Beretta M12

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M12.
Beretta M12.
Le Beretta M12S en Irak.
Le Beretta M12 sans son chargeur.

Le Beretta Modèle 12 est un pistolet mitrailleur conçu par l'ingénieur italien Domenico Salza pour la firme Beretta en 1959. Il a équipé l'Armée italienne à partir de 1961 pour remplacer les Beretta 38/42. Son successeur désigné est le Beretta Mx4.

Description[modifier | modifier le code]

Le M12 comporte une carcasse cylindrique renfermant le canon et la culasse télescopique. Le levier d'armement est à gauche. Ce pistolet-mitrailleur est l'un des rares modèles à être muni de deux poignées-pistolets (comme la Thompson encadrant le chargeur (inséré verticalement).

Les M12 possèdent soit une crosse en bois (qui disparaîtra rapidement) soit une crosse métallique repliable sur le côté droit. Le guidon est réglable en dérive et en élévation. La hausse est basculante (100/200 m).

Fiche technique Beretta M12/M12S/M12S2 (ou SD)[modifier | modifier le code]

  • Munition : 9 mm Parabellum
  • Canon : 20 cm
  • Longueur totale crosse repliée/dépliée : 42 cm/66 cm
  • Masse à vide :3 kg/3,2 kg/3,48 kg (version munie de la crosse fixe en bois).
  • Masse chargée : 3,9 kg
  • Chargeur : 32 coups
  • Cadence de Tir : 500-550 c/min

Production[modifier | modifier le code]

La 1re version fut produite en Italie avec une crosse en bois ou repliable jusqu'en 1977. En 1978, Beretta le modifie en l'équipant d'une unique commande sélecteur/sécurité (séparés sur l'original) et le commercialise sous le nom de Beretta M12S (fabriqué aussi sous licence par FN Herstal). En 1988, il est retouché une seconde fois à la demande de la Police nationale qui l'adopte comme le Beretta 12SD. Cette ultime variante n'existe qu'avec la crosse repliable.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Fabrication sous licence[modifier | modifier le code]

Dans le monde[modifier | modifier le code]

En comptant ses pays producteurs, le Beretta M12 a été vendu aux policiers et militaires des nations suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les policiers bientôt mieux armés face à la menace terroriste et au grand banditisme » William Molinié, 20 minutes.fr, 20 juillet 2015 (consulté le 20 juillet 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R.L. Wilson, « L'univers de Beretta. Une légende internationale », Editions Proxima, 2001 (traduction française d'un livre américain paru en 2000).
  • J.-P. Ney et Ph. Poulet, Armes d'assaut du monde, Mission spéciale Productions, 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]