Meseret Defar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meseret Defar Portail athlétisme
Meseret Defar Doha 2010-2.jpg
Meseret Defar lors des Championnats du monde en salle de Doha en mars 2010.
Informations
Discipline(s) Fond
Période d'activité 2000-
Nationalité Drapeau : Éthiopie Éthiopienne
Naissance (30 ans)
Lieu Addis-Abeba
Taille 1,55 m
Poids 45 kg
Records
• Actuelle détentrice du record du monde du 5000 m en salle.
Distinctions
• Trophée IAAF de l'athlète de l'année en 2007
Trophée Track and Field de l'athlète de l'année en 2007
Palmarès
Jeux olympiques 2 0 1
Championnats du monde 2 1 2
Championnats du monde en salle 4 1 1
Championnats d'Afrique 1 3 0
Jeux africains 2 0 0

Meseret Defar, en amharique : መሰረት ደፋር, née le 19 novembre 1983 à Addis-Abeba, est une athlète éthiopienne spécialiste des courses de fond. Elle remporte les titres olympiques du 5 000 mètres en 2004 et 2012, et les titres mondiaux en 2007 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pour ses premiers pas sur la scène internationale, Meseret Defar réalise un doublé 3 000-5 000 mètres lors des Championnats du monde junior d'athlétisme de 2002 à Kingston, doublé qui n'avait pas été réalisé auparavant. Lors de la course, elle devance une compatriote qui va également devenir célèbre, Tirunesh Dibaba.

Le grand public la découvre pour sa part lors des Championnats du monde de Birmingham. Elle remporte une médaille de bronze sur 3 000 m derrière sa compatriote Berhane Adere et l'Espagnole Marta Domínguez.

Lors de la saison hivernale suivante, elle remporte le titre de Championne du monde à Budapest, devançant la tenante du titre Berhane Adere.

Préalablement sélectionnée en tant que remplaçante pour les Jeux olympiques 2004 à Athènes, la concurrence étant très importante en Éthiopie, elle fait honneur à sa sélection. Lors de la finale du 5 000 m, elle réalise un dernier 200 mètres qui lui permet de devancer en 14 m 45 s 65 la Kényane Isabella Ochichi et une autre Éthiopienne Tirunesh Dibaba.

Lors de la compétition majeure suivante, les Championnats du monde 2005 à Helsinki, elle est devancée par Tirunesh Dibaba sur le 5 000, Dibaba réalisant le doublé 5 000-10 000. Les Éthiopiennes remportent les quatre premières places de la course. Elle devance Ejegayehu Dibaba et Meselech Melkamu.

Lors des Championnats du monde en salle 2006 de Moscou, elle conserve son titre de championne du monde du 3 000 mètres.

En début de la saison estivale, elle établit en 14 m 24 s 53 un nouveau record du monde du 5 000 mètres, record détenu auparavant par la Turque d'origine éthiopienne Elvan Abeylegesse. Une nouvelle tentative de battre son record au meeting de Bruxelles est avortée : les lièvres lâchent plus tôt que prévu, et la présence de Dibaba dans son dos et qui ne veut pas la relayer ne la poussent pas à aller au bout de sa tentative. Dibaba remporte même la course, restant ainsi en lice pour se partager la récompense de la Golden League. Defar prend sa revanche dans le meeting suivant, et le dernier du programme de la Golden League, lors de l'ISTAF de Berlin, privant ainsi sa rivale des 125 000 dollars de récompense.

Lors de la saison hivernale suivante, elle établit un nouveau record du monde en salle du 3 000 mètres en 8 m 23 s 72. Puis, en mai, elle établit le record du monde du 2 miles en 9 m 10 s 47, record qu'elle descendra ensuite en fin de saison à 8 m 58 s 58. Lors du Bislett Games, elle bat son propre record du monde du 5 000 m de près de 8 secondes, en le portant à 14 m 16 s.

