Fabiana Murer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murer.
Fabiana Murer Portail athlétisme
Fabiana Murer Daegu 2011.jpg
Fabiana Murer célébrant son titre mondial en 2011 à Daegu.
Informations
Disciplines Saut à la perche
Période d'activité 1998 - 2016
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilienne
Naissance (36 ans)
Lieu Campinas
Taille 1,72 m (5 8)
Poids 64 kg (141 lb)
Entraîneur Vitaly Petrov, Élson de Souza
Records
Records d'Amérique du Sud du :

Saut à la perche en plein air : 4,87 m (2016)
Saut à la perche en salle : 4,83 m (2015)
• Actuelle détentrice du record du monde vétéran en salle : 4,87 m (2016)

Palmarès
Championnats du monde 1 1 -
Champ. du monde en salle 1 - 1
Ligue de diamant 2 2 1
Jeux panaméricains 1 3 -
Champ. d'Amérique du Sud 7 1 1

Fabiana de Almeida Murer (née le à Campinas) est une athlète brésilienne spécialiste du saut à la perche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a commencé l'athlétisme en 1997 à l'âge de 16 ans et pratiquait en même temps la gymnastique[1].

En 2007, elle est sacrée championne aux Jeux panaméricains. En 2008, elle améliore son record personnel en salle, avec 4,70 m, lors des championnats du monde.

Elle obtient son premier podium lors d'une compétition internationale majeure en début de saison 2008 en se classant troisième des Championnats du monde en salle de Valence, derrière la Russe Yelena Isinbayeva et l'Américaine Jennifer Stuczynski, et à égalité avec la Polonaise Monika Pyrek. Fabiana Murer établit à cette occasion un nouveau record d'Amérique du Sud avec 4,70 m[2]. En juin, à São Paulo, la Brésilienne améliore de 14 cm son record personnel en plein air pour le porter à 4,80 m. Elle rate cependant son concours des Jeux olympiques de Pékin en ne prenant que la dixième place de la finale avec 4,45 m.

En 2009, l'athlète porte son record personnel en salle à 4,81 m et en plein air à 4,82 m, avant de s'imposer plus tard dans la saison lors des Championnats d'Amérique du Sud de Lima avec un saut à 4,60 m. Elle se classe cinquième des Championnats du monde de Berlin en franchissant la hauteur de 4,55 m.

Championne du monde en salle, record continental (2010)[modifier | modifier le code]

En début de saison 2010, Fabiana Murer remporte la finale des Championnats du monde en salle de Doha avec la marque de 4,80 m, devançant au nombre d'essais la Russe Svetlana Feofanova. Le 4 juin, à San Fernando, en Espagne, le Brésilienne établit un nouveau record d'Amérique du Sud avec la marque de 4,85 m à l'occasion des Championnats ibéro-américains d'athlétisme 2010[3]. Elle remporte la première édition de la Ligue de diamant, devant Feofanova, en s'imposant notamment lors des meetings de Rome, Eugene, Monaco, et Zurich[4].

Titre mondial en plein air (2011)[modifier | modifier le code]

Fabiana Murer lors des Jeux panaméricains de 2007
Fabiana Murer remporte les Championnats du monde 2011

Afin de garder son titre acquis l'année précédente, Fabiana Murer participe le 4 juin au Prefontaine Classic, 2e étape de la Ligue de diamant 2011, deux jours après avoir été sacrée championne d'Amérique du Sud à Buenos Aires avec 4,70 m[5]. Elle termine 3e derrière Anna Rogowska et Svetlana Feofanova. Elle prend sa revanche 5 jours plus tard en gagnant l'épreuve de perche des Bislett Games avec 4,60 m devançant notamment Anna Rogowska et prend la tête de la ligue de diamant à ex-aequo avec elle[6].

Lors des Mondiaux de Daegu, elle est sacrée championne du monde à la perche en franchissant une barre à 4,85 m, égalant son propre record d'Amérique du Sud[7]. Elle réalise cette performance à sa première tentative et échoue par la suite à 4,90 m puis 4,92 m[8]. Première athlète brésilienne championne du monde du saut à la perche, elle devance au classement final l'Allemande Martina Strutz et la Russe Svetlana Feofanova[9].

Fabiana Murer remporte les Championnats du monde en salle 2010

2012 - 2014 : année mitigées[modifier | modifier le code]

Présente aux Jeux olympiques de Londres, Fabiana Murer est éliminée dès les qualifications avec 4,50 m. L'été suivant, elle se classe sixième des Championnats du monde de Moscou avec 4,65 m, remporté par Yelena Isinbayeva (4,89 m). En , elle termine au pied du podium des Championnats du monde en salle de Sopot.

