Claire Désert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Désert (homonymie).

Claire Désert, née en 1967 à Angoulême, est une pianiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claire Désert débute l'apprentissage du piano dès l'âge de cinq ans. À quatorze ans, elle entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP)[1]. Élève du compositeur français Jean Hubeau, elle obtient le premier prix de musique de chambre[2].

En 1985, elle est lauréate du premier prix de piano à l’unanimité du jury. Elle est alors inscrite dans la classe du pianiste bulgare Vensislav Yankoff. La même année, Claire Désert est admise en cycle de perfectionnement de piano[3]. Elle obtient une bourse du gouvernement français et part étudier une année au conservatoire Tchaïkovski de Moscou, dans la classe d’Evgeni Malinin. De retour en France, elle intègre la classe du violoncelliste Roland Pidoux et se perfectionne davantage en musique de chambre[4].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Depuis le début des années 1990, la musicienne se produit sur les scènes tels le Wigmore Hall, le Kennedy Center ou la Salle Pleyel et dans les festivals internationaux, à l'invitation de La Folle Journée, de Piano aux Jacobins, du Lille Piano(s) Festival, des Flâneries Musicales de Reims, du Festival International de musique de Colmar, du Festival de Stavelot ou du Festival Georges Enescu de Bucarest[3],[5],[6].

En 1997, elle est nommée « nouveau talent de l'année » aux Victoires de la musique classique pour son interprétation des concertos du compositeur tchèque Antonin Dvorák et du pianiste et compositeur russe Alexandre Scriabine, avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg[7],[8].

Claire Désert est également professeure de piano au Conservatoire national supérieur de musique de Paris [9].

Collaborations[modifier | modifier le code]

En tant que soliste, elle accompagne régulièrement des formations symphoniques renommées comme l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'Orchestre philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre philharmonique de Paris, l'Orchestre national de Lille, l'Orchestre symphonique de Québec ou l'Orchestre national d’Île-de-France[3]. Son parcours de musicienne l'amène à jouer et à enregistrer aux côtés des musiciens du Quatuor Sine Nomine, des violoncellistes Anne Gastinel, Gary Hoffman, des violonistes Tedi Papavrami, Philippe Graffin et Nemanja Radulovic ou du pianiste Emmanuel Strosser[10],[11],[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums personnels[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Enregistrements Live[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, « Claire Désert », sur www.conservatoiredeparis.fr (consulté le 31 janvier 2018)
  2. « Claire Désert », sur pianobleu.com
  3. a, b et c « Biographie de Claire Désert », sur sartoryartists.com (consulté le 31 janvier 2018)
  4. Christelle Lasaires, « Claire Désert, une Angoumoisine devenue virtuose », Charente Libre,‎ (lire en ligne)
  5. « Un festival reconnu par les grands noms de la musique », La Depeche,‎ (lire en ligne)
  6. « Claire Désert et Emmanuel Strosser au Festival de Stavelot « Festivals « La Scène « ResMusica », sur www.resmusica.com (consulté le 1er février 2018)
  7. « Le palmarès des Victoires de la musique classique », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  8. « Les Victoires de La Musique - Palmarès 1997 », sur FranceTV (consulté le 31 janvier 2018)
  9. « Les enseignements », sur conservatoiredepa.ecritel.net
  10. (en) « Trio Wanderer & Claire Désert », sur HIGHRESAUDIO (consulté le 31 janvier 2018)
  11. « Claire Désert : portrait et biographie sur France Musique », sur France Musique (consulté le 31 janvier 2018)
  12. « Guignes  : La pianiste Claire Désert célèbre Beethoven et Brahms », Le Parisien,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]