FC Montceau Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FC Montceau Bourgogne

Logo du FC Montceau Bourgogne
Généralités
Nom complet Football Club Montceau Bourgogne
Noms précédents US Blanzy-Montceau (1948-1967)
Entente de Montceau (1967-1984)
Fondation 1948
Statut professionnel De 1984 à 1989
Couleurs rouge et blanc
Stade Stade des Alouettes
(6 000 places)
Siège Mairie, 71300 Montceau-les-Mines
Championnat actuel CFA
Président Drapeau : France Claude Menotti
Entraîneur Drapeau : France Yannick Chandioux
Drapeau : France Lionel Large
Site web www.fcmbfoot.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France amateur 2 de football 2012-2013
0

Dernière mise à jour : 25 avril 2012.

Le Football Club Montceau Bourgogne (Football club Montciau Bregogne en Bourguignon) est un club de football français basé à Montceau-les-Mines et fondé en 1948. Le club, entraîné par Yannick Chandioux et Lionel Large, évolue pour la saison 2012-2013 en Championnat de France Amateurs (CFA).

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1948 sous le nom d'Union Sportive Blanzy-Montceau par fusion du Sporting Club Montcellien et de l'Union Sportive de Blanzy. Le club évolue sept saisons de Division 2 entre 1982 et 1990 avec le statut professionnel entre 1984 et 1989. Montceau fait un retour fracassant sur le devant de la scène en atteignant les demi-finales de la Coupe de France en 2007.

Les débuts du club[modifier | modifier le code]

L'Union Sportive Blanzy-Montceau est fondée en 1948 par fusion du Sporting Club Montcellien (club fondé avant la Première Guerre mondiale) et de l'Union Sportive de Blanzy (Blanzy est une commune limitrophe de Montceau). Ces deux clubs évoluaient en Division d'Honneur de la Ligue de Bourgogne en 1947-48. En unissant les forces de ces deux clubs solides, les résultats ne se font pas attendre, et dès la saison 1948-49, l'USBM remporte le titre de champion de Bourgogne permettant à Blanzy-Montceau d'accéder à l'élite amateurs : le championnat de France Amateurs.

Grandeur et décadence[modifier | modifier le code]

Promu en CFA, Blanzy-Montceau s'y illustre particulièrement de 1954 à 1962. Point d'orgue de cette période, l'USBM enlève le titre de son groupe de CFA en 1957 sous le conduite de l'entraîneur-joueur Oskar Iskierka. Le club replonge ensuite en DH en 1963.

En 1967, le club absorbe le FC Bois de Verne et devient l'Entente de Montceau. Malgré sa nouvelle appellation, l'Entente ne parvient pas à s'extraire du niveau régional avant 1978 sous la présidence de Gérard Clayeux. Ce dernier permet au club de franchir les paliers pour évoluer en Division 2 de 1982 à 1990, avec un retour en D3 lors de la saison 1984-85. Dès 1982, le nouveau des stade des alouettes (6000 places) est utilisé. En 1984, Gérard Clayeux fait franchir au club le Rubicon du professionnalisme, avec un nouveau nom à la clé : FC Montceau Bourgogne. Le président Clayeux met en place un système de loges dans le stade des Alouettes qui procurent à elles seules un sixième du budget du club.

Stade des Alouettes -1-.
Stade des Alouettes -2-.

Parmi les joueurs qui évoluèrent à Montceau à cette période, citons l'entraîneur Jean-François Jodar et les joueurs Yves Bertucci, Roland Wagner et Farès Bousdira.

En 1988, le club va terminer à la 4e place de son groupe en D2, luttant jusqu'à la dernière journée pour les barrages d'accession en D1. Le FCMB créera même l'exploit cette année-là en s'imposant à Gerland 2-0 face à l'Olympique Lyonnais et en étant la seule équipe à mener à la mi-temps sur le terrain du FC Sochaux (Leader incontesté du groupe). L'année précédente les "Cadets Nationaux" (Élite des championnats de jeunes à cette époque là) avaient atteint les 1/4 de finale de la coupe Gambardella après avoir battu le FC Metz et le Paris St Germain.

Les rapports deviennent houleux entre le président Gérard Clayeux et le maire de Montceau, accusé par Clayeux de ne pas suffisamment soutenir le club. Un déménagement à Chalon-sur-Saône est même mis à l'étude, une manifestation est organisée en ville par les supporters... Afin de montrer sa détermination, le président démissionne de ses fonctions en juin 1989, laissant le club avec 1,3 million de francs de déficit.

Le club perd alors son statut professionnel, mais sauve sa tête en D2 grâce à l'insistance du nouveau président du club : Alain Ayache. Devant l'absence totale d'aide municipale, Alain Ayache renonce à sa présidence quelques mois plus tard.

Incapable de signer la moindre victoire entre le 21 octobre 1989 et le 5 mai 1990, le club chute en D3 (Maintien sportif avec le titre de meilleur buteur du groupe pour Réginald Ray avec 21 buts, mais relégation sur tapis vert) puis D4 (Nouvelle relégation, sportive cette fois).

