Aller au contenu

João Almeida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
João Almeida
Informations
Nom de naissance
João Pedro Gonçalves AlmeidaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2013Ecosprint-BTT Caldas
2014CC José Maria Nicolau
2015Sicasal-Liberty Seguros-Bombarralense
2016CC Bairrada
2017Unieuro Trevigiani-Hemus 1896
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
Champion du Portugal sur route (2022)
Champion du Portugal du contre-la-montre (2021, 2023)
1 classement annexe de grand tour
Classement du meilleur jeune
Leader du classement du meilleur jeune Tour d'Italie 2023
Courses par étapes
Tour de Pologne 2021
1 étape de grand tour
Tour d'Italie (1 étape)

João Pedro Gonçalves Almeida (né le à Caldas da Rainha) est un coureur cycliste portugais, membre de l'équipe UAE Emirates. Spécialiste des courses par étapes, il a notamment remporté le Tour de Pologne en 2021 et s'est classé troisième et meilleur jeune du Tour d'Italie 2023, course où il a remporté une étape. Il est également champion du Portugal sur route en 2022 et du contre-la-montre en 2021 et 2023.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des débuts prometteurs[modifier | modifier le code]

Dès la catégorie des juniors (moins de 19 ans), João Almeida est considéré dans son pays comme l'un des plus grands espoirs[1]. En 2016, il devient dans cette catégorie double champion du Portugal, de la course en ligne et du contre-la-montre, doublé qu'il avait déjà réalisé deux années plus tôt chez les cadets. En 2017, il rejoint l'équipe continentale bulgare Unieuro Trevigiani-Hemus 1896[2]. Au mois d'avril, il obtient son premier succès sur la troisième étape du Tour de Mersin, où il domine dans un sprint à deux Eduard Vorganov[3]. Cinq jours plus tard, il enchaîne avec un succès sur la deuxième étape de Toscane-Terre de cyclisme, qu'il termine à la quatrième place[4]. Dans les semaines qui suivent, il se classe quatrième du Tour d'Ankara puis neuvième et meilleur jeune du Tour d'Ukraine, après en avoir remporté la dernière étape.

En 2018, il signe avec l'équipe américaine Hagens Berman-Axeon[5]. Après un début de saison plutôt discret sur route, il s'illustre au mois d'avril en devenant le premier cycliste portugais à remporter Liège-Bastogne-Liège espoirs[6]. Par la suite, il se montre régulier sur les courses par étapes les plus prestigieuses du calendrier espoir. Il est cinquième et meilleur jeune de la Ronde de l'Isard, puis deuxième et meilleur jeune du Tour d'Italie espoirs, ainsi que septième du Tour de l'Avenir. Sur piste, il devient champion du Portugal de la course scratch. En 2019, il décroche les deux titres nationaux sur route chez les espoirs et se classe quatrième et meilleur jeune du Tour de l'Utah.

Confirmation chez Quick Step (2020-2021)[modifier | modifier le code]

2020 : quatrième du Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Ses bonnes performances lui permettent de rejoindre en 2020 l'UCI WorldTeam Deceuninck-Quick Step[7]. Avec cette équipe, il est troisième du Tour de Burgos gagné par son coéquipier Remco Evenepoel, puis septième et meilleur jeune du Tour de l'Ain. En septembre, il remporte le contre-la-montre par équipes de la Semaine internationale Coppi et Bartali, qu'il termine à la troisième place finale. Après un abandon sur le Tour de Lombardie, son premier Monument, il termine deuxième du Tour d'Émilie à neuf secondes d'Aleksandr Vlasov. Il participe ensuite au Tour d'Italie, son premier grand tour, où il est promu leader en raison de la blessure de Remco Evenepoel. Lors du prologue, il se classe deuxième derrière l'Italien Filippo Ganna. Deux jours plus tard, au sommet de l'Etna, il s'empare à 22 ans du maillot rose de leader[8], une première pour un coureur portugais depuis Acácio da Silva en 1989[9]. Il est classé dans le même temps que l'Équatorien Jonathan Caicedo, vainqueur à l'Etna. Il porte le maillot rose durant 15 étapes et termine finalement quatrième au classement général final lors de son premier grand tour.

2021 : Tour de Pologne[modifier | modifier le code]

Sa saison 2021 commence avec une troisième place au général du Tour des Émirats arabes unis, son premier podium sur une course World Tour. Toujours régulier, il est en mars sixième de Tirreno-Adriatico et septième et meilleur jeune du Tour de Catalogne. Almeida fait son retour sur le Tour d'Italie, mais sa performance est d'abord éclipsée et affectée par la présence de Remco Evenepoel dans la formation Deceuninck-QuickStep. Almeida reçoit comme consigne d'attendre et travailler pour le Belge, ce qui lui coûte deux minutes par rapport à Egan Bernal sur les chemins de terre de Montalcino. Cependant, lors de la troisième semaine et après l'abandon d'Evenepoel, il a progressé dans le top 10. Il s'est classé à deux reprises deuxième d'étape à Sega di Ala derrière Dan Martin et à Alpe di Mera derrière Simon Yates, avant de se hisser à la sixième place du classement général grâce à un bon contre-la-montre final à Milan. Il est ensuite devenue champion du Portugal du contre-la-montre et a participé aux Jeux olympiques de Tokyo, où il s'est classé 13e de la course en ligne et 16e du contre-la-montre. En août, il remporte deux étapes et le classement général du Tour de Pologne. Il s'agit de ses premières victoires sur le World Tour. Le mois suivant, il gagne également une étape et le général du Tour de Luxembourg, ainsi que le classement par points et du meilleur jeune. En fin d'année, il est deuxième du Tour d'Émilie et de Milan-Turin, deux courses remportées par Primož Roglič. Il conclut son année à la neuvième place du classement mondial.

