Glacier Cook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Glacier Cook
Image satellite du glacier Cook en 2013.
Image satellite du glacier Cook en 2013.

Pays Drapeau de la France France
Territoire d'outre-mer Terres australes et antarctiques françaises
District Archipel des Kerguelen
Massif Grande Terre
Type Calotte glaciaire
Superficie 400 km2
Altitude du front glaciaire m
Coordonnées 49° 18′ 50″ S, 69° 02′ 29″ E

Géolocalisation sur la carte : Kerguelen
(Voir situation sur carte : Kerguelen)
Glacier Cook

Le glacier Cook ou calotte glaciaire Cook est une calotte glaciaire qui recouvre le centre-ouest de la Grande Terre, l'île principale de l'archipel des Kerguelen.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Sur la carte du ministère français de la Marine du début du XXe siècle, le glacier apparaît sous le nom de « glacier Richthofen »[1]. Il a ensuite pris le nom de l'explorateur britannique James Cook.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue du front glaciaire méridional du glacier Cook en 1983.

Il culmine à 1 049 mètres d'altitude et couvre environ 400 km2. C'est le plus grand glacier entièrement français mais son retrait s'accélère manifestement depuis plusieurs décennies[2].

Il s'écoule tout autour par une soixantaine de langues glaciaires dont une, le glacier Pasteur, atteint encore l'océan Indien par l'anse des Glaçons. Les torrents de fonte du glacier ont formé des sandar, larges vallées caractéristiques à fond plat où se déposent les matériaux morainiques. Aux pieds même du glacier, les moraines frontales retiennent généralement des lacs de fonte.

Glaciers du glacier Cook[modifier | modifier le code]

Différentes langues glaciaires descendent de la calotte glaciaire Cook. Ce sont, dans le sens horaire :

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :