Nicole Büchler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicole Büchler
Image illustrative de l’article Nicole Büchler
Nicole Büchler en 2013
Informations
Disciplines Saut à la perche
Période d'activité 2004 -
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (36 ans)
Lieu Macolin
Taille 1,62 m
Poids 54 - 56 kg
Club Leichtathletik Club Zürich
Entraîneur Mitch Greeley
Records
Détentrice du record de Suisse du saut à la perche : 4,80 m (2016)
Palmarès
Universiade - 1 1
Ligue de diamant - - 1
Championnats de Suisse 11 - -

Nicole Büchler (née le à Macolin) est une athlète suisse, spécialiste du saut à la perche. Elle était anciennement gymnaste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne gymnaste, elle se classe 11e des championnats du monde de gymnastique rythmique GR en 1999 mais échoue l'année suivante à se qualifier pour les Jeux olympiques de Sydney[1]. Une fracture de stresse au dos l'oblige alors à changer de discipline et Büchler se dirige vers le saut à la perche[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Nicole Büchler remporte sa première médaille internationale lors des Universiades de 2007 où elle remporte le bronze avec 4,35 m. Deux ans plus tard, elle remporte la médaille d'argent de ce même championnat, en portant son record personnel et national à 4,50 m. Lors des Championnats du monde de Berlin, elle est éliminée, ayant malgré tout égalé son record à 4,50 m.

En 2008, elle part s'entrainer aux États-Unis où elle s'entraine aux côtés de Jillian Schwartz, Jeremy Scott et de Derek Miles[1].

Blessée en 2010[1], elle ne participe à aucune compétition et revient en 2011 où elle égale à nouveau son record personnel et national par deux fois : le 25 juin à Berne et le 28 août lors des Championnats du monde de Daegu où elle ne passe pas le cap des qualifications, n'arrivant que 16e.

Finaliste mondiale (2012)[modifier | modifier le code]

En 2012, la Suissesse se classe 8e de la finale des Championnats du monde en salle d'Istanbul avec un nouveau record de Suisse en salle (4,55 m). La finale est remportée par la Russe Yelena Isinbayeva (4,80 m), devant la Française Vanessa Boslak (4,70 m) et la Britannique Holly Bradshaw (4,70 m). Le 17 juin, Büchler franchit 4,60 m mais subit un revers 11 jours plus tard où elle échoue à 4,15 m lors des qualifications des Championnats d'Europe d'Helsinki.

Lors des Jeux olympiques de Londres, Nicole ne se classe que 25e avec 4,25 m. En 2013, elle ajoute un centimètre à son record et le porte désormais à 4,61 m. Aux Championnats du monde de Moscou, elle ne se qualifie pas pour la finale, arrivant 15e du tour éliminatoire (4,45 m).

2014 records[modifier | modifier le code]

Durant l'hiver, elle franchit 4,63 m (NR).

Dans son concours le plus important de l'année, Büchler échoue une nouvelle fois en qualifications : avec 4,25 m, elle n'entre pas en finale des Championnats d'Europe qui se déroule dans son pays. Deux semaines plus tard, elle se classe 4e du Weltklasse Zurich qui se déroule dans le même stade où elle a été éliminée plus tôt : elle porte son record national à 4,62 m (2d essai) puis à 4,67 m (3e essai) avant d'échouer à 4,72 m. Cette performance de 4,67 m lui aurait suffi pour remporter le titre continental.

En 2015, elle établit sa meilleure performance personnelle de la saison à 4,55 m. Elle est éliminée en qualifications des Championnats d'Europe en salle de Prague (4,45 m). Le , Nicole établit un nouveau record de Suisse lors des Championnats nationaux, effaçant une barre à 4,71 m. Malheureusement, elle ne passe à nouveau pas le cap des qualifications des Championnats du monde de Pékin.

