Harel Skaat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Harel Skaat
Description de cette image, également commentée ci-après
Harel Skaat en 2010
Informations générales
Naissance (37 ans)
Kfar Saba, Israël
Activité principale Chanteur, compositeur
Genre musical Pop
Années actives Depuis 2004
Labels Hed Arzi Music
Site officiel www.harelskaat.com

Harel Skaat (en hébreu : הראל סקעת), né le à Kfar Saba, est un chanteur israélien connu dans son pays pour sa participation à la seconde saison de Kokhav Nolad, en 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les premiers pas dans la musique furent pour lui à l'âge de 6 ans où il remporta un concours de chant pour enfants dans sa ville natale. Ce premier petit succès lui permit de passer à la télévision israélienne dans l'émission populaire Parpar Nechmad[1].

Bien plus tard, après avoir fait ses obligations militaires, il étudia à Beit Zvi, une école spécialisée dans les arts du spectacle[1].

En 2004, Skaat participe à l'émission Kokhav Nolad (Une star est née), un compétition de chant semblable à la Nouvelle Star en France. Avec ses performances réussies, il devient rapidement l'un des favoris du concours. Il finira cependant deuxième, derrière Harel Moyal.

L'émission lui aura pourtant permis d'acquérir une grande notoriété et un grand nombre de fans dans le pays. En 2005, Skaat est choisi pour chanter l'hymne israélien Hatikvah (L'espoir) lors d'une rencontre sportive entre l'Israël et la France. La même année, il participe à l'enregistrement de He Who Dreamed, une chanson qui retrace les dix dernières années de Yitzhak Rabin[1], le premier ministre israélien assassiné en 1995.

Skaat sortit son premier album Harel Skaat (הראל סקעת) durant l'été 2006. Plusieurs hits en furent extraits dont Kama Od Efshar, Mashehu Mimeni, et la ballade romantique, Ve At. L'album fut certifié disque d'or après seulement un mois de sortie[1].

Harel Skaat a été gratifié de plusieurs récompenses pour son album éponyme. Il fut nommé "Homme de l'année 2006" dans la musique israélienne par Keshet et Chanteur de l'année 2006 lors du Hebrew Song Contest. Il fut aussi nommé dans les catégories « chanteur de l'année » et « chanson de l'année » grâce au titre Ve At (écrit et composé par Keren Peles) lors des Israel Music Awards diffusés sur Music 24[1].

En , il sort Now I Understand (מובן לי עכשיו), premier single de son deuxième album Images (דמויות), qui est sorti le . Parmi les autres singles de cet album ; Come Today, (בואי היום) et End, (סוף).

Harel à l’Eurovision[modifier | modifier le code]

Déjà pressenti pour la saison 2009, il est finalement sélectionné pour représenter Israël au Concours Eurovision de la chanson 2010[2].

Lors de la finale, sa chanson Milim (en hébreu : מילים) se classe à la 14e place (sur 25) avec 71 points. Harel enregistre ensuite une version française "Il restera ses mots" et anglaise "Words". Il obtient les trois prix Marcel Bezençon (meilleure performance pour la presse, meilleure composition et meilleure performance artistique).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (he) « photo (site en hébreu) », sur www.harelskaat.com (consulté le 17 avril 2009)
  2. (en) « Israel : Harel Skaat to Oslo », sur www.eurovision.tv (consulté le 28 mai 2010)