Festival de La Roque-d'Anthéron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival de La Roque-d'Anthéron
Festival international de piano
Image illustrative de l'article Festival de La Roque-d'Anthéron
Scène du parc du Château de Florans

Genre Musique classique et Jazz
Lieu La Roque-d'Anthéron Drapeau de la France France
Période mi-juillet / mi-août
Scènes Parc du Château de Florans
Théâtre Forbin
Abbaye de Silvacane
Temple de Lourmarin
Église de La Roque-d'Anthéron
Étang des Aulnes
Carrières de Rognes
Église de Cucuron
Date de création 1980
Fondateurs Paul Onoratini et René Martin
Statut juridique Association loi 1901
Direction artistique René Martin
Site web http://www.festival-piano.com/

Le festival de La Roque-d'Anthéron est un festival international de piano, fondé en 1980 par Paul Onoratini (1920-2010[1]), alors maire de La Roque-d'Anthéron et René Martin, alors stagiaire à la Direction Régionale des Affaires Culturelles, cherchant à créer un festival de piano.

Se déroulant à ciel ouvert, chaque été, dans le parc du château de Florans, il est aujourd'hui reconnu comme l'un des grands rendez-vous musicaux en Europe. Certains n'hésitent pas à le surnommer la « Mecque du piano »[2],[3],[4],[5],[6].

Interprètes[modifier | modifier le code]

C'est le lieu de rencontre de tous les talents pianistiques, rassemblant aussi bien les nouveaux jeunes talents que ceux dont la renommée n'est plus à faire.

Parmi les artistes invités : Martha Argerich, Nelson Freire, Boris Berezovsky, Youri Egorov, Evgeny Kissin, Zhu Xiao-Mei, François-Frédéric Guy, Claire Désert, Nikolaï Lugansky, Brigitte Engerer[7], Arcadi Volodos, Anne Queffélec, Alexandre Tharaud, Marie-Josèphe Jude, Hélène Grimaud, Mauricio Vallina, viennent se produire régulièrement à ce festival.

Bien que le festival soit centré sur le piano, il arrive que d'autres instrumentistes rejoignent la scène, en formation d'orchestre comme le Concerto Köln ou l'Orchestre de chambre de Lausanne, ou en formation de chambre (Gautier et Renaud Capuçon, Trio Wanderer...), ainsi que divers ensembles baroques, des musiciens de jazz ou de musique électronique...

Le piano est parfois également remplacé par un clavecin, un orgue, un pianoforte, un clavicorde ou même un piano-jouet...

Les ensembles en résidence sont de petites formations de musique de chambre formées de jeunes musiciens, venus à La Roque-d'Anthéron pour étudier lors de masterclasses des grands maîtres du piano. Ils se produisent également dans divers villages des environs, "La route de la Durance aux Alpilles", au cours de concerts gratuits permettant de découvrir ces artistes de demain.

Youri Egorov en répétition

Les concerts prennent place à des emplacements variés du site, pas toujours situés dans le village proprement dit :

Lieux de concerts[modifier | modifier le code]

  • Parc du Château de Florans : Clairière aménagée en auditorium de plein air, c'est le site clé du festival.
  • Théâtre Forbin : Autre auditorium de plein air, situé dans le parc Florans, il est prévu pour un effectif plus réduit de spectateurs et ses concerts, uniquement de journée, font place à la nouvelle génération de pianistes.
  • Église de La Roque-d'Anthéron
  • Étang des Aulnes : Ce site se trouve à Saint-Martin-de-Crau, à 60 km de La Roque d'Anthéron. Il s'agit d'un autre auditorium à ciel ouvert, au cadre et à l'acoustique remarquables.
  • Carrières de Rognes : Dans ce décor naturel de pierres, à 9 km de la Roque-d'Anthéron, on retrouve des concerts de jazz, musique pour piano du XXe siècle et musique électronique.
  • Théâtre des terrasses de Gordes
  • Église Notre-Dame de Beaulieu de Cucuron , notamment pour l'orgue de l'Église.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Roque-d'Anthéron endeuillée », La Provence, 10 janvier 2010.
  2. L'express : La Mecque du piano, Erikson Franck, publié le 12 août 1999
  3. Le Parisien : Ils se pressent à La Mecque du piano, Publié le 19 août 2004
  4. Libération, La Mecque du piano mondial, 27 juillet 2001
  5. L'humanité, La Roque-d'Anthéron, la Mecque du piano, Le 27 juillet 2002
  6. Le Figaro, Le piano roi à La Roque-d'AnthéronJean-Louis Validire, publié le 21 juillet 2008
  7. Aurore Busser, « L'hommage de l'Orcpaca et Bender à Brigitte Engerer - Ayant joué de nombreuses fois avec l'Orchestre régional de Cannes-Provence-Alpes-Côte d’Azur, cet hommage lui est rendu peu après son décès en juin 2012, lors du festival, le 31 juillet suivant, dans un concert donné par l'Orchestre, sous la direction de Philippe Bender, et deux pianistes invités : Anne Queffélec, jouant le concerto n° 1 de Chopin et Boris Berezovsky interprétant le concerto de Tchaïkovsky », dans Nice-Matin, 7 août 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]