Lady Sweety

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lady Sweety
Nom de naissance Peggy Nasso
Naissance Drapeau de la Guadeloupe Guadeloupe
Activité principale Chanteuse, Auteur-compositeur-interprète
Activités annexes Créatrice de mode de la marque Fetakaz by Lady Sweety
Genre musical Ragga, Dancehall, Zouk, Pop, RnB
Années actives Depuis 2002 - présent
Labels Warner Music France (2003), Sony Music (2007)

Lady Sweety, de son vrai nom Peggy Nasso, est une chanteuse de ragga et la dancehall française originaire de la Guadeloupe. Elle est connue du grand public pour ses nombreuses collaborations avec les chanteurs M. Pokora (Elle me contrôle), Leslie (On n'sait jamais) et Big Ali.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle vécut en Guadeloupe jusqu'à l’âge de 10 ans. Peggy Nasso possède aussi des origines amérindiennes. Elle grandit en banlieue parisienne, mais c’est à Londres, temple de la musique jamaïcaine en Europe où elle vécut pendant quatre ans, qu’elle sera initiée au dancehall et décidera d’en faire son métier. Elle écumera toutes les scènes et tous les sound systems avant de rencontrer le succès.

En 2002, elle commence à réellement se faire connaître du grand public après des duos avec Magic System, Leslie, Lynnsha et Passi.

Elle part pour la première fois en Jamaïque pour finaliser Tes Valeurs, son premier album en major. Là-bas, à Kingston, elle croise Sizzla, qui accepte alors de chanter avec elle. De cette rencontre naît le titre Bring All Your Lovin. Porté par ce titre fort, l'album Tes Valeurs remporte un immense succès d'estime. Sweety participe aux premières parties des tournées françaises de Jah Mason, de Gladiator et d'Israel Vibration[1].

Le , Lady Sweety sort un second album Lady Sweety, mêlant Reggae, RnB, Soca et Slam. L'année suivante, elle prête sa voix pour la prévention contre le sida dans un duo avec Jacky Brown sur le titre N’y pense même pas !, extrait du quatrième album des Neg' Marrons : Les Liens sacrés.

Chanteuse engagée, Lady Sweety revient en 2014 avec un nouveau single intitulé Parle moi, ayant pour thème les violences faites aux femmes. Produit par le Réseau M Gwadloup, l'artiste a offert ce titre à une association caritative afin que les bénéfices des ventes financent des actions en faveur des femmes en Guadeloupe[2]. Sorti officiellement le 8 mars à l'occasion de la Journée internationale de la femme, le clip du single s'inspire de la relation conflictuelle du couple Ike & Tina Turner, avec Dominik Bernard dans le rôle du guitariste et Lady Sweety elle-même dans celui de sa femme[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Classement des ventes Album
France France TL BEL/Wa Suisse
2002 Bring All Your Lovin Tes Valeurs
2007 Chewing Gum Lady Sweety
Girls (featuring M. Pokora) Lady Sweety
2014 Parle-moi (au profit de la lutte contre les violences faites aux femmes)

Collaborations[modifier | modifier le code]

Année Single Classement des ventes Album
France France TL BEL/Wa Suisse
2002 Senoritas (Lady Sweety, produit par Cut Killer) Ragga Killa Show
(Compilation)
2003 Ma Rivale (Lynnsha & Lady Sweety, featuring Jacob Desvarieux) Dis l'heure 2 Zouk
produit par Passi
(Compilation)
On n'sait jamais (Leslie, featuring Sweety et Magic System) 8 22 Je suis et je resterai
(1° Album studio de Leslie)
2004 Dancehall Lady (Lady Sweety et Matinda, produit par Passi) Dis l'heure 2 Ragga Dancehall
(Compilation)
Dakar gwada nostra (Alpha 5.20, featuring Gom & Lady Sweety) Ghetto Fabulous Gang
Boss 2 Panam, Vol. 3

(Album du groupe Alpha 5.20)
Playboy (Alpha 5.20, featuring Lady Sweety) Ghetto Fabulous Gang
Boss 2 Panam, Vol. 3

(Album du groupe Alpha 5.20)
Jump (Kassav', featuring Lady Sweety) Ktoz
(14° Album du groupe Kassav')
2005 Elle me contrôle (M. Pokora, featuring Sweety) 6 11 23 M. Pokora
(1° Album solo de M. Pokora)
2006 Gal boy (Lady Sweety, featuring Mainy) Afrodizouk
(Compilation)
2007 Africa (Lady Sweety) Purple Ting
(Compilation)
2008 N'y penses même pas (Neg' Marrons, featuring Lady Sweety) Les Liens sacrés
(4° Album des Neg' Marrons)
Ça ira mieux demain (Tanya Saint-Val, featuring Lady Sweety) Soleil
(15° Album de Tanya Saint-Val)
Mulato Warrior (R-Nestinho, featuring Lady Sweety & Henry P) Update 1.0
(Album de R-Nestinho)
2010 Freedom (Didier Awadi,
featuring Gertrude Sénin, Lady Sweety, Tiwony & Thaiss)
Présidents d'Afrique
(Album de Didier Awadi)
2011 Si fanm la vé paw (Lady Sweety) Tropiques Dancefloor 2012
(Compilation)
Maman est là (Lady Sweety) Hold Up Saison 2
(Compilation)
Playboy (Alpha 5.20, featuring Lady Sweety) Best of
Ghetto Fabulous Gang
Les rois du Ghetto, Vol. 1

(Compilation)
Meuf du show biz (Lady Sweety) Zouk vidéo mix 3
(by Vj Lou)

(Compilation)
2012 Hey Muchacho (Energy Crew, featuring Lady Sweety) Bush Reggae
(Compilation)
2013 Pwan tan gadé (Jessica Dorsey, featuring Lady Sweety) Feedback
(Album de Jessica Dorsey)

Clips Vidéo[modifier | modifier le code]

Année Titre Réalisation Album
2001 Donne-moi (Lady Sweety) Tes Valeurs
2003 Ma Rivale (Lynnsha & Lady Sweety, featuring Jacob Desvarieux) Dis l'heure 2 Zouk
produit par Passi
(Compilation)
On n'sait jamais (Leslie, featuring Sweety et Magic System) Je suis et je resterai
(1° Album studio de Leslie)
2005 Elle me contrôle (M. Pokora, featuring Sweety) M. Pokora
(1° Album solo de M. Pokora)
2007 Chewing Gum (Lady Sweety) Lady Sweety
2008 N'y penses même pas (Neg' Marrons, featuring Lady Sweety) Les Liens sacrés
(4° Album des Neg' Marrons)
Ils veulent savoir (Lady Sweety) Lady Sweety
(2° Album de Lady Sweety)
Mulato Warrior (R-Nestinho, featuring Lady Sweety & Henry P) Lobo (Bomb factory) et DJ T-Y Update 1.0
(Album de R-Nestinho)
2009 Sa ki taw byen taw (Majesty, featuring Lady Sweety) O'Vision Ouvrir les portes
(3° Album de Majesty-2011)
2014 Parle-moi (au profit de la lutte contre les violences faites aux femmes) Fred Foret & Jean-Claude Barny Parle-moi
(Single)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]