Nicola de Brancas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nicola de Brancas
Biographie
Décès
Tours
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Marseille
Autres fonctions
Fonction laïque
Ambassadeur
Président de la Chambre des comptes de Provence (1460-1466)

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason fam it-fr de Brancas.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Nicolas de Brancas (?-?), est un homme d'Église du XVe siècle. Il est évêque de Marseille de 1445 à 1466.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas de Brancas est d'abord clerc à Avignon puis archidiacre et chanoine de Mende de 1441 à 1445.

Il reçoit ses provisions pour l'évêché de Marseille le et dans la bulle d'Eugène IV, il est précisé que Nicolas est « bachelier en droit, noble de famille, pur de vie et de mœurs et doué de multiples vertus ».

En août 1448, il est ambassadeur du roi René à Rome. Peu après, à la fin novembre et au début de décembre, il participe avec le roi René, le légat du pape Pierre de Foix et l'archevêque d'Aix Robert Damiani à l'invention des reliques des saintes Maries Jacobé et Salomé dans l'église forteresse des Saintes-Maries-de-la-Mer. Il est particulièrement chargé de l'enquête historique qu'il diligente à Arles puis aux Saintes où il rédige le procès-verbal de cette découverte dont le cinquième centenaire sera fêté en présence du cardinal Roncalli.

Il est à nouveau ambassadeur du roi René à Rome en 1458, puis président de la cour des comptes d'Aix en 1460.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les armoiries de Nicolas de Brancas sont : d'azur à un pal d'argent chargé de trois châteaux de gueules, accosté de chaque côté de deux pattes de lion, mouvantes du bord de l'écu.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Mgr Chaillan, Les Saintes-Maries-de-la-Mer : recherches archéologiques et historiques, 1926

Voir aussi[modifier | modifier le code]