Durant la saison estivale, elle décroche lors des Jeux sud-américains (4,40 m) et remporte les meetings de New York, de Glasgow, de Monaco et de Zurich. Elle établit la meilleure performance mondiale de l'année avec 4,80 m et ses victoires lui font empocher le trophée de la Ligue de diamant.

Vice-championne du monde, records continentaux (2015)[modifier | modifier le code]

Lors de la saison indoor 2015, Murer participe au circuit du Perche Élite Tour, circuit national de perche en France. Après deux troisième places à Rouen et Mouilleron-le-Captif fin janvier, elle établit la meilleure performance mondiale de l'année en remportant le meeting de Nevers avec un nouveau record d'Amérique du Sud en 4,83 m. Elle efface ainsi son record de 4,82 m établi à Birmingham en 2010.

Pour la Ligue de diamant, elle remporte le Birmingham Grand Prix 2015 avec 4,72 m devant l'Américaine Mary Saxer. Puis elle s'impose ensuite lors de l'Adidas Grand Prix de New-York avec 4,80 m devant la Grecque Nikoléta Kiriakopoúlou. Au Meeting Areva de Paris, elle se classe troisième avec 4,63 m derrière Nikoléta Kiriakopoúlou qui s'octroie la meilleure performance mondiale de l'année (4,83 m) et Yarisley Silva. Pour sa dernière compétition avant les Championnats du monde de Pékin, elle décroche la médaille d'argent des Jeux panaméricains de Toronto avec 4,80 m derrière Yarisley Silva (4,85 m) comme en 2011.

Lors des Championnats du monde de Pékin, elle franchit le cap des qualifications en réalisant 4,55 m. Deux jours plus tard, Fabiana Murer devient vice-championne du monde avec un saut à 4,85 m. Elle égale à cette occasion son propre record d'Amérique du Sud réalisé en 2010. Elle est devancée sur le podium par la cubaine Yarisley Silva qui réalise 4,90 m. Cette performance représente pour elle sa première médaille dans un championnat du monde depuis son titre mondial en 2011 à Daegu[10].

En fin de saison, elle se classe deuxième du Weltklasse Zurich avec 4,72 m derrière Nikoléta Kiriakopoúlou ce qui lui permet d'occuper la seconde place du classement général de la ligue de diamant derrière Kiriakopoúlou.

Saison olympique, 4,87 m (2016)[modifier | modifier le code]

Après la saison 2009, à 28 ans, Murer avait décidé de mettre un terme à sa carrière mais elle a finalement choisi de continuer jusque 2016 lorsqu'elle a appris que les Jeux olympiques de 2016 seraient dans son pays, à Rio de Janeiro. Elle se retirera des pistes après la finale olympique en août[11].

Pour sa première compétition hivernale de l'année, Murer fait un résultat encourageant (4,56 m). Elle participe ensuite au meeting d'Eaubonne, réservé uniquement aux femmes mais n'arrive pas à franchir sa première barre de concours à 4,49 m. Le 17 février, la Brésilienne efface une barre à 4,76 m (SB) avant d'échouer une fois à 4,81 m et deux fois à 4,86 m[12]. Elle n'est devancée que par Nikoléta Kiriakopoúlou[11]

Le 21 février, lors de la première édition du meeting All Star Perche organisé par le perchiste Français Renaud Lavillenie à Clermont-Ferrand, Fabiana Murer remporte le concours en franchissant à nouveau 4,71 m. Elle devance aux essais Nikoléta Kiriakopoúlou et la Suissesse Nicole Büchler (4,62 m)[13]. Lors des championnats du monde en salle de Portland, la Brésilienne se classe sixième du concours avec 4,60 m. Malgré cette contre-performance, ce résultat est un record du monde vétéran en salle (catégorie des plus de 35 ans)[14].

Le 16 mai, elle s'impose aux Championnats ibéro-américains avec une barre de 4,60 m. Le 3 juillet, Fabiana Murer remporte les Championnats du Brésil en établissant un record d'Amérique du Sud avec un saut à 4,87 m, améliorant sa propre marque de 2 centimètres (en 2010, 2011 et 2015)[15]. Elle échoue par trois fois à 5,00 m et améliore par la même occasion son propre record du monde vétéran (4,70 m)[15].