Montceau évolue en DH Bourgogne dans les années 90. Le club joue les 1ers rôles avec une équipe de jeunes du cru : Rapacz, les frères Zubko, Beaucaire ..., soutenu dans les tribunes par leurs supporters : les Ultras Red Killers Montceau. En point d'orgue, signalons le match de coupe de France contre le FC Nantes en 2000, avec un stade des Alouettes plein pour une défaite 6-0 face au futur vainqueur. Le club remonte en CFA 2 puis en CFA en 2006.

L'épopée en Coupe de France[modifier | modifier le code]

A la peine en championnat de CFA, le club signe un véritable exploit le 31 janvier 2007, en éliminant les Girondins de Bordeaux, club de Ligue 1, accédant ainsi pour la première fois de son histoire aux quarts de finale de la Coupe de France.

Puis, le 28 février, le club amateur parvient à sortir le RC Lens, alors en deuxième position dans le classement de L1, obtenant ainsi une qualification historique en demi-finales.

Le 17 avril, Montceau affronte Sochaux pour une place au Stade de France. Les amateurs tiennent jusqu'aux prolongations mais sont finalement éliminés 2-0 par les futurs vainqueurs de la compétition.

Le Stade des Alouettes n'étant pas aux normes, ces trois matchs eurent lieu à Gueugnon, au Stade Jean-Laville.

Les adversaires du FC Montceau Bourgogne :

  • Quatrième tour : Chevigny St Sauveur (Prom.District) 2-4
  • Cinquième tour : SC Selongey (CFA2). Score : 3-1.
  • Sixième tour : FC Sens (CFA2). Score : 1-1 et 3-4 aux tirs au but.
  • Septième tour : Jura Sud Foot (CFA). Score : 2-1.
  • Huitième tour : EDS Montluçon (CFA). Score : 5-5, et 10-11 aux tirs au but.
  • 32èmes de finale : Sporting Club de Feignies (CFA2). Score : 1-2.
  • 16èmes de finale : GSI Pontivy (CFA). Score : 0-2.
  • 8èmes de finale : Girondins de Bordeaux (Ligue 1). Score : 2-2 et 5-4 aux tirs au but.
  • Quarts de finale : Racing Club de Lens (Ligue 1). Score : 1-0.
  • Demi-finale : FC Sochaux (Ligue 1). Score : 0-2 après prolongation.

Montceau sort de la Coupe par la grande porte, invaincu dans le temps réglementaire face à 3 clubs de Ligue 1.

Saison 2009-2010[modifier | modifier le code]

Le FCMB (4ème de son groupe l'an dernier) joue dans le groupe Sud de CFA pour cette saison.

A la trêve hivernale, le FCMB reçoit par la DNCG une pénalité de 3 points au classement et une interdiction de recrutement pour des problèmes de gestion.

Bien qu'ayant assuré sportivement le maintien en CFA, le FCMB est relégué administrativement en CFA 2 par la DNCG pour la saison 2010/11.

En Coupe de France, le FCMB s'incline à Tours 2-1 au 8ème tour.

Effectif CFA Saison 2012/2013[modifier | modifier le code]

Gardiens
  • Christophe Langlois 11.01.81
  • François Cassano 10.09.87
Défenseurs
  • Florian Boucansaud 15.02.81
  • Sofiane El Rhayti 13.09.92
  • Bébé Kambou 01.01.82
  • Aurélien Brugniaud 07.01.87
  • Charles Siaw Afriyie 15.07.92
  • Aurélien Trévisan 15.08.92
  • Mickaël Berger 21.02.79
  • Fabrice Correia 15.03.79
  • Laurent Perianayagom 04.12.83
Milieux
  • Kévin Cortambert 07.06.83
  • Adonis Stevens De Body 13.07.89
  • Jérémy Crétin 08.02.89
  • Clément Deprez 25.05.92
  • Pierre Blais 05.06.85
  • Kamel Ramdani 21.11.80
  • Yoan Bon 15.03.85
  • Guillaume De Jesus 29.03.93
Attaquants
  • Steve Mbida 20.05.90
  • Serge Bando Nganbe 11.05.88
  • Gary Perchet 21.11.83
  • Alexandre Eteki 30.05.91
  • Julien Serpry 27.04.85
  • Hamza Brayac 11.01.92
  • Romain Calvo 22.01.92

source http://www.stat2foot/

Palmarès[modifier | modifier le code]

Clubs rivaux du FC Montceau[modifier | modifier le code]

Quelques anciens joueurs et entraîneurs[modifier | modifier le code]

 Lionel Large

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • coll., Dictionnaire historique des clubs de football français, tome 1, Pages de Foot, 1999, p.240-242
  • Site footballenfrance.fr
  • Site montceau-news-com
  • France Football n° 3219b du 21/12/07