Grande-Terre (Guadeloupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Guadeloupe
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la Guadeloupe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grande Terre.
Grande-Terre
Vue satellite de la Guadeloupe avec Grande-Terre (dernier plan).
Vue satellite de la Guadeloupe avec Grande-Terre (dernier plan).
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Petites Antilles
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 16° 20′ 00″ N 61° 25′ 00″ O / 16.333333, -61.416667
Superficie 586,68 km2
Côtes 260 km
Point culminant Morne l'Escale (136 m)
Administration
Région d'outre-mer Guadeloupe
Département Guadeloupe
Démographie
Population 197 603 hab. (2006)
Densité 336,82 hab./km2
Plus grande ville Les Abymes
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-4

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Grande-Terre
Grande-Terre

Géolocalisation sur la carte : Guadeloupe

(Voir situation sur carte : Guadeloupe)
Grande-Terre
Grande-Terre
Îles en France

La Grande Terre, surnommée la « petite Bretagne des Antilles », est une île de France qui constitue l'aile est du « papillon » que forment les deux principales îles de l'archipel de Guadeloupe, l'aile ouest étant la Basse Terre. Elle est l'île la plus peuplée de ce département-région d'outre-mer.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Grande Terre bénéficie d'un climat beaucoup plus sec que la Basse Terre. La végétation y est beaucoup moins dense et plus rase, le relief, quant à lui, est moins accidenté. Son littoral est composé de côtes rocheuses mais aussi de plages de sable blanc protégées par les lagons. L'intérieur de l'île est composée de mornes verdoyants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement, l'île s'appelait « Cibuqueira », (« île aux gommiers », en langue caraïbe).

Économie[modifier | modifier le code]

Avec les villes limitrophes de la Basse Terre (Baie-Mahault et Lamentin notamment), la région pointoise est le poumon économique de la Guadeloupe, l'industrie et les services étant centralisés à Pointe-à-Pitre et sa périphérie.

L'accueil touristique est assuré par les villes de Saint-François, Sainte-Anne et Le Gosier.

Liste des communes de la Grande Terre[modifier | modifier le code]

Rang Villes Pop. (2006) Superficie(km²) Densité
1 Les Abymes 60 053 81,25 739
2 Le Gosier 27 370 42,20 649
3 Sainte-Anne 23 073 80,29 287
4 Le Moule 21 027 82,84 254
5 Pointe-à-Pitre - PTP 17 541 2,66 6 594
6 Morne-à-l'Eau 16 703 63,56 263
7 Saint-François 13 424 59,82 224
8 Petit-Canal 8 180 70,35 116
9 Port-Louis 5 481 43,24 127
10 Anse-Bertrand 4 751 60,47 79

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]