Georges Poisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poisson (homonymie).

Georges Poisson, né le 27 novembre 1924 à Düsseldorf, est un historien de l'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Neveu du démographe Alfred Sauvy, de la journaliste Titaÿna, il est le fils de la journaliste Claude Salvy (Marie-Madeleine Sauvy) et de l'ingénieur Edouard Poisson.

Conservateur du musée de l'Île-de-France au château de Sceaux à partir de 1948, Georges Poisson y développe les collections, crée un centre de documentation, crée un service éducatif, organisant des expositions et des concerts[1]. Parallèlement, il mène des missions de réorganisation aux musées de Meudon (où l'organisation des salles est repensée[2]), Courbevoie, Dourdan, Blaye, etc. Il est l'initiateur du don de la bibliothèque du bibliophile André Desguines au département des Hauts-de-Seine[3].

En 1990, Georges Poisson est nommé inspecteur général des Affaires culturelles des Hauts-de-Seine. Il prend sa retraite en 1992, dans le corps des conservateurs généraux du patrimoine. Il est alors conseiller technique à la maison de Victor Hugo à Paris, et membre du conseil d'administration de la Ligue urbaine et rurale.

Défenseur des monuments et sites, il a mené de nombreuses campagnes couronnées de succès : sauvetage, avec Alain Decaux, du château de Monte-Cristo, restauration de la Grande Perspective de Meudon, actions déterminantes à la maison de Chateaubriand à la Vallée-aux-Loups (Châtenay-Malabry) et à celle d'Émile Zola à Médan. Administrateur de la Fondation Goury-Laffont, il a mené en son nom de nombreuses opérations de restauration du patrimoine.

