Arcadi Volodos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arcadi Volodos
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

Arcadi Volodos (en russe : Аркадий Володось, Arkadi Volodos) est un pianiste russe, né le à Leningrad (Union soviétique). Il est en particulier reconnu pour ses interprétations des œuvres de Sergueï Rachmaninov, de Franz Liszt et de Federico Mompou ainsi que pour ses transcriptions.

Biographie[modifier | modifier le code]

S'il toucha pour la première fois un piano à l'âge de huit ans, il suivit d'abord des études de chef de chœur dans un établissement de chant a capella de Saint-Pétersbourg, Ce n'est qu'après qu'il s'intéressa sérieusement au piano, à l'âge de 16 ans[1].

Il part en 1987 étudier au Conservatoire de Moscou avec Galina Eguizarova[1].

En 1993, il vient en France pour étudier une année au Conservatoire de Paris avec Jacques Rouvier, puis il étudie à l'École supérieure de musique Reine-Sophie à Madrid avec Dmitri Bashkirov[1].

Il vit actuellement en Espagne.

Technique pianistique[modifier | modifier le code]

Arcadi Volodos est d'emblée considéré comme un pianiste doué d'une technique supérieure, eu égard à son cursus d'études relativement court et son accession rapide à l'élite des meilleurs pianistes de sa génération. Son gérant Thomas Frost, ancien producteur de nombreux enregistrements de Vladimir Horowitz, a déclaré à son sujet « Ce garçon possède tout, l'imagination, la couleur, la passion et une technique phénoménale qui lui permet d'exprimer l'ensemble de ses idées. »

Transcription[modifier | modifier le code]

Au même titre que de nombreux grands pianistes du passé comme Franz Liszt, Carl Tausig et Vladimir Horowitz, Arcadi Volodos se révèle être, très jeune, un exceptionnel transcripteur. Il s'illustre à l'exercice dès son premier enregistrement à seulement 24 ans, avec un arrangement d'une très haute difficulté technique du célébrissime ''Rondo : Alla turca'' de Mozart ainsi que deux transcriptions d'œuvres de Sergueï Rachmaninov.

Arcadi Volodos fut le premier pianiste depuis le décès de Vladimir Horowitz à avoir retranscrit, à l'oreille, les célèbres Variations sur des thèmes de Carmen de ce dernier.

Il se produit aujourd'hui sur les plus grandes scènes mondiales, du Carnegie Hall[2], au Victoria Hall[3], à Bruxelles[4] et au théâtre des Champs-Élysées[5],[6],[7],[8],[9],[10] en compagnie des plus grands chefs d'orchestre tels Seiji Ozawa, Alexander Lazarev et James Levine.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2003, Volodos a été récompensé en Allemagne au titre d'« Intrumentiste de l'année »par ECHO Klassik.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Volodos : Piano Transcriptions (1997)
  • Volodos, Live at Carnegie Hall (Recorded October 21 1998, released 1999)
  • Rachmaninov - Piano Concerto no 3 & Solo Piano Works (2000)
  • Schubert - Piano Sonatas (2002)
  • Tchaikovsky - Piano Concerto no 1 / Rachmaninov - Solo Piano Works (2003)
  • Volodos plays Liszt (2007)
  • Volodos plays Mompou (2013)
  • Volodos plays Brahms (2017)

Il existe aussi un enregistrement live Volodos at Schwetzingen 2007.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Why Note, « Le mag du piano - Interview de Arcadi Volodos », sur www.jejouedupiano.com (consulté le 8 mai 2020)
  2. Benjamin Puech, « Arcadi Volodos: «Ce que je joue est le reflet de mon être» », sur Le Figaro.fr, (consulté le 8 mai 2020)
  3. « La magnifique sonorité d’un Arcadi Volodos ! », sur Crescendo Magazine (consulté le 8 mai 2020)
  4. Benedict Hévry, « À Bruxelles, un récital Arcadi Volodos d’une mystérieuse incandescence « Concerts « La Scène « ResMusica » (consulté le 8 mai 2020)
  5. admin, « Arcadi Volodos en récital au TCE - Vers la flamme », sur Concertclassic, (consulté le 8 mai 2020)
  6. alaincochard, « Arcadi Volodos en récital au Théâtre des Champs-Elysées – Hypnotique – compte-rendu », sur Concertclassic, (consulté le 8 mai 2020)
  7. diapasonmag.fr, « Le piano d'Arcadi Volodos, orchestre et poète, au TCE - Diapason », sur www.diapasonmag.fr, (consulté le 8 mai 2020)
  8. « https://www.cadences.fr/articles/portraits-d-artistes/piano/arcadi-volodos »
  9. « Les concerts d'Altamusica », sur www.altamusica.com (consulté le 8 mai 2020)
  10. Alexandre De Louit, « Arcadi Volodos : l’insoutenable lourdeur du paraître « Concerts « La Scène « ResMusica » (consulté le 8 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]