Jacob Desvarieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références.

Jacob Desvarieux
Description de cette image, également commentée ci-après

Jacob Desvarieux lors d'un concert à Béziers en 2012.

Informations générales
Naissance (60 ans)
Paris (France)
Genre musical Zouk

Jacob Desvarieux, né le à Paris, est un musicien, arrangeur et producteur guadeloupéen français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Sa mère, qui voyageait beaucoup, l'emmène en Guadeloupe, à l'âge de 3 mois. Il vit pendant 10 ans entre la Guadeloupe et la Martinique. Il part ensuite au Sénégal où il vit jusqu'à l'âge de 12 ans. Sa mère lui offre sa première guitare, alors qu'il a 10 ans. La musique occupe une grande place dans sa vie et dès l'âge de 16 ans, il devient arrangeur. Avec ses amis : Francis Cauletin, Phillippe Drai et Achille Ango à Marseille, il fonde un groupe de rock : The Bad Grass. Puis pour des raisons plus commerciales[interprétation personnelle] : Sweet Bananas avec notamment Christophe Zadire; ils enregistrent le titre Bilboa dance, pour être le générique d'une émission matinale de jeu sur RMC, ensuite membre du groupe Ozila.

De retour à Paris, à l'époque du disco, il rencontre Pierre-Édouard Décimus ; ils fondent en 1979 le groupe antillais (Guadeloupe, Martinique) Kassav'. Il a largement contribué au développement et au rayonnement du groupe, au niveau international.

En 1999, il sort un album solo Euphrasine's Blues.

En 2003, il réalise avec Passi (et sa formation Bisso Na Bisso) une chanson sur l'album Dis l'heure 2 zouk. Les deux clips Laisse parler les gens et Ma rivale sont confiés à J.G Biggs.

Discographie solo[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Oh Madiana
  • 1984 : Banzawa
  • 1999 : Euphrasine Blues

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]