Fontaines du décret de Saint-Cloud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Paris image illustrant l’eau
Cet article est une ébauche concernant Paris et l’eau.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les fontaines du décret de Saint-Cloud sont un ensemble de quinze fontaines de Paris, en France, dont la construction est décidée par Napoléon Ier en mai 1806.

Historique[modifier | modifier le code]

Sous le Premier Empire, un décret impérial du 2 mai 1806[1] ordonne la création de quinze nouvelles fontaines à Paris, afin d'améliorer l'approvisionnement en eau de la capitale française[2]. Leur construction est en grande partie confiée à l'architecte François-Jean Bralle[3], tandis que leur décoration sculptée est l'œuvre de plusieurs artistes, notamment Pierre-Nicolas Beauvallet et Achille Valois.

La majorité de ces fontaines sont détruites lors des travaux haussmanniens, entre 1850 et 1870. En 2014, il n'en reste plus que 5, dont seulement 2 sont toujours situées à leur emplacement d'origine.

Fontaines[modifier | modifier le code]

Fontaines subsistantes[modifier | modifier le code]

La liste suivante recense les fontaines qui sont toujours installées en 2014.

Fontaine Emplacement Arrdt. Architecte Sculpteur Construction Notes Coordonnées Illus.
Fontaine du Fellah 97 rue de Sèvres 7e François-Jean Bralle Pierre-Nicolas Beauvallet 1806 48° 50′ 55″ nord, 2° 19′ 16″ est Fontaine du Fellah.jpg
Fontaine de Léda Jardin du Luxembourg, arrière de la fontaine Médicis 6e François-Jean Bralle Achille Valois 1807 Située à l'origine à l'angle des rues de Vaugirard et du Regard, déplacée en 1856 48° 50′ 53″ nord, 2° 20′ 21″ est Fontaine de Leda, Luxembourg Gardens, Paris 27 April 2010.jpg
Fontaine de Mars 129 rue Saint-Dominique 7e François-Jean Bralle Pierre-Nicolas Beauvallet 1806-1808 Pierre-Nicolas Beauvallet 48° 51′ 30″ nord, 2° 18′ 09″ est Fontaine de Mars.jpg
Fontaine de la Paix Allée du Séminaire (rue Bonaparte) 6e Destournelles Jean-Joseph Espercieux 1807 À l'origine place Saint-Sulpice, déplacée en 1824 dans le marché Saint-Germain, déplacée à son emplacement actuel en 1935 48° 50′ 58″ nord, 2° 19′ 58″ est Fontana di rue bonaparte 03.JPG
Fontaine du Palmier Place du Châtelet 1er François-Jean Bralle Louis Boizot et Henri-Alfred Jacquemart 1808 Déplacée de quelques mètres lors du réaménagement de la place en 1858 48° 51′ 27″ nord, 2° 20′ 50″ est Fontaine du Palmier Paris 001.jpg

Fontaines disparues[modifier | modifier le code]

La liste suivante recense les fontaines démolies depuis.

Fontaine Emplacement Arrdt. Architecte Sculpteur Construction Destruction Notes Illus.
Fontaine Censier Angle des rues Censier et Mouffetard 5e François-Jean Bralle Achille Valois 1867 Fontaine Censier 1865 Charles Marville.jpg
Fontaine de la Charité Rue de la Folie-Méricourt 11e Augustin Félix Fortin 1855 En subsiste un bas-relief, sur le mur du 48 rue de Sévigné P1000983 Paris III Rue Sévigné n°46-48 ISMH la Charité Fortin reductwk.JPG
Fontaine de l'Institut Devant l'Institut de France 6e Antoine Vaudoyer 1811 1865 Les lionnes sculptées sont actuellement situées dans le square des Frères-Farman à Boulogne-Billancourt Fontaine de l'institut gravure.jpg
Fontaine du lycée Bonaparte Près de la rue de Caumartin 9e
Fontaine du marché aux chevaux Angle des rues Poliveau et Geoffroy-Saint-Hilaire 5e 1868 Également nommée fontaine Poliveau Fontaine Poliveau vers 1865 Charles Marville.jpg
Fontaine du Parvis Notre-Dame Hôtel-Dieu 4e François-Jean Bralle Augustin Félix Fortin 1806 Remplaçait une ancienne fontaine du même nom, détruite en 1748[4].
Fontaine de la place de l'École Place de l'École 1er François-Jean Bralle 1806 1854 Fontaine de la place de l'école Paris 2.jpg
Fontaine de la pointe Saint-Eustache Angle des rues Montorgueil et Montmartre 1er François-Jean Bralle Pierre-Nicolas Beauvallet 1806 Avant 1855 Fontaine de la pointe Saint-Eustache.jpg
Fontaine Saint-Denis 263 rue Saint-Denis 2e 1860

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 2 mai 1806, Le Moniteur universel no 127 du 7 mai 1806, p. 643–644.
  2. Jacques-Antoine Dulaure, Histoire physique, civile et morale de Paris, t. 7, Paris, 6e éd., p. 201.
  3. « Les 15 fontaines du décret de Saint-Cloud (2 mai 1806) », Paris Souterrinterdit.
  4. Amaury Pineu-Duval, Les Fontaines de Paris anciennes et nouvelles, Paris, Bancé Ainé, (lire en ligne), p. 33-34.