Consonne sourde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En phonétique articulatoire, une consonne sourde (ou non voisée) désigne une consonne articulée sans vibration des cordes vocales. Le concept s'oppose à celui de consonne voisée (ou sonore).

En français[modifier | modifier le code]

Le français oppose phonologiquement une consonne voisée à chaque occlusive ou fricative orale sourde. La sonorité n'est pas un trait phonologique des nasales.

Des exemples sont donnés dans l'article Consonne voisée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]