Karma Thinley Rinpoché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Karma Thinley Rinpoché
Description de cette image, également commentée ci-après
Karma Thinley Rinpoché en 2015
Naissance
Nangchen
École/tradition Kagyupa et sakyapa
Maîtres 16e Karmapa, Dilgo Khyentse Rinpoché, Khunu Lama Tenzin Gyaltsen, Thouptèn Loungtog Namgyel Thrinlè
Disciples Lama Jampa Thaye (en), Rana Guru

Rinpoché

Karma Thinley Rinpoché (né en 1931 à Nangchen, dans le Kham)[1],[2] est un important maître kagyupa et sakyapa du bouddhisme tibétain, spécialiste du Mahamoudra, Lamdré[2] et du Chod, actif en Occident. Il est considéré comme un érudit, un poète et un artiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karma Thinley Rinpoché est né à Nangchen, dans le Kham, dans le Qinghai[1] en 1931[1],[2]. À l'âge de deux ans, il fut reconnu comme une réincarnation de Beru Shaiyak Lama Kunrik[1],[2].

Au cours des années 1950, il fit un pèlerinage au Tibet central à Radeng, Samye , Sakya et Lhassa[2]. Finalement, il s’installa pour une période au monastère de Tsourphou[2] , siège traditionnel du Karmapa . Le 16e Karmapa a reconnu Rinpoché en tant que tulkou de Karma Thinleypa[2] et 4e de la lignée[3].

Karma Thinley Rinpoché quitta le Tibet pour l'Inde en 1959[1]. Au cours des années 1960, il est directeur spirituel de l'École des jeunes lamas[1] et du couvent Karma Drubgyu Thargay Ling[2], tous deux fondés par Freda Bedi à Dalhousie. Il est l'un des premiers Lamas réfugiés tibétains à avoir enseigné à des étudiants occidentaux. En 1971, il accompagna un groupe de réfugiés tibétains réinstallés en Ontario, au Canada, en tant que leur Lama[2] et, en 1973, il créa un centre bouddhiste, le centre de méditation Kampo Gangra Drubgyud Ling, à Toronto, en Ontario, au Canada[2].

En 1982, Karma Tinley Rinpoché a pu retourner en visite au Tibet à Nangchen, pour la première fois depuis son départ un quart de siècle plus tôt[1]. Revenant plusieurs fois depuis lors, il a fondé un temple à Shorda, capitale du district de Nangchen[4] et une école pour enfants nomades dans la vallée de Sangshung[5].

En 1988, il a également établi un couvent, Tekchen Lekshay Ling, à Bodnath au Népal, puis un petit centre de retraite de méditation à Pharping .

Parmi ses élèves figurent Lama Jampa Thaye (en), un enseignant britannique bouddhiste qui est le dharma-régent de Karma Thinley Rinpoché et qui a fondé le Dechen sangha[6] et le lama népalais, Rana Guru.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]