Spécialiste d’Histoire de l’architecture, Georges Poisson était appelé à l’enseigner successivement au collège des arts appliqués[Où ?], à l’école normale supérieure d'enseignement technique (ENSET Cachan)[Où ?] ,à l'École du Louvre à Paris et à l’université Paris III.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Normandie, terre meurtrie, Paris, Compagnie des Arts Photomécaniques, 1945
  • Les musées de France, Éd. Presses Universitaires de France, col. « Que Sais-Je », 1950
  • Sceaux, histoire et guide, Paris, Éd. L'Indispensable, 1951
  • Guide du Touriste Lettré, en collaboration avec Pierre d'Espezel, Curnonsky, André Thérive etc., Paris, Éd. Ch. Poisson, 1951
  • Paris et ses environs, en collaboration avec René Mathieu, préface de Jules Romains, Éd. Nagel, 1952
  • La vie parisienne vue par les peintres, Paris, Éd. Nathan, 1953
  • Urbanisme et architecture, en collaboration, [mélanges publiés en l'honneur du professeur Lavedan], Paris, Éd. Laurens, 1954
  • Lisieux et le pays d'Auge, en collaboration avec Patrice Boussel, Paris, Éd. Le Centurion, col. « Plaisir du voyage », 1955, 96 p.
  • La femme dans la peinture moderne, Paris, Éd. Plon, 1955
  • Les environs de Paris, Paris, Éd. Hachette, col. « Guides Bleus », 1955
  • Évocation du Grand Paris, Tome I, « La banlieue sud » Paris, Éd. de Minuit, 1956
  • Nièvre, sous la Direction d'Henry de Ségogne, Paris, Éd. Kléber-Colombes
  • Fontaines de Paris, Paris, Éd. Le Centurion, 1958
  • Les peintres du rêve, Paris, Éd. Plon, 1958
  • Le Val de Marne, 1958 (prix de l’Académie française)
  • La Principauté de Monaco, Paris, Éd. Le Centurion
  • Évocation du Grand Paris, Tome II, « La banlieue Nord-Ouest », Éd. de Minuit, 1960, 595 p.
  • Histoire souriante de Paris, Éd. Berger et Levrault, 1962, 343 p.
  • Les Châteaux de la Loire, Éd. Larousse, 1963, réédité en 1972, 160p.
  • Napoléon et Paris, 1964, réédité en 2002
  • Moyen Âge en Ile-de-France, Éd. Fayard, 1965, 223 p.
  • Pays du dimanche : Ile-de-France, 2 Sud, Éd. Arts et Métiers graphiques, 1965, 250 p.
  • Monuments de Paris, avec Georges Huisman, col. « Guides Bleus », Paris, Éd. Hachette, 1966, 424 p.
  • « Histoire du Val d’Oise », supplément au no 5 du Bulletin d'Information de la Préfecture de Val d'Oise, 1967, 46 p.
  • Promenades aux Châteaux de l’Ile-de-France, Éd. André Balland, 1967, 287 p.
  • Le Val de Marne, Art et Histoire, Éd. de Minuit, 1968 (prix Toutain 1968 ; prix de l'Académie française)[4]
  • Saint-Simon, Album de la Pléiade, bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 1969
  • De Maisons-sur-Seine à Maisons-Laffite, 1973, 3e édition en 1993
  • Les musées de France, PUF, col. « Que sais-je », 1976
  • Cette curieuse famille d’Orléans, 1977, réédité en 1999
  • Donation André Dunoyer de Segonzac (1965), en collaboration avec Maddy Ariès, 1977
  • Histoire des grands boulevards, 1980 (prix de l’Académie française)
  • Histoire et histoires de Sceaux, préface de Georges Duhamel, 1981
  • À la recherche des châteaux perdus, préface de la duchesse de La Rochefoucauld, 1981
  • Charenton-le-Pont, 5000 ans d’histoire, préface d’Alain Griotteray, 1982
  • Dix siècles à Montfort l’Amaury, en collaboration avec M.H. Hadrot, préface de Jacques de Lacretelle, 1983 (prix Georges Goyau ; prix de l’Académie française)[4]
  • L’Essonne dans la Seine-et-Oise d’autrefois, 1984
  • Les Hauts-de-Seine, 60 ans avant leur naissance, 1985
  • Choderlos de Laclos ou l'obstination, Éd. Grasset et Fasquelle, 1986 (prix Goncourt de la biographie)
  • Le duc de Saint-Simon (seigneur de La Ferté-Vidame) et le Perche, Éd. des Amis du Perche, 1986
  • La curieuse histoire du Vésinet, préface d’Alain Decaux, 1987, réédité en 1998
  • Monsieur de Saint-Simon, 1987, réédité en 2007 (prix Henry Malherbe)
  • Monte-Cristo, un château de roman, préface d’Alain Decaux, Éd. Champflour, 1987, 122 p.
  • L’Élysée, histoire d’un palais (de la marquise de Pompadour à Valéry Giscard d’Estaing), 1988, réédité en 1997 (prix Biguet ; prix de l’Académie française)[4]
  • Paris au temps de la Révolution, 1989
  • Guide des statues de Paris, Éd. Hazan, 1990, réédité en 1998
  • Guide des maisons d’Hommes célèbres, 1991, réédité en 2003
  • Histoire de Saint-Maurice, 1992
  • Rueil-Malmaison, quinze siècles d’histoire, 1993
  • Les Chemins du Roi Soleil, 1993
  • Histoire de l’architecture à Paris, 1997
  • La Ferté-Vidame, en collaboration avec François Dugas du Villard, Michel Lallemand, Gérard Mabille et Philippe Siguret, Éd. des Amis du Perche, 1998, 176 p.
  • Histoire de l’Élysée, de Madame de Pompadour à Jacques Chirac, Éd. Perrin, 1999, réédité en 2007 (ISBN 2262025673)
  • La duchesse de Chevreuse, Éd. Perrin, 1999 (ISBN 978-2-262-01499-5)[5],[6]
  • Dictionnaire des Monuments d’Ile-de-France, préface de Jean-Paul Huchon, Éd. Hervas, 1999, 920 p., réédition revue en 2001 (prix des Vieilles Maisons Françaises)
  • Maintenon, Éd. Norma, 2001, 160p.
  • Les Grands Travaux des Présidents de la Ve République : de Charles de Gaulle à Jacques Chirac, Éd. Parigramme, 2002, 196 p. (ISBN 2840962128)
  • Napoléon Ier et Paris, l'empereur architecte, Éd. Tallandier, Bibliothèque Napoléonienne, 2002, 280 p. (ISBN 2847340114)
  • « Les soirées de Médan », Cahiers Rougesno 129 [Zola-Maupassant-Huysmans], préface de Georges Poisson et Léon Hennique, Éd. Grasset, 2003, 240 p.
  • Retour des cendres de Napoléon, préface de Jean Tulard, Éd. Tallandier, 2004, 288 p.
  • Retour des cendres de l’Aiglon, Éd. du Nouveau Monde, 2006 (ISBN 2847361847)
  • Les secrets de l'Élysée, Éd. Timé, col. « Les plus belles histoires », 2006, 141p. (ISBN 291558673X)
  • Sacha Guitry entre en scène, Éd. Timé, col. « Les plus belles histoires », 2007 (ISBN 2915586969)
  • Monsieur de Saint-Simon, Éd. Nouveau Monde, 2007, 775 p. (ISBN 2847362339)
  • Combats pour le Patrimoine, Éd. Pygmalion, 2009 (ISBN 2756402052)
  • Saint-Simon, Sceaux et l’Ile-de-France, préface de Philippe Hourcade, Société Saint-Simon, 2009
  • Le Comte de Chambord, Éd. Pygmalion, 2009 (ISBN 2756402052)
  • L’Élysée : histoire d'un palais des origines à Sarkozy, Éd. Pygmalion, 2010 (ISBN 2756403008)
  • La Grande histoire du Louvre, Éd. Perrin, col. « Synthèses Économiques », 2013, 479 p. (ISBN 2262037574)
  • Tel était Molière, Éd. Actes Sud-Papiers, 2014 (ISBN 978-2-330-03031-5)

Honneurs et titres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Poisson, Combats pour le patrimoine, chapitre II et III, 2010.
  2. Bulletin folklorique d'Ile-de-France, Volume 30, 1967, p. 1236.
  3. La revue des patrimoines des Hauts-de-Seine, printemps-été 2010, p. 75.
  4. a, b et c academie-francaise.fr.
  5. librairievo.com.
  6. chapitre.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]