François André (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir François André.

François André
Illustration.
François André en 2012.
Fonctions
Député français

(7 ans, 7 mois et 22 jours)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Circonscription 3e d'Ille-et-Vilaine
Législature XIVe et XVe
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
app. REM (2017-2020)
Prédécesseur Marcel Rogemont
Successeur Claudia Rouaux
Conseiller départemental d'Ille-et-Vilaine[a]

(11 ans, 10 mois et 26 jours)
Élection 18 mars 2008
Réélection 29 mars 2015
Circonscription Rennes-Nord-Ouest (2008-15)
Rennes-6 (2015-20)
Prédécesseur Philippe Rouault
Successeur Loïc Le Fur
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Pontivy (Morbihan, France)
Date de décès (à 52 ans)
Lieu de décès Rennes (Ille-et-Vilaine, France)
Nationalité Français
Parti politique PS (1986-2017)

François André, né le à Pontivy (Morbihan) et mort le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un homme politique français. Il est député de 2012 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premiers mandats locaux[modifier | modifier le code]

Après avoir adhéré au Parti socialiste lors des manifestations contre le projet de loi Devaquet, il obtient son premier mandat électoral en étant élu au conseil municipal de Rennes lors des élections municipales de 2001. Il devient alors adjoint d'Edmond Hervé, chargé des Sports. Il est réélu à l'issue des municipales de 2008 ; le nouveau maire, Daniel Delaveau, lui confie la fonction d'adjoint aux finances.

À la suite des élections cantonales de 2008, il fait son entrée au conseil général d'Ille-et-Vilaine en étant élu dans le canton de Rennes-Nord-Ouest face au conseiller général sortant, l'ancien député UMP de la troisième circonscription d'Ille-et-Vilaine Philippe Rouault. Il permet ainsi à la gauche de remporter tous les cantons de la ville de Rennes. Il devient sixième vice-président, chargé de la Solidarité (personnes âgées et personnes handicapées, notamment).

Député d'Ille-et-Vilaine[modifier | modifier le code]

Désigné candidat par le PS dans la troisième circonscription d'Ille-et-Vilaine pour les élections législatives de 2012, il est élu député le 17 juin 2012, en battant le candidat UMP Philippe Rouault au second tour, avec 58,8 % des voix[1]. À la suite de son élection comme député, et afin de respecter la règle sur le cumul des mandats, il choisit de quitter le conseil municipal de Rennes pour continuer à siéger au Conseil général. Conformément aux règles propres au Parti socialiste, il abandonne cependant son mandat de vice-président[2]. Membre de la commission de la Défense nationale et des Forces armées, il est admis, à ce titre, comme colonel au sein de la Réserve citoyenne de la défense en janvier 2015[3].

Lors de ce premier mandat, il est notamment remarqué pour son travail comme rapporteur de la mission d'information sur la fiscalité agricole[4] conclu au printemps 2015 avec son collègue breton de l'opposition, le député des Côtes-d'Armor Marc Le Fur[5]. En mars 2015, il est par ailleurs réélu conseiller départemental[6] dans le canton de Rennes-6 en tandem avec Véra Briand[7].

Ralliement à Emmanuel Macron[modifier | modifier le code]

Il soutient le candidat En marche, Emmanuel Macron, pour l'élection présidentielle de 2017[8]. Investi par le Parti socialiste, il est réélu député en juin 2017[9],[10] et siège comme apparenté au sein du groupe La République en marche[11].

Dans ce second mandat, il est notamment chargé d'une mission visant à évaluer la loi de programmation de 2014 de programmation militaire, avec le député du Parti socialiste Joaquim Pueyo[12],[13]. Au sein de la Commission des finances[Laquelle ?], il est rapporteur spécial dédié à la Mission Economie[14].

En septembre 2019, il révèle être atteint d'un cancer du poumon depuis un an[15]. Il meurt des suites de cette maladie le 11 février 2020, à l'âge de 52 ans[16]. Sa mémoire est saluée notamment par le président de la République Emmanuel Macron, le Premier ministre Édouard Philippe, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le président du conseil régional de Bretagne Loïg Chesnais-Girard, le président du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine Jean-Luc Chenut, le président de Rennes Métropole Emmanuel Couet, la maire de Rennes Nathalie Appéré et l'ensemble de la classe politique rennaise[17],[18].

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Député
  • 20 juin 2012 - 11 février 2020 : député de la troisième circonscription d'Ille-et-Vilaine
Conseiller départemental
  • 2 avril 2015 - 11 février 2020 : membre du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, dans le canton de Rennes-6, en binôme avec Véra Briand
Conseiller général
Conseiller municipal
  • 18 mars 2001 - 15 mars 2008 : adjoint au maire de Rennes (Sports)
  • 16 mars 2008 - 9 juillet 2012 : adjoint au maire de Rennes (Finances)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Conseiller général jusqu'en 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, 17 juin 2012
  2. Vincent Jarnigon, « Le maire remanie son équipe municipale - Rennes », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  3. « Deux nouveaux ambassadeurs de la Défense », sur Ouest-France, (consulté le 24 mai 2018)
  4. Rapport d'information n° 2722 Fait au nom de la Commission des finances sur la fiscalité agricole, déposé le 15 avril 2015
  5. « La fiscalité agricole n’est plus adaptée », Ouest-france.fr, 18 septembre 2015, par Stéphane VERNAY
  6. « François André », sur Conseil départemental d'Ille et Vilaine (consulté le 19 mai 2018)
  7. « Véra Briand », sur Conseil départemental d'Ille et Vilaine (consulté le 24 mai 2018)
  8. Olivier Pérou, « François André : "Je voterai Emmanuel Macron dès le premier tour" », letelegramme.fr, 9 mars 2017.
  9. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  10. « Législatives. Rennes-Montfort : François André (PS) réélu sans surprise », sur Ouest-France, .
  11. « Groupe La République en marche », site web de l'Assemblée nationale.
  12. Rapport n° 718 sur l’exécution de la loi de programmation militaire 2014-2019, remis le 22 février 2018
  13. Défense: les enseignements tirés des précédents budgets, ouest-france.fr, 5 mars 201, par Pascal Simon
  14. Rapport n° 2301 au nom de la Commission des finances sur le projet de loi de finances pour 2020, déposé le 10 octobre 2019
  15. https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-le-depute-francois-andre-lrem-rend-publique-sa-maladie-6525403
  16. « Ille-et-Vilaine. Le député François André est décédé », sur Ouest-France, .
  17. « Décès du député François André. Emmanuel Macron salue une vie consacrée « au service des autres » », sur Ouest-France, .
  18. « Décès du député François André. L’hommage de l’Assemblée nationale et de nombreuses réactions », sur Ouest-France, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]