Jean-Pierre Abelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abelin.
Jean-Pierre Abelin
Image illustrative de l'article Jean-Pierre Abelin
Fonctions
Député de la 4e circonscription de la Vienne
Élection
Réélection
Prédécesseur Guy Monjalon (PS)
Successeur Véronique Massonneau (EELV)
Député de la 2e circonscription de la Vienne
Élection
Prédécesseur Jean-Jacques Fouqueteau (DVD)
Successeur Édith Cresson (PS)
Maire de Châtellerault
En fonction depuis le
Prédécesseur Joël Tondusson (PS)
Conseiller général du Canton de Châtellerault-Nord
Prédécesseur Pierre Abelin (UDF)
Successeur Valérie Champion (NC)
Député européen
Député de la Vienne
(scrutin proportionnel par département)
Élection
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Poitiers, Vienne, France
Parti politique NC
Père Pierre Abelin

Jean-Pierre Abelin, né le à Poitiers, est un homme politique français. Il est député de la 2e circonscription de la Vienne entre le et le , député de la Vienne entre le et le , député de la 4e circonscription de la Vienne entre le et le , ainsi que député européen entre le et le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Pierre Abelin, ancien maire de Châtellerault, ancien député de la Vienne et ancien ministre, et de Geneviève Abelin (née Terrat-Branly) également maire de Châtellerault, et l'arrière-petit-fils d'Édouard Branly, inventeur de la TSF.

Longtemps membre de l'UDF, il rejoint le le Nouveau Centre, tout en expliquant sur son blog la raison de sa non-adhésion au MoDem[1].

Élu député de la quatrième circonscription de la Vienne avec 57,94 % en 1993, 50,02 % en 1997, 59,97 % en 2002 puis 56,62 % en 2007, il annonce, en , sa candidature à la mairie de Châtellerault face au maire sortant socialiste, Joël Tondusson. Bénéficiant d'une triangulaire à gauche, il remporte l'élection avec 44,7 % des voix contre 37,9 % pour Tondusson. Son suppléant est Jean Touret ancien maire de Loudun et ancien conseiller général du canton de Loudun.

En juin 2012, il perd son mandat lors des élections législatives au profit de l'écologiste du parti EELV Véronique Massonneau.

En décembre 2016, dans le cadre de son mandat de maire de Châtellerault, Jean-Pierre Abelin demande publiquement des précisions au Gouvernement sur l'enquête menée pour établir le niveau de taxe d'habitation[2].

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires[modifier | modifier le code]

Député

  • Du 3 avril 1978 au 22 mai 1981 : député de la deuxième circonscription de la Vienne (département)
  • Du 2 avril 1986 au 14 mai 1988 : député de la quatrième circonscription de la Vienne
  • Du 2 avril 1993 au 17 juin 2012 : député de la quatrième circonscription de la Vienne

Député européen

  • Du 24 juillet 1984 au 25 mai 1989 : député européen

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Anciens mandats locaux[modifier | modifier le code]

Conseil général

  • Du 1er juillet 1977 au 21 mars 1982 : conseiller général de la Vienne (département)
  • Du 22 mars 1982 au 9 mars 2008 : Vice-président du conseil général de la Vienne
  • Du 10 mars 2008 au 10 avril 2008 : conseiller général de la Vienne

Conseil municipal

  • Du 14 mars 1983 au 30 septembre 2000 : conseiller municipal de Châtellerault

Autre mandat[modifier | modifier le code]

  • Président du conseil de surveillance de l'hôpital de Châtellerault.

Domaine diplomatique[modifier | modifier le code]

Il est membre du groupe d'études sur le problème du Tibet de Assemblée nationale[3].

Formation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]