Îlet à Fajou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Îlet à Fajou
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles du Vent
Localisation Grand Cul-de-sac marin (mer des Caraïbes)
Coordonnées 16° 20′ 55″ N, 61° 35′ 11″ O
Superficie 1,15 km2
Point culminant non nommé
Géologie île corallienne
Administration
Région d'outre-mer Guadeloupe
Département Guadeloupe
Commune Morne-à-l'Eau
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC−04:00

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Îlet à Fajou
Îlet à Fajou

Géolocalisation sur la carte : Guadeloupe

(Voir situation sur carte : Guadeloupe)
Îlet à Fajou
Îlet à Fajou
Îles en France

L'îlet à Fajou (ou îlet de Fajou, ou encore îlet Fajou) est une petite île inhabitée dans le Grand Cul-de-sac marin, en Guadeloupe. Elle est presque entièrement couverte de mangrove et n'émerge que de quelques mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Avec une superficie de 115 hectares environ, l'îlet à Fajou est la plus grande des îles du Grand Cul-de-sac marin. Il est situé à environ 6 km au nord de l'embouchure de la rivière Salée et à environ 6 km à l'ouest de l'anse de Vieux-Bourg. Il émerge d'une zone de hauts-fonds délimitée au nord par la barre de récifs coralliens. Administrativement, l'îlet appartient à la commune de Morne-à-l'eau.

Écologie[modifier | modifier le code]

L'îlet à Fajou fait partie de la Réserve naturelle du Grand Cul-de-sac marin, qui appartient au Parc national de la Guadeloupe. Une zone de 1 415 hectares de mer territoriale environnante est également protégée[1].

La plus grande partie de l'île (104 hectares) est constituée de sols tourbeux ou argileux, où règne une végétation de mangrove. Le nord et le sud-ouest de l'île sont composés de sols sableux, abritant une végétation xérophile.

Faune[modifier | modifier le code]

L'île est fréquentée par des tortues marines (tortue imbriquée), qui viennent s'y reproduire. Cependant, la présence d'espèces de mammifères allochtones, comme la mangouste, le rat et la souris, constituer une menace importante pour les nids de tortues. Une tentative d'éradication, menée en 2001-2003, a permis d'éliminer une grande partie de ces espèces invasives[2]. L'éradication des mammifères allochtones a aussi permis le retour du râle gris.

Les plages de l'île sont riches en crabes, notamment le crabe de terre, le crabe blanc, le crabe cé-ma-faute, le crabe des palétuviers et le crabe cirrique.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'îlet héberge l'un des derniers four à chaux de Guadeloupe. Le four est localisé au nord de l'île, à quelques mètres de la barrière de corail. Le corail (ainsi que certains coquillages) servait en effet à fabriquer la chaux dans les Antilles. Le bâtiment est partiellement ruiné[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b A. Buttifant, S. Mège, A. Marie, X. Delloue, C. Vincent, «Plan de gestion de la Réserve naturelle du Grand Cul-de-sac marin, Guadeloupe, 2009-2013», avril 2008.
  2. Olivier Lorvellec, Xavier Delloué, Michel Pascal, Simone Mège, « Impacts des mammifères allochtones sur quelques espèces autochtones de l'Îlet Fajou », Revue d'écologie, 2004, vol. 59, nos 1-2.