Forces armées vénézuéliennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces armées brésiliennes
Forças Armadas Brasileiras
Sceau du ministère de la Défense venezuelienne
Sceau du ministère de la Défense venezuelienne
Branches Aviacion Militar Venezolana.png Force Aérienne
Military shield of venezuela.png Armée de terre
Marine vénézuélienne
Guardia Nacional de Venezuela.png Garde nationale
Escudo milicia.png Milice nationale vénézuélienne
Quartier-général Ministère de la défense
Commandement
Président de la République Nicolás Maduro
Ministre de la défense Vladimir Padrino Lopez
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 ans pour le service militaire obligatoire
Actifs 113 558 (2012)[1]
Budgets
Budget 4 51 milliards de dollars (2012)[1]
Pourcentage du PNB 6,5% (2012)[1]
Articles annexes
Histoire Histoire militaire du Venezuela
Un hélicoptère de transport Mi-26 lors d'une parade militaire à Caracas.

L'Armée vénézuélienne est composée de plusieurs branches :

En 2005, le gouvernement de ce pays a annoncé la création d'une grande « réserve militaire » pouvant atteindre par la suite 1,5 million de personnes.

Historique[modifier | modifier le code]

Les forces de l'empire espagnol ont formé au XVIII siècle les premières forces militaires organisées dans ce qui était alors la province du Venezuela : les premières unités d'infanterie sont arrivées d'Espagne en 1732 et les premiers escadrons de cavalerie sont arrivées en 1751. La première batterie d'artillerie, ouverte aux créoles et aux noirs, a été créée en 1753 ainsi que le premier bataillon territorial de Caracas, qui suppléa progressivement les petites milices coloniales réservées aux blancs. Ces unités ont fourni les cadres de la guerre d'indépendance vénézuelienne, et parmi eux Francisco de Miranda et Simón Bolívar. Bien que fortement influencé par les tactiques européennes, et en particulier Britanniques, Simón Bolívar a développé ses propres tactiques et stratégies militaires. Après l'indépendance, les forces ont continué très lentement à se développer. En 1891, alors que le pays ne comptait que 2,5 millions d'habitants, on comptait 2 950 généraux et 3 366 colonels, la plupart à titre honoraire. En 1910, les forces militaires se lancent dans un processus de modernisation, avec l'aide du Chili, de la France, de l'Italie et de l'Allemagne. L'armée joue alors un rôle politique très important. Après 1945, l'influence des États-Unis devient prédominante, malgré quelques timides initiatives françaises. Et jusqu'en 1970, le matériel militaire est fourni par les États-Unis.

Armes légères en service (2005)[modifier | modifier le code]

Le Venezuela a choisi d'équiper ses fantassins, fusiliers marins et parachutistes d'armes légères produites en Autriche, en Belgique, en Italie et aux États-Unis. Depuis la fin des années 1990, il s'est tourné vers la Russie. Les pistolets et PM tirent la 9mm Parabellum. Les fusils et mitrailleuses sont chambrés pour le 5,56mm OTAN,le 7,62mm OTAN ou le 7,62 mm M43.

Pistolets automatiques[modifier | modifier le code]

Pistolets mitrailleurs[modifier | modifier le code]

Fusils[modifier | modifier le code]

Mitrailleuses[modifier | modifier le code]

Défense antiaérienne[modifier | modifier le code]

Radar de contrôle de tir Type Origine Nombre en service Versions en service
Radares
Thales-Nederland B.V Flycatcher Mk.1 Radar de veille Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas [2]
Thales-Nederland B.V Flycatcher Mk.2 Radar de veille Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas [3]
Thales-Nederland B.V Reporter Radar de veille et contrôle Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas [4]
Thales-Nederland B.V Mirador Radar de veille et contrôle Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas [5]
Elta EL/M 2106 Radar de veille et contrôle Drapeau d’Israël Israël [6]
Northrop Grumman Corporation AN/TPS-63 Radar de veille et contrôle Drapeau des États-Unis États-Unis
Westinghouse AN/TPS-43 Radar de veille Drapeau des États-Unis États-Unis
CETEC JYL-1 3D Radar de aviso y seguimiento Drapeau de la République populaire de Chine Chine [7]
Arme Image Origine Type Versions en service Quantité en service[8]
Canons et mitrailleuses antiaériennes
M61 Vulcan thumbs|150px Drapeau des États-Unis États-Unis GE M-61A1 Vulcan
Gryazev Shipunov GSh-301 thumbs|150px Drapeau de la Russie Russie [9]
Giat NC-261 thumbs|150px Drapeau de la France France [10]
FN HMPRL thumbs|150px Drapeau de la Belgique Belgique [11]
Oto Melara 40L70 thumbs|150px Drapeau de l'Italie Italie [12]
IMI TCM-20 thumbs|150px Drapeau d’Israël Israël [13]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]