UAE Team Emirates (depuis 2022)[modifier | modifier le code]

2022 : champion du Portugal sur route[modifier | modifier le code]

En août 2021, le recrutement d'Almeida par l'équipe UAE Emirates est annoncé. Le contrat du coureur porte sur une durée inhabituellement longue de cinq saisons[10].

Il commence sa saison 2022 au service de Tadej Pogačar lors du Tour des Émirats arabes unis. Pogačar gagne la course, tandis qu'Almeida se classe cinquième. En mars, il termine huitième de Paris-Nice, puis remporte la 4e étape du Tour de Catalogne. Il prend la tête du classement général à l'issue de la 5e étape, mais le lendemain, il ne parvient pas à suivre le duo sud-américain composé de Sergio Higuita et Richard Carapaz et doit se contenter de la troisième place du classement général final, son premier podium sur une course du World Tour. Figurant parmi les favoris du Tour d'Italie[11], Almeida est présent parmi les protagonistes du classement général durant les deux premières semaines de course malgré des difficultés à tenir le rythme des meilleurs coureurs dans les ascensions[12]. Longtemps troisième du général, il concède plus d'une minute lors de la dix-septième étape à des coureurs tels que Richard Carapaz, Jai Hindley ou Mikel Landa et est alors quatrième du classement général derrière ces trois-là[13]. Testé ensuite positif au SARS-CoV-2, il quitte ce Giro avant le départ de la dix-huitième étape[12]. De retour à la compétition en juin, il devient champion du Portugal sur route et se classe troisième du contre-la-montre. En août, il est deuxième du Tour de Burgos après avoir remporté la dernière étape. Aligné en leader sur le Tour d'Espagne, il termine cinquième du général, mais est devancé par son jeune coéquipier Juan Ayuso (troisième de la course à 19 ans).

2023 : une étape et podium au Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

João Almeida au Tour d'Italie 2023

Ciblant une nouvelle fois en 2023 le Tour d'Italie où il aura le statut de leader, il obtient tout d'abord en mars la deuxième place de Tirreno-Adriatico derrière Primož Roglič puis, au Tour de Catalogne, un nouveau podium avec une troisième place derrière le même Roglič et Remco Evenepoel[14]. Le 23 mai, il s’adjuge sa première victoire d'étape sur un grand tour lors de la 16e étape du Tour d’Italie en battant Geraint Thomas et en lâchant Primož Roglič. Il prend également la deuxième place du classement général à cette occasion. Il termine finalement ce Giro à la troisième place et remporte le maillot blanc de meilleur jeune.

2024[modifier | modifier le code]

Almeida entame l'année 2024 par Paris-Nice où UAE remporte le contre-la-montre par équipes à Auxerre. Il termine à la 11e place du classement général. Il enchaîne avec le Tour de Catalogne où il réalise deux tops 10 lors des 2e et 7e étapes et se classe 9e du classement général. Après des classiques ardennaises sans résultats probants, il reprend la compétition six semaines plus tard au Tour de Suisse où le binôme avec son équipier Adam Yates domine outrageusement la compétition en montagne, chacun s'adjugeant deux étapes (la 6e à Blatten et la 8e contre-la-montre à Villars-sur-Ollon pour lui). La victoire finale revient à Yates et il prend la deuxième place à 22 secondes du Britannique.

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année2017201820192020202120222023
Classement mondial957e544e453e13e9e40e10e
UCI Europe Tour602e310e354e11e8e33e10e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • 2014
    • Champion du Portugal de course aux points cadets
  • 2015
    • Champion du Portugal de l'omnium juniors
  • 2016
    • 2e du championnat du Portugal de poursuite par équipes juniors
    • 3e du championnat du Portugal de vitesse juniors
  • 2018
    • Champion du Portugal du scratch

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Volta ao Ciclismo: João Almeida a conquistar o seu espaço no World Tour
  2. (it) « Ciclismo, Unieuro: ingaggiato talento portoghese Joao Almeida », sur it.eurosport.com,
  3. (pt) Helena Dias, « João Almeida triunfa na Turquia », sur cyclingandthoughts.blogspot.fr,
  4. (it) « Il portoghese Almeida su Riabushenko a Buoncovento », sur federciclismo.it,
  5. Alexandre Mignot, « João Almeida dernière recrue d'Axeon Hagens Berman », sur cyclingpro.net,
  6. James Odvart, « João Almeida a surpris son directeur sportif », sur directvelo.com,
  7. Le talentueux Joao Almeida va passer professionnel chez Deceuninck-QuickStep
  8. Joao Almeida : « Un rêve qui devient réalité » - Giro
  9. Almeida flies under radar no longer to lead Giro d'Italia
  10. Fabien Esvan, « João Almeida s'engage pour les cinq prochaines saisons avec UAE Team Emirates », sur eurosport.fr, .
  11. Christophe Gaudot, « Giro 2022 - Les favoris du Tour d'Italie 2022 au crible, de Richard Carapaz à Romain Bardet en passant par Mikel Landa », sur eurosport.fr, .
  12. a et b « Joao Almeida, 4e du général, abandonne le Giro », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  13. Jean-Baptiste Duluc, « Giro 2022 - Joao Almeida, un coup de massue mais pas (encore) d’abattement », sur eurosport.fr, .
  14. Paul Lagayette, « Tirreno-Adriatico - Joao Almeida : «Maintenant, c'est objectif le Giro» », sur cyclismactu.net, .

Liens externes[modifier | modifier le code]