Thrangu Rinpoché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thrangu Rinpoché (tibétain : ཁྲ་འགུ་; Wylie : Khra-'gu; /'tʰrangu 'rinpotʃe/) est né en 1933 dans le Kham, Tibet. Il est un éminent tulku (lama réincarné) dans l'école Kagyu du bouddhisme tibétain, et neuvième réincarnation dans sa lignée particulière. Son nom et son titre complet sont le Très Vénérable Neuvième Khenchen Thrangu Tulku, Karma Lodrö Lungrik Maway Senge. "Khenchen" indique le grand accomplissement érudit, et le terme "Rinpoché" est un titre honorifique ordinairement donné aux lamas tibétains réincarnés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de sa vie et exil[modifier | modifier le code]

Thrangu Rinpoché a été intronisé au Monastère de Thrangu dans le Kham (Tibet de l'est) après son identification par le 16e Karmapa et Taï Sitou Rinpoché à l'âge de 5 ans. Il est un des lamas principaux là-bas, bien que Traleg Rinpoché soit l'abbé suprême du complexe. Il a fui en Inde après l'invasion communiste chinoise en 1959

À l'âge de 35 ans, Thrangu Rinpoché a passé l'examen de geshe au Bengale et a reçu le degré de Geshe Lharampa, le plus haut degré conféré dans la tradition Gelugpa (ce n'est pas rare pour les moines d'autre lignage de poursuivre des études dans cette tradition). Il par la suite reçu le degré de Khenchen de la tradition Kagyu. Il a joué un rôle critique dans le rétablissement de textes bouddhistes importants qui avaient été principalement détruits par les Communistes chinois. Il a été nommé Abbé du monastère de Rumtek, le siège en exil du Karmapa, et aussi de l'Institut Nalanda des Hautes Etudes Bouddhiques à Rumtek.


Établissement d'institutions bouddhistes[modifier | modifier le code]

Comme Abbé de l'Institut de Nalanda, Thrangu Rinpoché et Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché ont entraîné tous les plus jeunes tulkus de la lignée, y compris le Dzogchen Ponlop Rinpoché, qui était dans la première classe. Il était aussi le professeur personnel des quatre principaux tulkus Karma Kagyu : Shamar Rinpoché, Taï Sitou Rinpoché, Jamgon Kongtrul Rinpoché, et Gyaltsab Rinpoché. Thrangu Rinpoché a établi le programme fondamental de la lignée Karma Kagyu enseigné à Rumtek. Par ailleurs, il a enseigné avec Khenpo Karthar, qui a été un professeur au monastère de Thrangu Rinpoché au Tibet avant 1959, et qui est maintenant à la tête de Karma Triyana Dharmachakra à Woodstock, New York, le siège du Karmapa en Amérique du Nord.

En 1976, après vingt ans à Rumtek, Thrangu Rinpoché fondé le monastère Thrangu Tashi Choling à Bodnath, Kathmandou, et plus tard a aussi fondé un centre de retraite et un collège à Namo Bouddha ; Tara Abbey, qui offre un pleine éducation du dharma pour les religieuses tibétaines menant à un degré de khenpo ; une école à Bodnath pour l'éducation générale d'enfants tibétains et les jeunes moines dans les sujets occidentaux et les études de bouddhiste ; et un libre médical La clinique dans un secteur pauvre du Népal.

Thrangu Rinpoché a terminé récemment un grand monastère à Sarnath, en Inde, avec une vue sur le Parc des gazelles où le Bouddha a donné son premier enseignement sur les Quatre nobles vérités. Le monastère est nommé Vajra Vidya en l'honneur du Seizième Karmapa. C'est maintenant la place de la conférence de Kagyu annuelle majeure.

Activités dans le monde[modifier | modifier le code]

En 1976, Thrangu Rinpoché a commencé à enseigner le bouddhisme en Occident et en Asie. Aux États-Unis et au Canada, il a établi des centres à Crestone, Colorado, Maine et en Californie, à Vancouver et Edmonton, et il a encore 15 centres dans 10 autres pays. Il est l'Abbé de Gampo Abbey, un monastère Karma Kagyu sur l'Île du Cap-Breton, Nouvelle-Écosse fondé par son frère de dharma Chogyam Trungpa Rinpoché, reflétant ses liens étroits avec la communauté bouddhiste Shambhala.

Rinpoché réside actuellement au Népal où il est le professeur principal d'Orgyen Trinley Dorje, qui a été reconnu comme le 17e Karmapa par Taï Sitou Rinpoché et Gyaltsab Rinpoché.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La vie merveilleuse de Réchoungpa, le disciple rebelle de Milarepa ; Édition Claire Lumière. (ISBN 2-905998-66-0)

Références[modifier | modifier le code]

  • Crystal Clear par Khenchen Trangu Rinpoche, traduit par Erik Pema Kunsang. Boudhanath: Rangjung Yeshe Publications, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]