François Gilson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gilson
Nom de naissance François Gilson
Naissance (53 ans)
Bad Arolsen, Allemagne
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Profession

François Gilson, dit Gilson, est un scénariste de bande dessinée belge né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'école, il fréquente déjà Clarke qui est dans sa classe avec qui il crée un fanzine appelé « Cafard ». La direction de l'établissement catholique n'apprécie guère et expulse les deux camarades au premier prétexte venu.

Toujours avec Clarke, il rejoint plus tard l'Académie royale des Beaux Arts de Liège mais s'aperçoit vite qu'au contraire de ce dernier, il n'est pas suffisamment doué en dessin pour en faire autre chose qu'un hobby. Cependant, son imagination pour inventer des scénarios lui permet de rester dans le domaine de la bande dessinée.

Il envoie alors un de ses projets à Raoul Cauvin, une des têtes de Spirou, qui, intéressé, fait suivre le dossier vers le rédacteur du journal de l'époque, Patrick Pinchart, qui encourage Gilson à continuer dans cette voie. Le dessinateur Marc Hardy lui apporte également son soutien et lui apprend les ficelles du métier.

Mais malgré cela, il a du mal à convaincre. Il essuie de nombreux refus, travaille « bénévolement » pour le fanzine Impayable pour enfin publier en 1987 son premier album avec Clarke, Rebecca - Bon anniversaire, Papy. Il part ensuite en Allemagne effectuer son service militaire (étant né là-bas) et effectue chaque jour l'aller-retour Belgique-Allemagne dans un camion postal.

À force de refus et de persévérance, il parvient à trouver une petite place dans le monde de la bande dessinée et commence à dessiner pour le magazine Spirou. Il invente Africa Jim avec Clarke, une série « bouche-trou » racontant les histoires d'un anti-aventurier qui existe encore aujourd'hui, dans la rubrique « la balise à cartoon » du journal.

Mais c'est Garage Isidore qui devient sa première vraie série en 1990 et dont il confie le dessin, un an après la création du projet, à Olis.

En 1992, il crée Mélusine avec Clarke qui rencontre un succès confortable. Et depuis, il crée d'autres séries à succès chez Dupuis comme Cactus Club avec Bercovici.

Actuellement[Quand ?], il travaille sur un polar réaliste. Il se dit aussi tenté par le dessin animé, il a déjà réalisé quelques scénario des apparitions de Spip (l'écureuil de Spirou et Fantasio) sur de très courts métrages, qui furent diffusés sur TF1 dans le cadre de l'émission pour enfant matinale À tout Spip.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Rebecca, Bon anniversaire Papy !!, avec Clarke (dessin), 1987
  1. Sortilèges ()
  2. Le Bal des vampires ()
  3. Inferno ()
  4. Histoires à lire au coin du feu ()
  5. Philtres d’amour ()
  6. Farfadets et korrigans ()
  7. Hocus Pocus ()
  8. Halloween ()
  9. Hypnosis ()
  10. Contes de la pleine lune ()
  11. Mélusine à l’école des maléfices ()
  12. La Belle et la Bête ()
  13. Superstitions ()
  14. La Cuisine du Diable ()
  15. L’Apprentie sorcière ()
  16. Ballet enchanté ()
  17. Sang pour sang ()
  18. Malédiction ! ()
  19. L’Élixir de jouvence ()
  20. Envoûtement ()
  1. Salade de bielles (1995)
  2. J'ai un bruit (1995)
  3. Silence, on tracte (1996)
  4. Cauchemar mécanique (1997)
  5. Le mambo du mécano (1998)
  6. Gentleman dépanneur (1999)
  7. Les complices de la clé plate (2000)
  8. Révision de printemps (2002)
  9. Panne d'allumage (2003)
  10. Un petit réglage (2004)
  11. Moteur ! (2007)
  12. Place au pro (2008)
  13. Plein pot (2009)
  14. Rallye en folie (2011)
  1. Chaud devant ! (1997)
  2. Plage cinq étoiles (1998)
  3. Tout baigne ! (1999)
  4. Bikini surprise (2000)
  5. Écran total (2001)
  6. Sea, sex and surf (2002)
  7. Bronzage infernal (2003)
  8. Plein la vue (2004)
  9. Le tube de l'été (2005)
  • Une aventure de Loupiote, avec Mauricet (dessin)
  1. Loupiote au C.H.U. de Charleroi, 1999
  • Les vétos, avec Peral (dessin)
  1. Garrot gorille, 2009
  2. Vaccin pour tous, toutous pour un !, 2009
  3. Félin pour l'autre, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]