Liste des évêques et archevêques de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Archidiocèse de Marseille.

Liste des évêques, puis archevêques de Marseille.

Liste des évêques et archevêques[modifier | modifier le code]

VIe siècle[modifier | modifier le code]

533 : Auxanius ? Eucherius ?[1]

566-591 : Théodore (Theodorus)

Probablement nommé par Sigebert. Il apparait en désaccord fréquent avec Gontran, qui le fait prisonnier à plusieurs reprises[1].

596 - 601 : Serenus

Célèbre pour avoir détruit les images des saints dans toutes les églises de son diocèse. Il est connu seulement par des lettres du pape Grégoire le Grand. La tradition date son décès à 601, mais ce n'est pas certain[1].

VIIe siècle[modifier | modifier le code]

L'étude des évêques du VIIe siècle est difficile puisque nous n'avons de certitude que pour un seul d'entre eux, présent au concile de Paris en 614.

614 : Petrus (Peter)

C'est le seul évêque dont nous soyons sûr de l'existence au VIIe siècle. Mentionné au concile de Paris de 614, Peter est pour Jean-Pierre Poly une abréviation de Petrus ou Petreius, ce qui est pour Marc Bouiron est probable.

v.650-660 : Venator[1]

675-800 ? : Babon (Babo)

Marc Bouiron pense que c'est le frère de sainte Sigolène[1].

v.680-v.700? : Godabertus[1]

VIIIe siècle - XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Nous ne connaissons pas avant 780 de nom d'évêque pour le VIIIe siècle.

779-780 : Mauront (Maurontus)

Obtient de l'empereur la restitution des biens de l'Église[1].

786 : Ivo

Mentionné dans un acte conservé par le cartulaire de Saint-Victor. Sa datation traditionnelle (781) a été rectifiée par Jean-Pierre Poly à l'année 786[1].

813-822? : Wadalde (Wadaldus)

Connu par les descriptions faites de l'église en 813/814 et 818. La restitution des biens de l'Église a sans doute été effectuée par ses prédécesseurs[1].

822-835 : Théodebert ou Thibert (Theodebertus)

Connu à partir du 1er novembre 822 dans une confirmation des privilèges accordés à Saint-Victor et remontant à Charlemagne. Il est déjà cité comme archidiacre en 817/818[1].

843/844 : Albuin (Albuinus)

Obtient la restitution du tonlieu de Legunio qui avait été confisqué par le comte Leibulf. C'est la seule mention de lui. Marc Bouiron pense qu'il est mort (ou parti) avant 850[1].

v.850 : vacance ?[1]

878-879 : Léodoin (Leoduinus)[1]

v. 882 : vacance ?[1]

884-886 : Bérenger (Berengarius)[1]

Un évêque nommé Adalung (Adalungus) est également cité, mais nous ne connaissons rien de lui[1].

Xe siècle[modifier | modifier le code]

v. 904 : vacance ?[1]

923/924 : Dragon (Drogo)

Peut-être d'une famille carolingien. Mis en place par Manassès, archevêque d'Arles et neveu d'Hugues d'Arles[1].

948-977 : Honorat (Honoratus)

XIe siècle - aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Période Nom
977 - 1008 Pons Ier
1008 - 1073 Pons II de Marseille
1073 - 1122 Raimond Ier
1122 - 1151 Raimond II de Soliers
1151 - 1170 Pierre Ier
1170 - 1188 Fouques de Thorame
1188 - 1214 Rainier
1217 - 1229 Pierre de Montlaur
1229 - 1267 Benoît d'Alignan
1267 - 1288 Raimond de Nîmes
1289 - 1312 Durand de Trésémines
1313 - 1319 Raimond Robaudi
1319 - 1323 Gasbert de Valle (ou de La Val)
1323 - 1333 Aymard Amiel
1334 - 1335 Jean Artaud
1335 - 1344 Jean Gasc (ou Gasqui)
1344 - 1359 Robert de Mandagout
1359 - 1361 Hugues d'Harpagon
1361 Pierre Fabri
1361 - 1366 Guillaume Sudre
1366 - 1368 Philippe de Cabassolle
1368 - 1379 Guillaume de la Voute
1379 - 1395 Aymar de la Voute
1397 - 1418 Benoît II
1418 - 1420 Paul de Sade
1420 - 1421 Avignon Nicolaï
1433 André Boutaric
1433 - 1445 Barthélémy Rocalli
1445 Louis de Glandevès
1445 - 1466 Nicola de Brancas
1466 - 1496 Jean Alardeau
1496 - 1506 Ogier d'Anglure
1506 Pierre Baudonis
1506 - 1509 Antoine Dufour
1511 - 1517 Claude de Seyssel
1517 - 1530 Innocent Cibo
1530 - 1550 Jean-Baptiste Cibo
1550 - 1556 Cristoforo Guidalotti Ciocchi del Monte
1556 - 1572 Pierre Ragueneau
1572 - 1603 Frédéric Ragueneau, anti-ligueur notoire, assassiné en décembre 1603
1605 - 1618 Jacques Turricella, prélat d'origine italienne, empoisonné en 1618
1619 - 1621 Arthur d'Épinay de Saint-Luc
1621 Nicolas Coëffeteau
1624 - 1639 François de Loménie
1639 - 1640 Eustache Gault
1640 - 1643 Jean-Baptiste Gault
1644 - 1668 Étienne de Puget
1668 - 1679 Toussaint de Forbin-Janson
1682 - 1684 Jean-Baptiste d'Étampes
1692 - 1708 Charles Gaspard Guillaume de Vintimille du Luc
1708 - 1709 Bernard de Poudenx
1710 - 1755 François-Xavier de Belsunce de Castelmoron
1755 - 1801 Jean Baptiste de Belloy
1791 - 1801 Diocèse constitutionnel des Bouches-du-Rhône, avec siège à Aix
1801 - 1823 rattachement au diocèse d'Aix-en-Provence
1823 - 1837 Fortuné de Mazenod
1837 - 1861 Eugène de Mazenod
1861 - 1865 Patrice Cruice
1866 - 1878 Charles-Philippe Place
1878 - 1900 Louis Robert
1901 - 1909 Pierre Paulin Andrieu
1909 - 1923 Joseph Antoine Fabre
1923 - 1928 Daniel Champavier
1929 - 1936 Maurice-Louis Dubourg
1937 - 1956 Jean Delay

Archevêques de Marseille[modifier | modifier le code]

Période Nom
1956 - 1966 Marc-Armand Lallier
1966 - 1970 Georges Jacquot
1970 - 1984 Roger Etchegaray
1985 - 1995 Robert Coffy
1995 - 2006 Bernard Panafieu
2006 - Georges Pontier

Diocèse[modifier | modifier le code]

Après avoir dépendu d'Aix, le diocèse a été érigé en archidiocèse dépendant directement de Rome, avant de devenir en 2002 la métropole de la province comprenant les diocèses suivants:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q et r Marc Bouiron, De l’Antiquité tardive au Moyen Âge. In : PECOUT (Thierry) coord. - Marseille au Moyen Âge, entre Provence et Méditerranée. Les horizons d’une ville portuaire, Desiris Eds,‎ (ISBN 2915418357, lire en ligne), p. 12-43

Liens externes[modifier | modifier le code]