Hyla chrysoscelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Hyla chrysoscelis
Description de l'image Hyla chrysoscelis UMFS 2016 1.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Hylidae
Sous-famille Hylinae
Genre Hyla

Nom binominal

Hyla chrysoscelis
Cope, 1880

Synonymes

  • Hyla femoralis chrysoscelis Cope, 1880
  • Hyla versicolor sandersi Smith & Brown, 1947

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Hyla chrysoscelis parfois appelé Rainette criarde, est une espèce d'amphibien de la famille des Hylidae[1].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[2] :

On trouve souvent les adultes dans les arbres. Les juvéniles sont dans les laîches, les baldingères faux-roseau ou dans les jeunes chênes bicolores. Ils sont généralement à moins de 50 cm du sol[3].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Elle se nourrit de chenilles, de scarabées, de mouches, de cafards (Parcoblatta sp., Ischnoptera deropeltiformis) et de criquets (Ceuthophilus sp.)[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Hyla chrysoscelis
Hyla chrysoscelis
Hyla chrysoscelis

Elle forme avec Hyla versicolor un couple d'espèces cryptiques[1].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cope, 1880 : On the zoological position of Texas. Bulletin of the United States National Museum, vol. 17, p. 1-51 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]