Ladislas Poniatowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ladislas Poniatowski
Illustration.
Ladislas Poniatowski en 2011
Fonctions
Sénateur français

(21 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection 27 septembre 1998
Réélection 21 septembre 2008
28 septembre 2014
Circonscription Eure
Groupe politique UMP (2002-2015)
LR (2015-2020)
Député français

(12 ans, 5 mois et 26 jours)
Élection 16 mars 1986
Réélection 12 juin 1988
28 mars 1993
1er juin 1997
Circonscription 3e de l'Eure
Législature VIIIe, IXe, Xe et XIe
Groupe politique UDF (1986-1993)
UDFC (1993-1997)
UDF (1997-1998)
Prédécesseur Claude Michel
Successeur Hervé Morin
Maire de Quillebeuf-sur-Seine

(37 ans et 8 jours)
Élection 19 mars 1977
Successeur Alain Tessier
Conseiller général de l'Eure

(33 ans et 7 jours)
Circonscription Canton de Quillebeuf-sur-Seine
Prédécesseur M. Castel
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)
Nationalité Française
Parti politique UDF
UMP
LR
Père Michel Poniatowski
Fratrie Axel Poniatowski
Profession Cadre de sociétés

Ladislas Poniatowski, né le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est un homme politique français, député puis sénateur, membre du groupe UMP.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ladislas Poniatowski est le fils de Michel Poniatowski et de Gilberte de Chavagnac, ainsi que le frère d'Axel Poniatowski. Cette ascendance fait de lui un prince d'origine polonaise, membre de la famille Poniatowski.

Il épouse en 1971 Constance Guichard, fille d'Olivier Guichard, directrice de la rédaction de Version Femina.

Cadre de profession, il a été maire de Quillebeuf-sur-Seine (Eure) de 1977 à 2014, réélu lors des scrutins de 1983, 1989, 1995, 2001 et 2008. Il fut conseiller général de l'Eure (canton de Quillebeuf-sur-Seine) entre 1981 et 2014, réélu en 2008.

Ladislas Poniatowski est élu pour la première fois député de l'Eure en mars 1986, au scrutin proportionnel. Il est ensuite réélu député de la 3e circonscription de l'Eure.

Il est sénateur de l'Eure de 1998 à 2020, mandat renouvelé en 2008 et 2014. Il se représente en 2020 mais en place non-éligible sur liste menée par le ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu.

Il soutient la candidature de Bruno Le Maire à la présidence de l'UMP en [1]. Il soutient François Fillon pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016.

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats nationaux
  • député de l'Eure de 1986 à 1998
  • sénateur de l'Eure de 1998 à 2020
Mandats locaux
Autres mandats
  • président du Syndicat intercommunal de l'électricité et du gaz de l'Eure
  • membre de la FNCCR
  • membre de l'Observatoire national du service public de l'électricité et du gaz
  • membre du Conseil d'Administration du Saint-Hubert club de France
  • ancien membre du Conseil supérieur de l'énergie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Présidence de l'UMP : une vingtaine de sénateurs soutiennent Le Maire », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]