2016 : le déclic[modifier | modifier le code]

En 2016, elle ouvre sa saison hivernale à Rouen où elle réussit 4,48 m et échouant de peu à 4,58 m. Le , elle établit un nouveau record de Suisse en salle lors du meeting de Deux-Ponts avec 4,65 m[2]. Elle n'est devancée seulement que par la Finlandaise Wilma Murto (4,71 m). Le suivant, Bücler porte à nouveau ce record à 4,66 m lors du meeting de Potsdam, qui se déroule dans le centre commercial de la ville[3],[4]. Elle se classe ensuite 3e du XL Galan de Stockholm avec 4,59 m avant d'échouer à 4,71 m.

Le , lors de la première édition du meeting All Star Perche organisé par le perchiste Français Renaud Lavillenie à Clermont-Ferrand, Nicole Büchler se classe 3e du concours avec une barre franchie à 4,62 m. Elle s'attaque à nouveau par trois fois à 4,71 m mais sans succès. Elle est devancée par la Brésilienne Fabiana Murer et la Grecque Nikoléta Kiriakopoúlou[5].

Le , lors des Championnats de Suisse, la Suissesse efface enfin ce record (4,66 m) qu'elle avait dans les jambes depuis longtemps : dès le 1er essai, elle franchit une barre à 4,72 m avant d'échouer à 4,80 m[6].

Büchler rejoint encore plus le top mondial en battant ce record pour la quatrième fois : le , elle franchit 4,75 m lors de la réunion de Bad Oeynhausen[7]. Le suivant, la Suissesse améliore en finale des championnats du monde en salle son record avec une barre à 4,80 m. Toutefois, cette performance ne lui permet pas de se placer sur le podium, puisqu'elle termine quatrième[8].

Le suivant, la Suissesse se classe 2e de la Doha Diamond League 2016 avec 4,78 m, nouveau record national extérieur avant d'échouer de peu à 4,83 m. Elle est seulement devancée par l'Américaine Sandi Morris (4,83 m)[9]. Le , Büchler termine à nouveau 2e (4,70 m) du meeting de la Ligue de diamant lors du Meeting international Mohammed-VI de Rabat par la Grecque Ekateríni Stefanídi (4,75 m)[10].

Le , Büchler se classe 3e du Birmingham Grand Prix avec 4,77 m, à seulement 1 centimètre de son record en plein air[11]. Elle s'impose le au Spitzen Leichtathletik Luzern avec une barre à 4,70 m, avant d'échouer à 4,81 m[12],[13].

Qualifiée pour sa première finale olympique à Rio à l'âge de 32 ans, Nicole Büchler se classe 6e avec 4,70 m[14].

Désillusion en finale des mondiaux de Londres (2017)[modifier | modifier le code]

Début 2017, Nicole Büchler remporte le World Indoor Tour à la perche, grâce à sa victoire à Toruń et à ses secondes places au PSD Bank Meeting de Düsseldorf et au Birmingham Indoor Grand Prix[15] et s'assure ainsi une place pour les Championnats du monde en salle de Birmingham en 2018[15].

Après un début de saison mitigé, Büchler valide son billet pour les championnats du monde de Londres en effaçant le à Athènes une barre à 4,60 m[16] (minimas à 4,55 m) même si elle se dit en manque de constance, notamment sur sa course d'élan[17]. Le , à Stockholm, elle devient la première athlète suisse (hommes et femmes confondus) à remporter un meeting de la Ligue de diamant, en s'imposant avec 4,65 m[18]. Elle signe à l'occasion sa meilleure performance de la saison. Le , elle franchit à Londres 4,73 m[19], stade qui accueille les mondiaux en août[19]. Elle pointe, au , à la 8e place du classement mondial de l'année 2017[20].

Le , Nicole Bücher subit une grosse désillusion en finale des championnats du monde de Londres : elle ne termine qu'à la 11e place avec 4,45 m, ne réussissant pas à trouver ses bonnes marques et une douleur à la hanche[21].