Diminuée par une hernie discale, elle ne passe pas les qualifications des Jeux olympiques de Rio se déroulant dans son pays. Elle met un terme à sa carrière le 25 août suivant, à 35 ans[16].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Marque
1998 Championnats d'Amérique du Sud juniors Córdoba 1re 3,50 m
1999 Championnats d'Amérique du Sud Bogota 3e 3,70 m
Jeux panaméricains juniors Tampa 2e 3,75 m
Jeux panaméricains Winnipeg 9e 3,50 m
Championnats d'Amérique du Sud juniors Concepcion 1re 3,70 m
2000 Championnats d'Amérique du Sud juniors São Leopoldo 1re 3,75 m
Championnats du monde juniors Santiago du Chili 10e 3,70 m
2001 Championnats d'Amérique du Sud Manaus 6e 3,70 m
2004 Championnats ibéro-américains Huelva 8e 3,90 m
2005 Championnats d'Amérique du Sud Cali 2e 4,00 m
2006 Championnats ibéro-américains Ponce 1re 4,56 m
Finale mondiale Stuttgart 5e 4,50 m
Coupe du monde des nations Athènes 2e 4,55 m
Championnats d'Amérique du Sud Tunja 1re 4,47 m
2007 Championnats d'Amérique du Sud São Paulo 1re 4,50 m
Championnats du monde Osaka 6e 4,65 m
Jeux panaméricains Rio de Janeiro 1re 4,60 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 3e 4,70 m
Jeux olympiques Pékin 10e 4,50 m
Finale mondiale Stuttgart 6e 4,50 m
2009 Championnats d'Amérique du Sud Lima 1re 4,60 m
Championnats du monde Berlin 5e 4,55 m
Finale mondiale Thessalonique 2e 4,60 m
2010 Championnats du monde en salle Doha 1re 4,80 m
Championnats Ibéro-américains San Fernando 1re 4,85 m
Coupe continentale Split 3e 4,50 m
Ligue de diamant 1re détails
2011 Championnats d'Amérique du Sud Buenos Aires 1re 4,70 m
Championnats du monde Daegu 1re 4,85 m
Jeux panaméricains Guadalajara 2e 4,70 m
Ligue de diamant 3e détails
2012 Ligue de diamant 2e détails
2013 Championnats du monde Moscou 5e 4,65 m
Ligue de diamant 3e détails
2014 Championnats du monde en salle Sopot 4e 4,70 m
Coupe continentale Marrakech NM
Jeux sud-américains Santiago 1er 4,40 m
Ligue de diamant 1re détails
2015 Jeux panaméricains Toronto 2e 4,80 m
Championnats du monde Pékin 2e 4,85 m
Ligue de diamant 2e détails
2016 Championnats du monde en salle Portland 6e 4,60 m
Championnats ibéro-américains Rio de Janeiro 1re 4,60 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro NM

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Hauteur Lieu Date
Saut à la perche Plein air 4,87 m (AR) Drapeau : Brésil São Bernardo do Campo 3 juillet 2016
En salle 4,83 m (AR) Drapeau : France Nevers 6 février 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.iaaf.org/news/series/fabiana-murer-brazil-pole-vault
  2. (en) Résultats des Championnats du monde en salle 2008, iaaf.org, 8 mars 2008
  3. (en) Murer vaults 4,85 m Area Record as Cuba and Spain dominate in San Fernando – Ibero-American Championships report, iaaf.org, 7 juin 2010
  4. (en) 2010 Diamopnd League - Overview Disciplines - Pole Vault, diamondleague.com, 19 août 2010
  5. (en) « Murer vaults to world season leading 4.70m in Buenos Aires - South American Championships Day 1 », sur www.iaaf.org (consulté le 5 juin 2011)
  6. (en) « Pole Vault Women », sur www.diamondleague-oslo.com (consulté le 9 juin 2011)
  7. « La Brésilienne Fabiana Murer championne du monde de la perche », sur opl.fr, 30 août 2011.
  8. (en) « Résultats du concours du saut à la perche féminin des Championnats du monde 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 31 août 2011)
  9. (en) Bob Ramsak, « Daegu 2011 - Day 4 SUMMARY - 30 August », sur daegu2011.iaaf.org, (consulté le 31 août 2011)
  10. http://www.iaaf.org/athletes/brazil/fabiana-murer-134530#honours
  11. a et b « IAAF: Collins overcomes bad start to win 60m in Stockholm| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 juillet 2016)
  12. Murer managed a season’s best of 4,71 m
  13. « Renaud Lavillenie passe une barre à 6,02 m » (consulté le 4 juillet 2016)
  14. « IAAF: Pole Vault Series Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 juillet 2016)
  15. a et b « IAAF: Murer soars over South American record of 4.87m at Brazilian Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 juillet 2016)
  16. « La pertiguista Fabiana Murer anuncia su retirada de la élite - Marca.com » (consulté le 29 août 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :