Four (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Four
bèle fòòr, fòòraŋ bèle
Pays Soudan, Tchad
Région Darfour
Nombre de locuteurs 500 000 (en 1983)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 fvr
IETF fvr

Le four (ou fur, bèle fòòr ou fòòraŋ bèle, en arabe : فوراوي fûrâwî; parfois appelé Konjara, d'après le nom d'un clan) est parlé par 500 000 Fours au Darfour, dans l'ouest du Soudan. Quelques locuteurs de la langue résident au Tchad.

Classification[modifier | modifier le code]

J. Greenberg (1963) classe le four parmi les langues nilo-sahariennes. Selon lui, il en constitue une des branches primaires[2]. Pendant longtemps, la langue a été considérée comme isolée, jusqu'à la publication en 1971, de matériaux sur une langue, le mimi, parlée dans l'Est du Tchad et apparentée au four. Cette langue est désormais appelée biltine ou amdang. Les deux langues constituent la branche des langues four[3].

Dialectes[modifier | modifier le code]

Le four est une langue peu différenciée localement. Il semble y avoir une division entre trois variétés, fondée sur une base géographique: le Nord, les montagnes et les autres régions[4]. Cependant la sécheresse dans le Nord du pays four a poussé les habitants à migrer vers le Sud et a pu créer des zones où les dialectes se côtoient[5].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les voyelles[6] et les consonnes[7] du four.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [ɪ] ii [ɪː] u [ʊ] uu [ʊː]
Moyenne e [ɛ] ee [ɛː] o [ɔ] oo [ɔː]
Ouverte a [a] aa []

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Alvéolaires Latérales Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde t [t] k [k]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Fricative f [f] s [s] h [h]
Affriquée j [d͡ʒ]
Nasale m [m] n [n] ñ [ɲ] ŋ [ŋ]
liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Une langue tonale[modifier | modifier le code]

Le four est une langue tonale qui possède deux tons, haut et bas[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Jakobi, 1989, p. 6.
  3. Jakobi, 1989, p.7.
  4. Jakobi, 1989, p. 3, qui cite Jernudd (1968).
  5. Jakobi, 1989, p. 5.
  6. Jakobi, 1989, p. 43.
  7. Jakobi, 1989, p. 18.
  8. Jakobi, 1989, p. 51.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. C. Beaton, A Grammar of the Fur Language, Linguistic Monograph Series, no 1, Sudan Research Unit, Faculty of Arts, University of Khartoum, Khartoum, 1968 (1937).
  • (en) Angelika Jakobi, A Fur Grammar, dans Nilo-Saharan, vol. 5, Helmut Buske Verlag, Hambourg, 1989 (ISBN 3-87118-945-6)
  • (en) Constance K. Lojenga & Christine Waag, The Sounds and Tones of Fur, dansOccasional Papers in the Study of Sudanese Languages, no 9, SIL Sudan, Entebbe, 2004.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]