Antoine Gentien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoine Gentien
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Prise de raquette Droitier
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/4 1/16 -

Antoine « Coco » Gentien, né le à Paris est un joueur de tennis français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cet ami d'Alain Gerbault et fidèle confident de Suzanne Lenglen est décrit par Ted Tinling comme un playboy mondain[1].

Il fréquente dans sa jeunesse les courts du Racing de la Croix-Catelan.

En 1953, il publie ses mémoires aux éditions La Palatine sous le nom d'Aventures D'un Joueur De Tennis où évoque ses voyages à travers l'Europe et ses relations avec les champions de son temps tels que Bill Tilden, Borotra, Lacoste, Lenglen…[2]

Son frère Henri Gentien passe clandestinement en Espagne en février 1943 avec le joueur de tennis Bernard Destremau.

Il est le neveu de la championne de tennis Kate Gillou[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il participe presque annuellement au tournoi de Roland-Garros entre 1925 et 1950.

Sa principale performance est d'avoir battu Jean Borotra en huitièmes de finale des Internationaux de France sur le score de 6-2, 9-11, 6-0, 6-4. Borotra, hors de forme, ne pût s'entraîner pendant le tournoi, très pris par ses affaires[4].

Il participe dix fois au tournoi de Wimbledon, la première fois entre 1923 et 1939[5]. En 1927, il y remporte l'All England Plate.

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

Titres en simple[modifier | modifier le code]

  • 1925 Pourville : Bat Roger Danet (6-4 1-6 8-6)
  • 1925 Biarritz : Bat Roger Danet (forfait)
  • 1930 Deauville : Bat Marcel Bernard (6-1 4-6 6-2 7-5)
  • 1930 Dieppe : Bat Andre Martin-Legeay (6-4 1-6 9-7)
  • 1933 Tournoi d'automne de Zurich : Bat Lester Stoefen (8-6 6-3 6-4)
  • 1934 Cannes Carlton : Bat Charles Aeschlimann (4-6 6-3 6-2 6-1)
  • 1935 Cannes Gallia : Bat Wilmer Hines (2-6 6-4 8-6 6-3)
  • 1935 Cannes Carlton : Bat Wilmer Hines (score inconnu)

Finales en simples[modifier | modifier le code]

Autobiographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Gentien, Aventures d'un joueur de tennis, La Palatine, , 260 p.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Elizabeth Wilson, Love Game: A History of Tennis, from Victorian Pastime to Global Phenomenon, Serpent's Tail, , 342 p. (ISBN 1846689112, lire en ligne), p. 43.
  2. Henri Gentien, La main heureuse, Librairie de Paris, , 221 p. (ISBN 2719600148, lire en ligne).
  3. Antoine Gentien, Aventures d'un joueur de tennis, La Palatine, , 260 p., p. 7.
  4. La défaite de Jean Borotra, sur Le Figaro, 31 mai 1927
  5. Antoine (Coco) Gentien, sur Tennis Archives