FedEx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (mai 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (mai 2016).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

FedEx Corporation
logo de FedEx Corporation

Logo de FedEx Corporation

Création 1971
Personnages clés David J. Bronczek (en)
Slogan The World On Time
Siège social Drapeau des États-Unis Memphis, Tennessee (États-Unis)
Direction Frederick W. Smith, Chairman, Président et CEO
Activité Courrier
Société mère FedEx Corporation
Effectif 146 000 (2012)
Site web www.fedex.com
Chiffre d’affaires en augmentation 47,4 milliards USD (2014)
Résultat net en augmentation 2,6 milliard USD (2014)

FedEx (Code AITA : FX ; code OACI : FDX) est une entreprise américaine et une compagnie aérienne spécialisée dans le transport international de fret. FedEx est l'abréviation syllabique du nom original de la compagnie, Federal Express.

Histoire[modifier | modifier le code]

McDonnell Douglas DC-10 de la flotte de FedEx

Créée en 1971 par Frederick W. Smith, sa première flotte est constituée de 14 puis 33 Falcon 20 de Dassault Aviation adaptés au transport de marchandises avec une porte cargo supplémentaire. Ce n'est qu'en 1982 qu'elle les remplaça par des Boeing 727 et des McDonnell Douglas DC-10.

Les premières livraisons aériennes démarrent le 27 avril 1973 à partir de l'Aéroport international de Memphis où la compagnie implante son hub.

En 1994, Federal Express devient FedEx.

En 1999, FedEx installe son hub pour la région EMEA (Europe, Middle East and Africa) à Paris, aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Le 23 mars 2009, un avion FedEx de type McDonnell Douglas s'écrase à l'aéroport international de Tokyo. Le 15 janvier 2012, la société FedEx transfert les pandas géants Yuan Zi et Huan Huan de Chine en France. En juillet 2015, FedEx commande 50 Boeing 767-300F pour 9,11 milliards d'euros.

Acquisitions[modifier | modifier le code]

En 1984, FedEx étend considérablement sa présence en dehors des États-Unis avec l'acquisition de Delco Express International une société de service de courrier couvrant 84 pays[1].

En 1989, acquisition de Tiger International Inc. (en), FedEx devient le plus grand service de fret aérien au monde. L'acquisition comprend les lignes vers 21 pays, une flotte d'avions de fret, y compris des Boeing 747, des installations à travers le monde et l'expertise de Flying Tigers dans le fret aérien international[1].

En 1997, acquisition de Caliber System, Inc.[2]. Avec 33.500 employés et 500 installations dans le monde, Caliber System est un leader du transport, de la logistique et des services d'informations connexes. Ses sociétés d'exploitation comprennent RPS Inc (devenue FedEx Ground (en)), un service de courrier au sol ; Viking Freight (maintenant partie de FedEx Freight), un fournisseur de service de fret régional dans l'Ouest des États-Unis ; Caliber Logistics (maintenant FedEx SupplyChain Systems), un fournisseur contrat logistique ; Roberts Express (maintenant partie de FedEx Freight), un transporteur de marchandises sensibles ; et Caliber Technology (maintenant partie de FedEx Services), un producteur de services d'information. Caliber System, Inc. a déclaré des revenus de 2,7 milliards $ pour l'exercice terminé le 31 décembre 1996.

En février 2000, FedEx acquiert Tower Group International Inc. une entreprise majeure dans le secteur de la logistique internationale et des technologies liées aux échanges commerciaux. Tower Group devient une nouvelle filiale de FedEx corp., appelée FedEx Trade Networks, qui fait l’acquisition de WorldTariff, société d’information sur les droits de douane. Aujourd’hui, FedEx Trade Networks est le plus grand agent en douane d’Amérique du Nord et un chef de file parmi les transitaires et les conseillers en échanges commerciaux[3]'[4].

En novembre 2000, FedEx fait l'acquisition d'American Freightways (maintenant partie de FedEx Freight) et devient le deuxième messager américain[5].

En décembre 2003, FedEx annonce l’acquisition de Kinko’s Inc. FedEx gagne ainsi l’accès au réseau des 1 200 magasins Kinko’s, améliore ses services de gestion de documents et accroît sa portée auprès des clients de toutes tailles[4]. Le 2 juin 2008 Fedex annonce le rebranding de FedEx Kinko's sous l'enseigne FedEx Office (en)[6].

Le 9 août 2004, FedEx élargit son portefeuille de livraison résidentielle avec l'acquisition de Parcel Directeur devient une filiale de FedEx Ground et est renommé FedEx SmartPost[7].

Le 25 janvier 2006, FedEx annonce avoir signé un accord avec Tianjin Datian W. Group Co. Ltd. portant sur le rachat des 50 % que détient ce dernier dans le capital de la joint venture de transport express FedEx-DTW International Priority et le réseau express domestique de DTW en Chine. FedEx et DTW Group avaient créé cette joint venture en 1999[8].

Le 26 mai 2006, FedEx acquiert Watkins Motor Lines[9]. Cette acquisition permet à FedEx d'élargir sa gamme de services pour le transport de marchandises lourdes. Watkins est intégré à la branche FedEx Freight sous la marque FedEx National LTL. Dans le cadre de la transaction, FedEx a également convenu d'acquérir les actifs de l'entreprise dans Watkins Canada Express qui sera rebaptisé FedEx Freight Canada.

Le 18 décembre 2006, FedEx acquiert ANC Holdings Limited, une société de transport express domestique au Royaume-Uni[10]. Aujourd'hui renommée FedEx UK, ANC est intégrée à FedEx Express.

Le 31 janvier 2007, FedEx rachète son prestataire en Inde, Prakash Air Freight (Pafex). PAFEX est l'une des plus grandes entreprises express opérant en Inde, avec plus de 384 bureaux et dépôts desservant près de 4.400 destinations[11].

Le 6 avril 2007, FedEx annonce le rachat de son partenaire hongrois Flying Cargo[12], ce qui lui permet de démarrer des opérations en propre dans ce pays.

Le 16 décembre 2010, FedEx annonce l'acquisition de MultiPack, une entreprise nationale mexicaine de livraison de colis express. MultiPack fonctionne avec une infrastructure comprenant 48 centres de distribution, 13 entrepôts et plus de 500 magasins à travers le Mexique[13].

Le 23 février 2011, FedEx acquiert les unités de logistique et de distribution de la société indienne AFL Pvt. Ltd. et sa filiale Unifreight India[14].

Le 5 avril 2012, acquisition de la société polonaise de messagerie Opek Sp.z o.o., une société familiale fondée en 1994. Elle exploite un hub principal automatisé à Lomianki, près de Varsovie, ainsi que deux hubs secondaires à Lodz et Katowice. Au total, son réseau compte 44 agences sur tout le territoire polonais. Opek emploie plus de 1 200 personnes[15],[16].

Le 10 mai 2012, FedEx rachète le français Tatex, une société créée en 1976 sous le nom de TAT Express par la compagnie aérienne TAT (aujourd'hui disparue) qui emploie plus de 1.000 personnes et livre plus de 19 millions de colis par an, pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 150 millions d'euros[17]. Depuis le 1er mars 2013, Tatex est renommée FedEx Express France[18].

Le 4 juillet 2012, FedEx renforce sa position au Brésil avec l'acquisition de Rapidão Cometa, l'une des plus grandes entreprises de transport et de logistique au Brésil avec des revenus de plus de 500 millions $ en 2011. L'acquisition de Rapidão Cometa renforce le réseau de FedEx Express au Brésil avec 45 succursales et environ 145 points de distribution, 770 véhicules et remorques, et 9.000 employés à travers le pays[19].

Le 2 mai 2014, FedEx a annoncé l'acquisition de Supaswift et de ses filiales basées en Afrique du Sud, au Botswana, au Malawi, au Mozambique, en Namibie, au Swaziland et en Zambie. À travers ces sept marchés, FedEx Express dispose désormais d'un accès direct à 40 sites dans sept pays et plus de 1.000 collaborateurs. Supaswift est active en Afrique du Sud depuis 1990. En 2005, Supaswift a fusionné avec MyExpress (Pty) Ltd., qui propose ses services internationaux à FedEx Express en Afrique du Sud depuis 1991[20].

Le 16 décembre 2014, FedEx acquiert Bongo International[21], chef de file dans le domaine des technologies et solutions de commerce électronique transfrontalier et l'intègre sous la marque FedEx CrossBorder[22].

En janvier 2015, FedEx finalise l'acquisition de Genco Distribution System pour 1,4 milliard de dollars, l'un des principaux prestataires de solutions logistiques tierce partie en Amérique du Nord[23]. Genco génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 1,5 milliards de dollars et compte plus de 10 000 salariés. Désormais Genco opèrera en tant que filiale de FedEx, tout en demeurant sous la direction de son actuel PDG Todd R. Peters. Les questions financières seront, elles, traitées par les services commerciaux de FedEx Ground.

En avril 2015, FedEx lance une offre d'acquisition sur TNT Express pour 4,4 milliards d'euros[24],[25].

Le 24 novembre 2015, les États-Unis donnent leur feu vert à la fusion entre FedEx et TNT Express[26].

Le 8 janvier 2016, la commission européenne approuve sans conditions l'acquisition de TNT Express par FedEx[27].

Le 2 février 2016, le Brésil donne son accord inconditionnel à la fusion de FedEx et TNT Express[28].

Le 29 avril 2016, la Chine donne son accord à l'acquisition de TNT Express par FedEx[29].

