodebert condéda-t-il le premier privilège épiscopal pour Saint-Martin de Tours ? Une problématique méconnue, Haut Moyen Âge. Culture, éducation et société, études offertes à Pierre Riché, La Garenne-Colombes, p. 171-182.
  2. Christian Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, 2e édition revue et corrigée, éd. P & G, Prosopographia et Genealogica, 2015, p. 135.
  3. Christian Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, 2e édition revue et corrigée, éd. P & G, Prosopographia et Genealogica, 2015, p. 134.
  4. Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R. éditions, 2004, p. 45.