Sakya Trizin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Sakya Trizin, « Détenteur du Trône des Sakya », est le patriarche de la lignée des Sakyapa du bouddhisme tibétain.

À l’exception du deuxième, tous les Sakya Trizin appartiennent à la famille Khön dont l’un des membres, Khön Könchog Gyalpo, instaura la lignée et fonda son premier monastère en 1073.

Tishri Kunga Lodrö Gyaltsen ou Sangpo Pal (XIIIe siècle - XIVe siècle), petit-neveu de Sakya Pandita, établit les quatre maisons (podrang) Zhithog, Rinchen Gang, Lhakhang et Ducho qui fournirent chacune des Sakya Trizin. Les trois premières avaient disparu au début du XVIe siècle. À la fin du XVIIIe siècle, le 33e Sakya Trizin Pema Dudul Wangchuk fonda la maison Drolma ; son cadet Tashi Rinchen, 35e Trizin, fonda Phunstok. La position alterne depuis entre ces deux branches. L’actuel Sakya Trizin, Ngawang Kunga Theckchen Rinpoché, appartient à la maison Drolma. L’héritier de la maison Phunstok est Jigdral Dagchen Gongma Rinpoche, basé à Seattle[1],[2].

Les Khön et les débuts de Sakya[modifier | modifier le code]

Le clan Khön a des origines très anciennes. Son histoire est relatée dans le Sakya Punrab Chenmo. Le premier ancêtre, Ciring, serait descendu du domaine Rupadhatu (domaine de la Claire Lumière) ou Abhasvara, royaume des Prabhashvara-Deva, l’un des 17 royaumes de la forme. Il donna naissance à la lignée divine des Lharig : Ciring →Yuse→Yuring→Masang Cije→Togsa Pawo Tag→Tagpo Ochen→Yapang Kye[3],[1].

Yapang Kye aurait subjugué le démon raksha Kya Ring et épousé sa femme, Yadrung Silima, gagnant ainsi pour son clan le nom de khön gyi dung, « clan des conquérants » ou « clan de la lutte », abrégé en Khön. Il aurait eu avec son épouse raksha Khön Bar Gyé, dont le fils Khön Jekundag (Khön Pawo Che) fut ministre du roi Trisong Detsen. Le clan se rallia au bouddhisme. Khön Jekundag eut deux fils dont Khön Lui Wangpo Soung (Nagendra Rakshita), qui fut l'un des sept premiers moines tibétains ordonnés par Shantarakshita venu d'Inde en 750[4] sur l'invitation du roi Trisong Detsen pour introduire le bouddhisme au Tibet. Les Khön furent les vice-rois de la province de Tsang[5].

Première lignée Khön : Khön Bar Kye→Khön Jekundag→Khön Lu'i Wangpo Srungwa→Khön Dorje Rinchen→Khön Sherab Yontan→Khön Yontan Jungne→ Khön Tsugtor Sherab→Khön Gekyab→Khön Getong→Khön Balpo→Khön Shakya Lodro→Sherab Tsultrim

En 1073, Khön Könchog Gyalpo, ayant reçu de nombreux enseignements sarma, établit le monastère de Sakya, lieu-dit pour la couleur claire de sa terre. Il devint le premier Sakya Trizin.

La réputation de Sakya Pandita, grand érudit, lui valut d’être invité en 1244 par le prince mongol Köden. Kubilai Khan invita à son tour en 1253 Drogön Chögyal Phagpa à sa cour et lui demanda d’inventer une écriture (Écriture Phagspa) pour remplacer les caractères chinois. Il l'investit en 1264 de la suprématie administrative sur les trois provinces du Tibet, en faisant le premier chef religieux à détenir le poste de vice-roi de l’ensemble du pays. Les lamas sakya conservèrent cette position jusqu’au milieu du XIVe siècle, malgré des révoltes des Kagyupas Drikung culminant avec l'incendie du monastère de Drikung vers 1290[6].

Actuel Sakya Trizin[modifier | modifier le code]

Sakya Trizin

Ngawang Kunga Tegchen Palbar Trinley Samphel Wanggi Gyalpo est né près de Shigatse au cours du seizième Rabjong, cycle de soixante ans, le premier jour du huitième mois de l’année de l’oiseau de bois, soit le 7 septembre 1945. Il est l'actuel et 41edétenteur du Trône des Sakya, et l’incarnation du 39e Sakya Trizin, son arrière-grand-père Dhagtshul Thrinley Rinchen (1871 - 1936). Il est aussi l'incarnation du lama Nyingma Apong Terton (Orgyen Thrinley Lingpa), maître renommé du cycle de Tara rouge[7]. Il a été intronisé en 1951 par le 14e Dalaï Lama. Il a fui le Tibet en 1959 et réside aujourd'hui à Dehra Dun en Inde. Comme tous les chefs de lignée Sakya, il est marié, en l’occurrence à Dagmo Kusho Tashi Lhakee dont il a eu deux fils. Son aîné - en principe futur titulaire de la fonction - est Dungsey Ratna Vajra, né en 1974. Son autre fils, Dungsey Gyana Vajra, né le 5 juillet 1979 à Dehra Dun, est marié à Dagmo Sonam et a une fille.