La rencontre entre Dibaba et Defar aux Championnats du monde d'Osaka n'a finalement pas lieu, Dibaba déclarant forfait en raison de douleurs à l'estomac survenues dans la course du 10 000. Defar remporte le titre mondial sur 5 000. Le 25 novembre, elle est désignée à Monaco Athlète de l'année IAAF en compagnie de Tyson Gay grâce à son titre mondial sur 5 000 mètres et le record du monde de cette même distance[1].

Meseret Defar remporte le titre en salle à Valence en 2008

La saison 2008, débutée par la conservation de son titre du 3 000 mètres en salle, est plus difficile en termes de résultat. Elle est d'abord devancée lors des Championnats d'Afrique d'athlétisme 2008 par Meselech Melkamu sur le 5 000 mètres. Puis Dibaba bat son record du monde de la distance. Enfin, lors des Jeux olympiques 2008 à Pékin, elle échoue à la troisième place, derrière Dibaba et Elvan Abeylegesse.

Le , elle établit un nouveau record du monde du 5 000 m en salle lors du meeting de Stockholm avec le temps de 14 min 24 s 37[2]. Après le forfait de sa rivale Tirunesh Dibaba aux Championnats du monde de Berlin, elle est la grande favorite des deux courses du 10 000 m et du 5 000 m. Lors de la finale du 10 000 m, elle prend la tête dans le dernier tour et mène toujours dans le virage. Mais elle s'écroule, dépassée une première fois par sa compatriote Meselech Melkamu puis par la future vainqueure, la Kenyane Linet Chepkwemoi Masai. Elle termine finalement à la cinquième place. Lors de la finale du 5 000 m, elle prend de nouveau la tête dans le dernier virage mais elle échoue de nouveau dans la ligne droite, battue par les Kenyanes Vivian Cheruiyot et Sylvia Jebiwott Kibet. En fin de saison elle réalise le doublé 3 000 m/5 000 m lors de la finale mondiale de l'IAAF, à Thessalonique.

En mars 2010, lors des championnats du monde en salle de Doha, Meseret Defar remporte son quatrième titre mondial consécutif dans l'épreuve du 3 000 m en devançant Vivian Cheruiyot et Sentayehu Ejigu. Fin juillet, à Nairobi au Kenya, elle se classe deuxième du 5 000 m des championnats d'Afrique, terminant à près de deux secondes de Vivian Cheruiyot. Sélectionnée dans l'équipe d'Afrique lors de la première édition de la Coupe continentale d'athlétisme, à Split, elle s'impose sur la distance du 3 000 m en 9 min 03 s 33. Elle fait ses débuts dans l'épreuve du semi-marathon à l'occasion du Rock 'n' Roll Philadelphia Half Marathon, et remporte la course en h 7 min 44 s.

L’Éthiopienne termine troisième de l'épreuve du 5 000 m lors des championnats du monde 2011 de Daegu, en Corée du Sud, battue par les Kényanes Vivian Cheruiyot et Sylvia Kibet.

En début de saison 2012, sur 3 000 m, elle termine deuxième des championnats du monde en salle d'Istanbul, derrière la Kényane Hellen Obiri. Le 10 août, aux Jeux de Londres, elle s'adjuge son deuxième titre olympique sur 5 000 m après Athènes 2004 en s'imposant dans le temps de 15 min 04 s 25, devant Vivian Cheruiyot et Tirunesh Dibaba, titrée par ailleurs sur 10 000 m.

Meseret Defar remporte la médaille d'or du 5 000 m lors des championnats du monde 2013 à Moscou, décrochant à cette occasion son deuxième titre dans cette compétition après son succès sur cette même distance à Osaka en 2007. Elle s'impose en 14 min 50 s 19 et devance la Kényane Mercy Cherono et l'autre Éthiopienne Almaz Ayana[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Discipline Place Temps
1999 Championnats du monde jeunesse Bydgoszcz 3 000 m 2e 9 min 02 s 08
2000 Championnats d'Afrique Alger 5 000 m 2e 15 min 49 s 86
Championnats du monde junior Santiago du Chili 5 000 m 2e 16 min 23 s 69
2002 Championnats du monde junior Kingston 3 000 m 1re 9 min 12 s 61
5 000 m 1re 15 min 54 s 94
2003 Championnats du monde en salle Birmingham 3 000 m 3e 8 min 42 s 58
Jeux africains Abuja 5 000 m 1re 16 min 42 s 00
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 3 000 m 4e 8 min 38 s 31
2004 Championnats du monde en salle Budapest 3 000 m 1re 9 min 11 s 22
Jeux olympiques Athènes 5 000 m 1re 14 min 45 s 65
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 3 000 m 1re 8 min 36 s 46
2005 Championnats du monde Helsinki 5 000 m 2e 14 min 39 s 54
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 3 000 m 1re 8 min 47 s 26
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 5 000 m 1re 14 min 45 s 87
2006 Championnats du monde en salle Moscou 3 000 m 1re 8 min 38 s 80
Championnats d'Afrique Bambous 5 000 m 1re 15 min 56 s 00
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 5 000 m 2e 16 min 04 s 78
Coupe du monde des nations Athènes 5 000 m 1re 14 min 39 s 11
2007 Jeux africains Alger 5 000 m 1re 15 min 02 s 72
Championnats du monde Osaka 5 000 m 1re 14 min 57 s 91
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 3 000 m 1re 8 min 27 s 24
2008 Championnats du monde en salle Valence 3 000 m 1re 8 min 38 s 79
Championnats d'Afrique Addis-Abeba 5 000 m 2e 15 min 50 s 19
Jeux olympiques Pékin 5 000 m 3e 15 min 44 s 12
Finale mondiale de l'athlétisme Stuttgart 3 000 m 1re 8 min 43 s 60
5 000 m 1re 14 min 53 s 82
2009 Championnats du monde Berlin 5 000 m 3e 14 min 58 s 41
10 000 m 5e 30 min 52 s 37
Finale mondiale de l'athlétisme Thessalonique 3 000 m 1re 8 min 30 s 15 (WL)
5 000 m 1re 15 min 25 s 31
2010 Championnats du monde en salle Doha 3 000 m 1re 8 min 51 s 17
Championnats d'Afrique Nairobi 5 000 m 2e 16 min 20 s 54
Coupe continentale Split 3 000 m 1re 9 min 03 s 33
2011 Championnats du monde Daegu 5 000 m 3e 14 min 56 s 94
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 3 000 m 2e 8 min 38 s 26
Jeux olympiques Londres 5 000 m 1re 15 min 04 s 25
2013 Championnats du monde Moscou 5 000 m 1re 14 min 50 s 19
Ligue de diamant 3 000 m 1re détails

Records[modifier | modifier le code]

Records du monde[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu Notes
Plein air 1 500 m 4 min 02 s 00 12 juin 2010 New York
2 000 m 5 min 45 s 62 8 juin 2008 Eugene
3 000 m 8 min 24 s 51+ 14 septembre 2007 Bruxelles
2 miles 8 min 58 s 58 14 septembre 2007 Bruxelles
5 000 m 14 min 12 s 88 22 juillet 2008 Stockholm
10 000 m 29 min 59 s 20 11 juillet 2009 Birmingham
10 km (route) 32 min 08 25 février 2007 San Juan
Semi-marathon 67 min 25 24 février 2013 La Nouvelle-Orléans
Salle 3 000 m 8 min 23 s 72 2 février 2007 Bruxelles WR
2 miles 9 min 06 s 26 26 février 2009 Prague
5 000 m 14 min 24 s 37 18 février 2009 Stockholm WR

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Meseret Defar named World ‘Athlete of the Year’ by IAAF », sur ethiopianreview.com,‎ 26 novembre 2007
  2. RM du 5000 m pour Defar, sport24.com, consulté le 27 février 2009
  3. (en) Len Johnson, « Report: Women’s 5000m final – Moscow 2013 », sur iaaf.org,‎ 17 août 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Meseret Defar Suivi par
Drapeau : Turquie Elvan Abeylegesse
Record du monde du 5 000 mètres
-
Drapeau : Éthiopie Tirunesh Dibaba
Drapeau : États-Unis Sanya Richards
Trophée IAAF de l'athlète de l'année
2007
Drapeau : Russie Yelena Isinbayeva