Tsourphou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

29° 42′ N 90° 48′ E / 29.7, 90.8 () Le monastère de Tsourphou (ou Tsurphu, ou Tolung Tsurpu / sTod lung mTshur phu), situé dans le comté de Tolung Dechen à une altitude de 4267 mètres, à 70 km de Lhassa, est le siège des Karmapa au Tibet.

Le monastère de Tsourphou reconstruit
Le monastère de Tsourphou
La vallée de Dowo Lung, au-dessus du monastère de Tsourphou

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère de Tsourphou, situé à 70 de km au nord de Lhassa, fut fondé en 1189 par le 1er karmapa, Düsum Khyenpa. Il a été le siège des 17 karmapas suivants.

Avant la révolution culturelle, il abritait quelque 900 moines et comprenait 4 monastères établis en un vaste complexe de bâtiments. L'un de ces 4 monastères était le siège des Gyaltsab Rinpochés, qui assurent traditionnellement la régence entre les incarnations. Gyaltsab signifie "régent" en tibétain.

En 1966, durant la révolution culturelle, le monastère fut totalement détruit. Droupeun Détchen Rinpoché, l'actuel abbé de Tsourphou, était l'ancien maître de retraite de Rumtek. Il avait fui le Tibet en 1959 avec le 16eKarmapa, mais celui-ci lui avait conseillé de retourner à Tsourphou pour superviser les travaux de reconstruction. C'est grâce à lui et au travail d'un grand nombre de personnes dévouées que le monastère actuel est réapparu au cours des dernières années des ruines où la révolution culturelle l'avait laissé. Ward Holmes et la Fondation Tsourphou qu'il a créée ont notamment stimulé un intérêt mondial pour ce lieu exceptionnel, niché entre de hauts sommets dans la vallée de To, aux bords des eaux bouillonnantes d'une rivière qui rappelle les puissants torrents d'Écosse.

Sur le plan de la géomancie, il s'agit d'un endroit très particulier, situé de manière tout à fait favorable par rapport aux collines et aux vallées. Les montagnes environnantes sont considérées par les bouddhistes comme des lieux sacrés qui concentrent les énergies et les bénédictions du mandala Vajrayâna.

Pèlerins[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]