Une boîte de dépôt de courrier de Fedex

Le 18 mai 2016, FedEx annonce détenir 88,4% du capital du groupe néerlandais de messagerie TNT Express au terme de l'OPA lancée sur son rival en avril 2015[30].

Le 25 mai 2016, FedEx officialise son rachat de TNT Express pour 4,4 milliards €[31].

FedEx en chiffres[modifier | modifier le code]

Au 25 mai 2016[32] :

  • Présence dans 220 pays et territoires
  • 340 000 employés
  • 100 000 véhicules
  • 657 avions, soit le deuxième parc mondial après celui de la Delta Air Lines
  • 11,5 millions de paquets par jour transitant via son réseau mondial

L'entreprise possède 10 hubs dont les plus importants sont Memphis (le deuxième plus grand aéroport fret du monde), Indianapolis, Anchorage, Newark, Fort Worth, Canton en Chine, Roissy en France, et Cologne en Allemagne.

Flotte aérienne[modifier | modifier le code]

ATR 42 de la FedEx.
Boeing 777-200F de la FedEx à Hong Kong.

Au 5 septembre 2016, la flotte de FedEx est composée des appareils suivants[33] :

Flotte de FedEx Express
Appareils En service Commandes Notes
Airbus A300F4-600R 68 Retrait du service dès 2018
Airbus A310-200/300 8 Retrait du service en cours
Boeing 757-200SF 119 14
Boeing 767-300F 38 98[34] Remplaceront les McDonnell Douglas DC-10
Boeing 777F 27 18 Livraisons jusqu'en 2019

1 ex air France cargo

McDonnell Douglas DC-10 43 Retrait du service en cours
McDonnell Douglas MD-11 58
ATR 42-300/320 25 Opéré sous la marque FedEx Feeder
ATR 72-200 20 Opéré sous la marque FedEx Feeder
Total 406 116

Flotte historique[modifier | modifier le code]

Accidents et Incidents[modifier | modifier le code]

Principaux concurrents[modifier | modifier le code]

Camions de Fedex à Anchorage en Alaska

Les principaux concurrents à l'échelle mondiale de FedEx sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fedex acquisition History
  2. FedEx to Acquire Caliber System, Inc. Including RPS Subsidiary
  3. Acquisition History
  4. a et b Dossier de presse
  5. FedEx devient le deuxième messager américain avec l'achat d'American Freightways
  6. FedEx Office (en)
  7. FedEx history
  8. FedEx Express va racheter l'activité express du groupe de transport chinois DTW
  9. FedEx to Acquire Watkins Motor Lines, a Leader in Long-haul Freight Transportation
  10. (en) « FedEx Acquires UK Express Company ANC », sur fedex.com
  11. FedEx Express Announces Acquisition of Indian Express Company PAFEX
  12. FedEx Express to Acquire Flying-Cargo in Hungary
  13. FedEx To Acquire MultiPack
  14. FedEx Express Completes Acquisition of AFL Pvt. Ltd. Businesses
  15. FedEx to Acquire Polish Shipping Company Opek Sp.z o.o.
  16. FedEx Completes Acquisition of Opek Sp. z o.o. in Poland
  17. FedEx Express to Acquire TATEX, French Express Transportation Company
  18. Tatex devient FedEx Express France
  19. FedEx Strengthens Position in Brazil with Acquisition of Rapidão Cometa
  20. FedEx Acquires Supaswift Businesses in Southern Africa
  21. FedEx élargit ses solutions de facilitation du commerce électronique transfrontalier avec l'acquisition de Bongo International
  22. FedEx Introduces Global E-Commerce Solutions Under FedEx CrossBorder
  23. FedEx to Expand Global Portfolio of Solutions with Acquisition of GENCO
  24. « FedEx va racheter TNT Express », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  25. (en) Toby Sterling et Thomas Escritt, « FedEx to buy TNT for $4.8 billion to take on rivals in Europe », Reuters,‎ (lire en ligne)
  26. Feu vert américain à la fusion de Fedex et TNT Express
  27. European Commission Unconditionally Approves FedEx Intended Acquisition of TNT Express
  28. Brazil’s Conselho Administrativo de Defesa Econômica Unconditionally Approves FedEx Intended Acquisition of TNT Express
  29. Ministry of Commerce People’s Republic of China Unconditionally Approves FedEx Intended Acquisition of TNT Express
  30. FedEx met la main sur TNT Express
  31. FedEx Acquires TNT Express
  32. http://www.fedex.com/us/connect/?INTCMP=BAL-1002105-12-1-962-1111100-US-US-EN-FEDEX0000000000-1-MWHM-EN
  33. « Federal Express(FedEx) Fleet Details », sur planespotters.net
  34. Siva Govindasamy et Véronique Tison, « FedEx commande 50 avions cargo à Boeing », sur fr.reuters.com,‎ (consulté le 8 novembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]