Tête à l'Anglais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tête à l'Anglais
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation océan Atlantique
Coordonnées 16° 22′ 55″ N, 61° 45′ 54″ O
Superficie 0,0156 km2
Administration
Région d'outre-mer Guadeloupe
Département Guadeloupe
Commune Sainte-Rose
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-4

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Tête à l'Anglais
Tête à l'Anglais

Géolocalisation sur la carte : Guadeloupe

(Voir situation sur carte : Guadeloupe)
Tête à l'Anglais
Tête à l'Anglais
Îles en France

Tête à l'Anglais est un îlet de Guadeloupe situé au nord de Basse-Terre. Il est rattaché administrativement à la commune de Sainte-Rose. Sa partie terrestre est incluse dans le noyau central du parc national de la Guadeloupe.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'origine volcanique, d'une longueur de 150 m et ressemblant à un casque colonial anglais, cet îlet de 1,5 ha non accostable a servi de cible de tir à la Marine nationale à l'époque de la guerre des Antilles.

Flore et faune[modifier | modifier le code]

La flore de l'îlot est principalement composée de cactacées endémiques des Antilles : cactus-cierge (Pilosocereus royenii, raquettes volantes (Opuntia triacantha (en)). Une variété de figuier étrangleur (Ficus citrifolia) fait partie des rares arbres présents.

Le noddi brun et la sterne bariolée nichent dans les falaises tandis que les herbacées accueillent une importante colonie de sternes fuligineuses et la sterne de Dougall. L'îlet sert de dortoir pour les fous bruns et les frégates superbes. Comme son voisin, l'îlet à Kahouanne, Tête à l'Anglais abrite une espèce endémique d'anolis, l'Anolis kahouannensis.

Sur la partie immergée se trouve une caye garnie de coraux « corne d'élan ». Du côté sous le vent, un plateau vallonné est recouvert de cerveaux de Neptune et de coraux-fleurs. Outre les habituels poissons tropicaux, des langoustes et des bancs de harengs sont présents dans les récifs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]