Friedrich Wilhelm Argelander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argelander.
Friedrich Wilhelm Argelander
Description de l'image Friedrich Wilhelm August Argelander 1852.jpg.
Naissance
Mernel (Prusse)
Décès
Bonn (Allemagne)
Nationalité Prussienne
Domaines Astronomie
Distinctions Médaille d’or de la Société royale d'astronomie

Friedrich Wilhelm August Argelander ( Bonn)[1] était un astronome prussien.

Il est né à Memel dans le royaume de Prusse (maintenant Klaipėda en Lituanie) d’un père allemand et d’une mère finlandaise. Il étudia avec Friedrich Bessel et obtint son Doctorat en 1822 à Königsberg.

De 1823 à 1837, il fut directeur de l’observatoire finlandais de Turku puis de celui d’Helsinki. Ensuite, il s’installa à Bonn en Allemagne. Il se lia d’amitié avec le roi Frédéric-Guillaume IV, qui fonda un nouvel observatoire à Bonn. Il y devint connu pour son travail sur l’enregistrement des positions des étoiles.

Avec Adalbert Krüger et Eduard Schönfeld, il fut à l’origine du catalogue d’étoiles connu sous le nom de Bonner Durchmusterung qui fut publié entre 1852 et 1859. Ce catalogue donnait la position et l’éclat de plus de 324 000 étoiles, bien que ne couvrant qu’une faible partie de l’hémisphère sud. Ce fut le dernier catalogue d’étoiles établi sans utiliser la photographie.

Argelander fut le premier astronome à entamer une étude détaillée des étoiles variables. Seule une poignée était connues lorsqu’il commença et il est à l’origine de l’introduction du système moderne d’identification de ces étoiles. Il fit également une estimation grossière de la direction dans laquelle le Soleil se déplace.

En 1863, il fonda une organisation internationale d’astronomes nommée Astronomische Gesellschaft (de). La même annéem il reçut également la médaille d’or de la Royal Astronomical Society.

En 2006, les trois instituts d’astronomie de l’Université de Bonn fusionnèrent pour donner l’Argelander-Institut für Astronomie. Le cratère Argelander sur la Lune et l’astéroïde (1551) Argelander portent son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • (en) Isaac Asimov, Asimov's biographical encyclopedia of science and technology : the lives and achievements of 1510 great scientists from ancient times to the present chronologically arranged, Garden City, N.Y, Doubleday, , 2e éd. (1re éd. 1978), 941 p. (ISBN 0-385-17771-2 et 978-0-385-17771-9, OCLC 7812956)
    Certaines parties de cette page sont basées sur cette biographie.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :