François Maingoval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Maingoval
François Maingoval.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
UccleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
ingénieur civil
Activité
Autres informations
A travaillé pour

François Maingoval dit Maingoval, né le [1] à Uccle dans l’arrondissement de Bruxelles-Capitale est un artiste-peintre et scénariste de bande dessinée belge, principalement connu pour sa bande dessinée Ada Enigma et sa reprise de la série Alix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il écrit ses premiers scénarios dès l'âge de 14 ans, et publie deux gags dans le journal Tintin. Il participe depuis lors à divers fanzines de bande dessinée. Il est aussi créateur et rédacteur en chef de plusieurs d'entre eux[2], dont l'éphémère et unique numéro du magazine Impayable, publié par Graphic Strip. Parallèlement à des études d’ingénieur à l’École polytechnique de Louvain, il continue à écrire des scénarios pour les magazines Boulevard du Rire et Rue du Sourire. En 1998, il rencontre Vincent Dutreuil sur Internet. Dutreuil cherchait un scénariste et leur collaboration aboutit à Les Spectres du Caire, premier album de la série Ada Enigma. S'ensuivent plusieurs nouvelles séries, dont Barbara Wolf, avec Bruno Marivain[3], L’Empreinte de Satan avec Ziane, et plusieurs one-shots, dont Lovely Trouble et les Allumeuses. En 2020, une vingtaine d'albums ont été publiés aux éditions Glénat, Dupuis et Casterman. En 2005, Maingoval rejoint l'équipe de Jacques Martin. Il coécrit deux scénarios d'Alix sur base des synopsis de Martin. Il lance ensuite la série Alix Raconte, biographies romancées de personnages de l’Antiquité. Au début des années 2010, il travaille sur de nouvelles séries, dont un album aux éditions participatives Sandawé, Corpus Christi, un autre sur la vie romancée de Steve Jobs. D'après les chiffres d'Edistat, il aurait vendu 500.000 albums jusqu'en 2020. Il est membre du conseil d'administration du Centre Belge de la Bande Dessinée depuis 2014[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Les spectres du Caire, 2000[5].
  2. La double vie d'Ada Enigma, 2001.
  3. Une histoire infernale, 2002.
  1. Meurtre sans mobile, 2003[6].
  2. Qui va tuer Barbara Wolf ?, 2004.
  3. Le corps des morts, 2005.
  • L'Empreinte de satan, dessins de Ziane, Glénat coll. Bulle noire
  1. L'incrédule, 2003.
  2. Messe noire, 2005.
  1. La disparition, coscénariste Denis Lapière, 2005.
  1. C'était à Khorsabad, dessins de Christophe Simon et Cédric Hervan, co-scénarisé avec Jacques Martin, 2006
  2. L'Ibère, dessins de Christophe Simon, co-scénarisé avec Jacques Martin et Patrick Weber, 2007
  1. Alexandre le grand, dessins de Jean Torton, 2008
  2. Cléopâtre, dessins d'Éric Lenaerts, 2008
  3. Néron, dessins d'Yves Plateau, 2008
  1. Le secret des papes, 2013.
  1. Qui a volé OL-Bot ?, 2019
  1. Le Chemin de la gloire , 2020.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Maingoval, François - Bibliographie, BD, photo, biographie », sur bedetheque.com (consulté le 30 août 2020).
  2. « François Maingoval », sur Babelio (consulté le 1er novembre 2020).
  3. http://www.auracan.com/Interviews/Maingoval.html
  4. https://www.actuabd.com/Centre-Belge-de-la-bande-dessinee-la-nomination-d-Isabelle-Debekker-fortement
  5. Philippe Audoin, « Take Caire ! », BoDoï, no 36,‎ , p. 14.
  6. Pascal Paillardet, « Souviens-toi Barbara », BoDoï, no 66,‎ , p. 14.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]