Liste des Sakya Trizin[modifier | modifier le code]

Nom Dates de vie Dates de fonction Translittération Wylie
1. Khön Könchog Gyalpo 1034–1102 1073–1102 'khon dkon mchog rgyal po
2. Bari Lotsawa Rinchen Drag 1040–1111 1103–1110 ba ri lo tsa ba rin chen grags
3. Sachen Kunga Nyingpo 1092–1158 1111–1158 sa chen kun dga’ snying po
4. Sonam Tsemo 1142–1182 1159–1171 bsod nams rtse mo
5. Drakpa Gyaltsen 1147–1216 1172–1215 grags pa rgyal mtshan
6. Sakya Pandita Kunga Gyaltsen 1182–1251 1216–1243 sa skya pandi ta kun dga’ rgyal mtshan
7. Chögyal Phagspa Lodrö Gyaltsen 1235–1280 1265–1266
1276–1280
chos rgyal 'phags pa blo gros rgyal mtshan
8. Rinchen Gyaltsen 1238–1279 1267–1275 rin chen rgyal mtshan
9. Dharmapala Rakshita 1268–1287 1281–1287
10. Sharpa Jamyang Rinchen Gyaltsen 1258–1306 1288–1297 shar pa 'jam dbyangs rin chen rgyal mtshan
11. Sangpo Pal 1262–1324 1298–1324 bzang po dpal
12. Namkha Legpa Gyaltsen 1305–1343 ca. 1324–1342 nam mkha' legs pa'i rgyal mtshan
13. Jamyang Donyö Gyaltsen 1310-1344 ca. 1342-1344 'jam dbyangs don yod rgyal mtshan
14. Lama Dampa Sönam Gyaltsen 1312–1375 1344–1347 bla ma dam pa bsod nams rgyal mtshan
15. Tawen Lodrö Gyaltsen 1332–1364 1347–1364 ta dben blo gros rgyal mtshan
16. Tawen Kunga Rinchen 1339–1399 ca. 1364-1399 ta dben kun dga' rin chen
17. Lopön Chenpo Gushri Lodrö Gyaltsen 1366–1420 1399–1420 slob dpon chen po gu shri blo gros rgyal mtshan
18. Jamyang Namkha Gyaltsen 1398–1472 1421–1441 'jam dbyangs nam mkha' rgyal mtshan
19. Kunga Wangchuk 1418–1462 1442–1462 kun dga' dbang phyug
20. Gyagar Sherab Gyaltsen 1436–1494 1463–1472 rgya gar ba shes rab rgyal mtshan
21. Dagchen Lodrö Gyaltsen 1444–1495 1473–1495 bdag chen blo gros rgyal mtshan
22. Sakya Lotsawa Kunga Sönam 1485–1533 1496–1533 sa skya lo tsa ba kun dga' bsod nams
23. Ngagchang Kunga Rinchen 1517–1584 1534–1584 sngags 'chang kun 'dga rin chen
24. Jamyang Sönam Sangpo 1519–1621 1584–1589 'jam dbyangs bsod nams bzang po
25. Dragpa Lodrö 1563–1617 1589–1617 grags pa blo gros
26. Ngawang Kunga Wangyal 1592–1620 1618–1620 ngag dbang kun dga' dbang rgyal
27. Ngawang Kunga Sönam 1597–1659 1620–1659 ngag dbang kun dga' bsod nams
28. Ngawang Sönam Wangchuk 1638–1685 1659–1685 ngag dbang bsod nams dbang phyug
29. Ngawang Kunga Tashi 1656–1711 1685–1711 ngag dbang kun dga' bkra shis
30. Sönam Rinchen 1705–1741 1711–1741 bsod nams rin chen
31. Kunga Lodrö 1729–1783 1741–1783 kun dga' blo gros
32. Wangdu Nyingpo 1763–1809 1783–1806 dbang sdud snying po
33. Pema Dudul Wangchuk 1792–1853 1806–1843 pad ma bdud 'dul dbang phyug
34. Dorje Rinchen 1819–1867 1843–1845 rdo rje rin chen
35. Tashi Rinchen 1824–1865 1846–1865 bkra shis rin chen
36. Kunga Sönam 1842–1882 1866–1882 kun dga' bsod nams
37. Kunga Nyingpo 1850–1899 1883–1899 kun dga' snying po
38. Dzamling Chegu Wangdu 1855–1919 1901–1915 'dzam gling che rgu dbang 'dud
39. Dragshul Trinle Rinchen 1871–1936 1915–1936 drag shul 'phrin las rin chen
40. Ngawang Thutob Wangdrag 1900–1950 1937–1950 ngag dbang mthu stobs dbang drag
41. Ngawang Kunga Tegchen Palbar * 1945 1951– ngag dbang kun dga' theg chen dpal 'bar

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]