En 2018, elle renonce à la saison en salle suite à des problèmes de hanche[22].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2005 Championnats d'Europe espoirs Erfurt 12e 3,80 m
2007 Universiade Bangkok 3e 4,35 m
2009 Championnats d'Europe par équipes Bergen 1re 4,10 m
Universiade Belgrade 2e 4,50 m
2011 Championnats d'Europe par équipes Izmir 2e 4,15 m
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 8e 4,55 m
2014 Championnats d'Europe par équipes Riga 2e 4,30 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 4e 4,80 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 6e 4,70 m
Ligue de diamant 3e détails
2017 Circuit mondial en salle de l'IAAF 1re détails
Championnats d'Europe par équipes Vaasa 1re 4,55 m
Championnats du monde Londres 11e 4,45 m
Ligue de diamant 5e 4,65 m

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Saut à la perche Plein air 4,78 m (NR) Drapeau : Qatar Doha
Salle 4,80 m (NR) Drapeau : États-Unis Portland

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « IAAF: Swiss star Buchler sees no barrier on the road to Rio| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 août 2016)
  2. « Weltrekord und Heimsieg beim vierten Hallenstürmer-Cup – News – LAZ Zweibrücken », sur www.laz.de (consulté le 14 juin 2016)
  3. « Nicole Büchler bat encore son record de Suisse », sur tdg.ch/ (consulté le 14 juin 2016)
  4. « Nicole Büchler », sur www.facebook.com (consulté le 14 juin 2016)
  5. « ATHLE.FR | All Star Perche de Clermont-Ferrand : Lavillenie, patron à la maison », sur athle.fr (consulté le 14 juin 2016)
  6. « Athlétisme: nouveau record de Suisse à la perche pour Nicole Büchler », sur RTSSport.ch (consulté le 14 juin 2016)
  7. www.rjb.ch, RJB, Radio Jura Bernois, « Nouveau record pour Nicole Büchler - RJB votre radio régionale », sur www.rjb.ch (consulté le 14 juin 2016)
  8. « Athlétisme: Nicole Büchler rate la médaille mondiale malgré son exploit », sur RTSSport.ch (consulté le 14 juin 2016)
  9. « Programme 2016 & Results - Diamond League - Doha », sur doha.diamondleague.com (consulté le 6 mai 2016)
  10. « Programme 2016 - Diamond League - Rabat », sur rabat.diamondleague.com (consulté le 22 mai 2016)
  11. « MPM pour Yarisley Silva à la perche avec 4,84m », sur L'Equipe.fr (consulté le 5 juin 2016)
  12. « Spitzen Leichtathletik 2016 », sur live.seltec-sports.net (consulté le 14 juin 2016)
  13. « IAAF: Chilly conditions slow Vicaut but Buchler flies high in Lucerne | News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 17 juin 2016)
  14. « IAAF: Rio 2016 women pole vault final », sur iaaf.org (consulté le 20 août 2016)
  15. a et b (en) « Standings », sur iaaf.org (consulté le 5 mars 2017)
  16. Pegasus Interactive, « Λάμψη από Στεφανίδη και Δόση στο Γκαλά της Φιλοθέης », sur SentraGoal (consulté le 31 mai 2017)
  17. « Athlétisme: Nicole Büchler valide son ticket pour les Mondiaux », RTSSport.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mai 2017)
  18. « Athlétisme: première victoire suisse en Ligue de diamant grâce à Nicole Büchler », RTSSport.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  19. a et b « Athlétisme: Nicole Büchler s'envole dans le ciel de Londres », RTSSport.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2017)
  20. « IAAF: Pole Vault - women - senior - outdoor - 2017 | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 14 juillet 2017)
  21. « Mondiaux de Londres: Nicole Büchler ne réussit qu'un saut en finale », RTSSport.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 6 août 2017)
  22. (de) « Flash-News des Tages », www.leichtathletik.de | Das Leichtathletik-Portal,‎ (lire en ligne, consulté le 18 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]