Almaz Ayana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Almaz Ayana
Image illustrative de l’article Almaz Ayana
Almaz Ayana lors des championnats du monde 2015.
Informations
Disciplines Courses de fond
Nationalité Éthiopienne
Naissance (31 ans)
Lieu de naissance Benishangul-Gumuz
Taille 1,66 m
Poids 47 kg
Records
Ancienne détentrice du record du monde du 10 000 m (29 min 17 s 46, 2016)
Distinctions
Trophée IAAF de l'athlète de l'année en 2016
Palmarès
Jeux olympiques 1 - 1
Championnats du monde 2 1 1
Ligue de diamant 1 1 -
Championnats d'Afrique 1 - -

Almaz Ayana Eba (née le dans la région de Benishangul-Gumuz) est une athlète éthiopienne, spécialiste des courses de fond. Championne du monde du 5 000 mètres en 2015 à Pékin, elle remporte le titre olympique du 10 000 mètres lors des Jeux de 2016, à Rio de Janeiro, en établissant un nouveau record du monde en 29 min 17 s 45, qui tient jusqu'en 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cinquième du 3 000 m steeple lors des championnats du monde juniors 2010, à Moncton au Canada, Almaz Ayana se distingue cette même année lors du Mémorial Van Damme de Bruxelles en établissant un nouveau record du monde junior du 3 000 m steeple en min 22 s 51, améliorant de près de deux secondes la meilleure marque mondiale junior réalisée par la Kényane Ruth Bosibori en 2007.

Elle délaisse le 3 000 m steeple en 2012 pour se consacrer au 5 000 m. En , à Bruxelles, elle descend pour la première fois de sa carrière sous les 15 minutes en signant le temps de 14 min 57 s 97[1].

En 2013, elle se classe deuxième du Meeting Areva et porte son record personnel à 14 min 25 s 84. Sélectionnée pour les championnats du monde de Moscou, elle remporte la médaille de bronze du 5 000 m, devancée par sa compatriote Meseret Defar et la Kényane Mercy Cherono[2].

Almaz Ayana célébrant son titre lors des mondiaux de 2017.

Elle remporte son premier titre international majeur en à l'occasion des championnats d'Afrique de Marrakech. Elle s'impose sur 5 000 m dans le temps de 15 min 32 s 72 (record des championnats) en dominant notamment sa compatriote Genzebe Dibaba[3]. Quatrième de la Ligue de diamant 2014, elle remporte en fin de saison le 5 000 m de la coupe continentale d'athlétisme à Marrakech.

Le , lors du Shanghai Golden Grand Prix, Almaz Ayana établit la troisième meilleure performance de tous les temps sur 5 000 m derrière Tirunesh Dibaba et Meseret Defar en améliorant de près de onze secondes son record personnel en 14 min 14 s 32[4]. Le , elle remporte les championnats du monde, à Pékin, dans le temps de 14 min 26 s 83 (record de la compétition), devant ses deux compatriotes Senbere Teferi et Genzebe Dibaba[5].

Le , lors du meeting de Rome, elle établit la deuxième meilleure performance de tous les temps sur 5 000 m en parcourant la distance en 14 min 12 s 59, à s 44 seulement du record du monde de sa compatriote Tirunesh Dibaba établi en 2008[6].

Le , lors des Jeux olympiques de Rio, elle remporte la médaille d'or et bat le record du monde du 10 000 mètres en 29 min 17 s 45, qui était détenu depuis 1993 par la Chinoise Wang Junxia[7]. Épuisée de cette course, Ayana parvient tout de même à remporter ensuite la médaille de bronze sur le 5 000 m en 14 min 33 s 59[8].

Diminuée par des périostites tibiales permanents, elle arrive aux championnats du monde de Londres 2017 sans aucune compétition. Elle confirme néanmoins sa domination en devenant championne du monde du 10 000 m[9], puis en terminant 2e du 5 000 m[10].

En 2018, elle est opérée de deux genoux[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle se marie en 2011 avec Soresa Fida (né en 1993), médaillé de bronze du 1 500 m lors des Championnats d'Afrique juniors de 2011[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2010 Championnats du monde juniors Moncton 5e 3 000 m st. min 48 s 08
2013 Championnats du monde Moscou 3e 5 000 m 14 min 51 s 33
2014 Championnats d'Afrique Marrakech 1re 5 000 m 15 min 32 s 72
Coupe continentale Marrakech 1re 5 000 m 15 min 33 s 32
2015 Championnats du monde Pékin 1re 5 000 m 14 min 26 s 83
Ligue de diamant 2e 3 000 m détails
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 3e 5 000 m 14 min 33 s 59
1re 10 000 m 29 min 17 s 45
Ligue de diamant 1re 5 000 m détails
2017 Championnats du monde Londres 2e 5 000 m 14 min 40 s 35
1re 10 000 m 30 min 16 s 33

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
3 000 m 8 min 22 s 22 Rabat
5 000 m 14 min 12 s 59 Rome
10 000 m 29 min 17 s 45 Rio de Janeiro

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Almaz Ayana vise le record du Monde du 5 000 m », sur vo2.fr,
  2. (en) « Report: Women’s 5000m final – Moscow 2013 », sur iaaf.org,
  3. (en) « More gold medals and records for Okagbare and Bourrada at African Championships », sur iaaf.org,
  4. (en) « Ayana steals the show in Shanghai – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,
  5. (en) « Report: women’s 5000m final – IAAF World Championships, Beijing 2015 », sur iaaf.org,
  6. (en) « Ayana clocks second fastest 5000m ever – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,
  7. (fr) Yann Bouchez, « JO 2016 : titre et record du monde pour l’Éthiopienne Almaz Ayana sur 10 000 m », sur lemonde.fr,
  8. « La Kényane Vivian Cheruiyot remporte l'or sur 5000m, Almaz Ayana troisième », sur lequipe.fr/, (consulté le )
  9. Rédaction, « Almaz Ayana s'impose facilement sur le 10 000m des Mondiaux », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a b et c (en) « Ayana remains optimistic in countdown to Doha », sur www.iaaf.org (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]